blanc-commander

Du Crédit lyonnais à Air France, ces entreprises sauvées par l'État
FOCUS - L'État et EDF préparent le sauvetage d'Areva. Ce n'est la première fois que la puissance publique doit voler au secours d'entreprises publiques dont les grandes ambitions ont tourné au fiasco. Retour sur cinq affaires qui ont coûte cher au contribuable.

• Quand Air France était au bord de la faillite…

L'État joue à quitte ou double lorsque Christian Blanc prend les commandes d'Air France fin 1993. À cette époque, l'entreprise, qui est alors publique, est au bord de l'implosion. Financièrement, elle est en faillite: son endettement atteint 36 milliards de francs (soit 7,5 milliards d'euros en tenant compte de l'inflation). Cette année là, les pertes atteignent 7,5 milliards de francs (soit 1,6 milliards d'euros). Sur le plan social, la température est à son maximum après deux semaines de grève qui ont coûté son poste au PDG, Bernard Attali. Les 40.000 salariés sont conscients que l'avenir est sombre.

Le plan de sauvetage bâti par le nouveau président de la compagnie, nommé par Édouard Balladur, ne cache rien des efforts à accomplir: 5000 suppressions de postes grâce à un plan de départs volontaires, allongement du temps de travail, gel des salaires et une augmentation de 30 % de la productivité… Surtout, il réclame une adhésion totale du personnel et recourt au référendum pour s'en assurer. Les syndicats sont partagés: séduits et déçus de ne pouvoir négocier aucune concession. En échange, Christian Blanc apporte 20 milliards de francs (soit 4,2 milliards d'euros) que l'État injectera sur trois ans pour recapitaliser Air France.

Le pari est gagné lorsque le nouveau président obtient 80 % de «oui» à la consultation du personnel. Il démissionne quatre ans plus tard, convaincu de devoir engager la privatisation de l'entreprise contrairement au gouvernement de Lionel Jospin. C'est (…) Lire la suite sur Figaro.fr

Inquiets, les patrons de PME hésitent à investir
La grande refonte du nucléaire français est en marche
Les innovations cruciales pour doper chiffres d'affaires et profits
Distribution: la guerre des prix se poursuit sans relancer les ventes
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro
TFA Station Météo sans fil SUN 35.1133.02, blanc, ècran couleur commande de clima ambiant
External image
External image
External image
TFA Station Météo sans fil SUN 35.1133.02, blanc, ècran couleur commande de clima ambiant
de TFA Acheter neuf : EUR 34,99 2 neuf & d'occasion à partir de EUR 34,99 TFA Station Météo sans fil SUN 35.1133.02, blanc, ècran couleur commande de clima ambiant Comme la météo locale développé aujourd'hui? Avec une vue sur la station météorologique de radio SUN Vous pouvez vous faire une idée. L'écran coul… read more

from Amazon Products Jardin http://www.tagswords.com?productlink=B00XL2K18U&locale=FR&tag=tagswords-21
via IFTTT