abattres

anonymous asked:

Moi je trouve que ton blog il est cool. T'es une p'tite madame bien forte et j'admire ta persévérance. Faut pas se laisser abattre par les gens relou qui n'ont pour simple loisir que d'emmerder les autres. Soit toi même, soit libre. Et surtout, soit heureuse. Les autres tu t'en fous. J'espère que ce petit message finira ton autorisation aux anons avec une note plus positive. Je te fais des bisous tout plein ♥

Moooooh c'est adorable et c'est beaucoup mieux que le dernier anon que j'ai eu. Merci :)


It’d be pretty much a lie if he said he hadn’t been at the bar basically every night this week, his necklace burning on his chest. Either way there’s a large beer in his hand and his eyes are fixated on the crowd with a smirk showing his reckless void. Turning around to look at the face beside him with a curiosity blazing in his eyes “You look like you need a drink, what’s your poison”

POURTANT JE M’ÉLÈVE,
 
Vous pouvez me rabaisser pour l’histoire
Avec vos mensonges amers et tordus,
Vous pouvez me traîner dans la boue
Mais comme la poussière, je m’élève pourtant,

Mon insolence vous met-elle en colère?
Pourquoi vous drapez-vous de tristesse
De me voir marcher comme si j’avais des puits
De pétrole pompant dans ma salle à manger?

Comme de simples lunes et de simples soleils,
Avec la certitude des marées
Comme de simples espoirs jaillissants,
Je m’élève pourtant.

Voulez-vous me voir brisée?
La tête et les yeux baissés?
Les épaules tombantes comme des larmes.
Affaiblie par mes pleurs émouvants.

Es-ce mon dédain qui vous blesse?
Ne prenez-vous pas affreusement mal
De me voir rire comme si j’avais des mines
d’or creusant dans mon potager?

Vous pouvez m’abattre de vos paroles,
Me découper avec vos yeux,
Me tuer de toute votre haine,
Mais comme l’air, je m’élève pourtant.

Ma sensualité vous met-elle en colère?
Cela vous surprend-il vraiment
De me voir danser comme si j’avais des
Diamants, à la jointure de mes cuisses?

Hors des cabanes honteuses de l’histoire
Je m’élève
Surgissant d’un passé enraciné de douleur
Je m’élève
Je suis un océan noir, bondissant et large,
Jaillissant et gonflant je tiens dans la marée.
En laissant derrière moi des nuits de terreur et de peur
Je m’élève
Vers une aube merveilleusement claire
Je m’élève
Emportant les présents que mes ancêtres m’ont donnés,
Je suis le rêve et l’espérance de l’esclave.
Je m’élève
Je m’élève
Je m’élève

- Maya Angelou

Malgré des millénaires de domestication
Je reste une sauvagesse
Pleine de passion et de fureur
Tu l’es toi aussi
Et c’est cette bête que j’aime

Je suis de chair, d’os et de sang
Je suis un corps, un animal
Je suis une onde de désir intense
Je suis le désir incarné, incontrôlable, foudroyant
Je suis ton amante folle
Je suis des sphincters, des fluides, des tendons
Je suis une déesse
Je suis ta partenaire dans le crime
Si tu veux cesser de survivre
Si tu veux enfin vivre
Si tu veux t’unir à moi

Sinon, je serai, joyeuse et sans regrets, l’ennemie à abattre.
—  Anne Archet
New Post has been published on Game

Hitman : 47 prend du bon temps à Bangkok

External image

SUR LE MME SUJET

External image

Aprs Paris, Sapienza et Marrakech, c’est Bangkok que l’agent 47 pose ses valises dans le Hitman pisodique de Square Enix et Io Interactive.

Une destination prsente en vido et o les joueurs devront abattre un certain Jordan Cross, star du rock au sombre secret. Le cadre de jeu ? Un complexe htelier dans lequel les joueurs pourront notamment relever quelques 65 nouveaux dfis.

Square Enix prcise d’ailleurs que la quatrime cible des Sarajevo Six est aussi la porte des joueurs de


Lire la suite sur Jeuxvideo24

http://game.webissimo.biz/hitman-47-prend-du-bon-temps-a-bangkok/
Environnement : les frênes menacés par un champignon

Cette forêt du Nord-Pas-de-Calais est désormais interdite aux promeneurs en raison de ces

frênes malades. Leurs branches mortes menacent de tomber, seule solution : les abattre. En cause : ce champignon minuscule, son nom chalara fraxinea, il est en train à lui seul de tuer les frênes à petit feu. Cette nouvelle espèce de champignon attaque pour la première fois en Pologne, dans les années 1990. Elle apparaît en France dans le Jura en 2008. Depuis, le champignon se répand rapidement. Ici, près de la moitié des frênes sont touchés.

“Croissance ralentie”

La souche du champignon pourrait en fait venir du Japon. Sur les arbres, une fois à terre, la maladie laisse son empreinte. “Quand on se rapproche, on voit que la croissance est très ralentie. C'est justement dû à la chalarose, cette maladie”, explique Emmanuel Gavard, agent ONF responsable des travaux d'exploitation. Il y a quarante ans, une autre espèce d'arbres, les ormes, ont ainsi dépéri à cause d'un autre champignon. Aujourd'hui, ce sont les frênes qui pourraient bien disparaître de nos routes et de nos forêts.

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. Laïcité et chrétiens d'Orient au menu de la rencontre entre François Hollande et le pape au Vatican
Juillet a été le mois le plus chaud depuis 137 ans
La Californie toujours en proie aux incendies
JO 2016 : les médailles et qualifications de la nuit du 17 août
VIDEO. JO 2016 : l'équipe des réfugiés immortalisée sur une fresque par des street artists