affabulazione

Che poi,gli scrittori di solito sono bravissimi a parlare(…)

Egregi maestri della dottrina dell'affabulazione,funamboli su fili finissimi di parole,fuochi d'artificio gergale.

Ma poi,quando si tratta di gesti,soprattutto di gesti buoni e coraggiosi,sono i primi a darsela a gambe.

gli scrittori,maratoneti delle loro paure,centometristi della viltà.

youtube

Il Flamenco che affabula 

Roma - “Arrieritos” - “El Sollozzo del Hierro!”.

Prenons donc le cas où le père hait le fils :
ce père-là, son impuissance, il l'a inscrite
comme sur un panneau d'infamie.
Un panneau qui ne se voit pas – sous la robe
de l'avocat ou le veston croisé de l'industriel
ou la salopette de l'ouvrier : c'est normal.
Mais ses raisons de désapprouver
la conduite sociale de son fils sont toujours valables!
C'est la présence même du fils, en fait,
qui met le désordre dans la société.
C'est le membre lui-même, frais, humble, assoiffé,
qui scandalise, si on le confronte
avec celui, sans aucune nouveauté, du géniteur.
Des milliers de fils sont tués par les pères : tandis
que de loin en loin, un père est tué par son fils – ça c'est connu.
Mais comment se produit le meurtre des fils par les pères? Par le truchement des prisons, des tranchées, des camps
de concentration, des villes bombardées.
Par contre, comment se produit le meurtre des pères par
les fils? Par le truchement de la croissance d'un corps innocent,
qui est, lui, nouveau venu dans la ville et, au fond,
ne demanderait rien d'autre que d'y être admis.
Lui, le fils, jette dans la lutte contre le père
– c'est toujours le père qui commence –
son corps, rien que son corps.
Il le fait avec une haine pleine de pureté, ou alors
avec cette même douceur distante et ironique
que tu as à présent, pour manifester tes droits sur cette femme.
—  Pasolini, Affabulazione, 1977
AFFABULAZIONE / PASOLINI : GILLES PASTOR, TNP VILLEURBANNE

AFFABULAZIONE / PASOLINI : GILLES PASTOR, TNP VILLEURBANNE

External image

External image

Affabulazione : Gilles Pastor / sortie de Résidence de création TNP / TNP Villeurbanne / Jusqu’au dimanche 16 novembre 2014.

Œdipe Roi de Sophocle raconte le meurtre du Père par le Fils.
Affabulazione, le meurtre du Fils par le Père.

Le 2 décembre 2013, j’ai rendez-vous dans l’appartement parisien de Jeanne Moreau. Elle sera la voix du Spectre de Sophocle. L’Ombre de Sophocle plane sur l’écriture…

View On WordPress

Intervista doppia: a colloquio con Flavia Ripa e Giulia Angeloni

Intervista doppia: a colloquio con Flavia Ripa e Giulia Angeloni

External image

Giulia Angeloni e Flavia Ripa, cantastorie, giullari, personaggi fuori dal tempo che cercano di coinvolgere il pubblico in un tipo di performance che non è solo discorso degli interpreti tra loro, ma dialogo. Con “Santi, balordi e poveri cristi”, uno spettacolo che unisce affabulazione e musica, portano in giro per le piazze e i teatri italiano il fascino della tradizione orale, della narrazione…

View On WordPress

"Tutti i padri vogliono far morire i loro figli", #Vistipervoi da Alessandro Paesano

“Tutti i padri vogliono far morire i loro figli”, #Vistipervoi da Alessandro Paesano

External image
di Alessandro Paesano twitter@Ale_Paesano

Tutti i padri vogliono far morire i loro figli si rifà  ad Affabulazionedi Pasolini mutandone completamente i contenuti. Il coro tragico rappresentato dalla figura di Sofocle dell’originale, in questa riscrittura vuole essere rappresentato dall’ombra di Pasolini, e l’archetipo che narrerà non saranno le vicende tragiche e mitiche di Edipo, ma il racconto…

View On WordPress

youtube

Il Flamenco che affabula

Stage con i bailaores Patricia Torrero e Florencio Campo

"FOCUS VANVES" AUX TANNEURS, BRUXELLES : LES CHIENS DE NAVARRE, LUCAS BONNIFAIT, THOMAS FERRAND

“FOCUS VANVES” AUX TANNEURS, BRUXELLES : LES CHIENS DE NAVARRE, LUCAS BONNIFAIT, THOMAS FERRAND

External image

External image

Correspondance à Bruxelles.
FOCUS VANVES au Théâtre Les Tanneurs/Bruxelles du 16 au 24 janvier 2015.
“Quand je pense qu’on va vieillir ensemble” (les Chiens de Navarre), “Affabulazione”(Lucas Bonnifait) et “Mon amour” (Thomas Ferrand).

Avec le collectif Les Chiens de Navarre c’est tout un programme ! C’est l’expression la plus totale de la folie ordinaire, de l’amour, des relations humaines comme…

View On WordPress

Roma, Teatro Due #Inscena "Adesso che hai Scelto" con Mimmo Sorrentino dal 24 al 26 febbraio

Roma, Teatro Due #Inscena “Adesso che hai Scelto” con Mimmo Sorrentino dal 24 al 26 febbraio

External image
di Gaiaitalia.com

Detenuti, studenti, anziani, rom, malati terminali, giudici, vigili del fuoco, tossici, casalinghe, stranieri, attori, medici, commercianti ambulanti.
Mimmo Sorrentino sceglie di raccontare le loro storie, prima per 24 settimane il sabato pomeriggio al programma di Radio 3 “Piazza Verdi”, poi a teatro.

“D’amore. Sempre d’amore. Ecco di cosa parliamo”.

5040 spettacoli possibili…

View On WordPress

Mais belle. Avec celle du jour
je trompe celle de la nuit ;
Avec toi nue sur un tapis
je trompe toi en chemise la nuit sur un lit ;
avec toi sous moi porte ouverte
je trompe toi sous moi porte fermée.
Il y aura la lumière des couchers de soleil du début de l'automne,
inconnue. A sept heure précise.
—  Affabulazione de Pier Paolo Pasolini