Will-Tant

Ce soir je veux que tes bras m'entourent et tant pis si ça plait pas aux autres, et merde je l'ai compris aujourd'hui, en fait je crois que ça fait déjà un bon bout de temps que je le sais mais que j'osais pas voir la vérité en face, mais je le sais maintenant, c'est toi, y'a que toi

Sei complicata. A volte ti fai talmente tante paranoie che è quasi impossibile non odiarti. Non ti piaci perché non sei perfetta. E sì, non sei perfetta, ma chi lo è? Ti lamenti continuazione dei tuoi difetti, sei lunatica, insicura, un totale controsenso. Ma sei anche la persona più sensibile e dolce che io conosca. Ti nascondi dietro strati di sarcasmo, fingi di essere una stronza, ma non lo sei. Dici di odiare il romanticismo e poi ti perdi dentro un abbraccio. Ti affezioni facilmente doneresti il cuore per quelli a cui vuoi bene. Ami tanto, ami forte e mai a metà. E resti anche quando non c'è più niente per cui lottare, resti fino alla fine, anche a costo di perdere te stessa. Quindi sì, potrei andarmene adesso, voltarti le spalle e convincermi di odiarti, ma non posso. Preferisco amarti.

anonymous asked:

Plein d'amour sur toi, j'ai tant de respect et d'admiration pour qui tu es ce que tu as vaincu et ce que tu fais. Merci pour toi. N'arrêtons jamais de nous battre.

Mon dieu… T'es tellement chou toi… Merci toi 💙💛 merci merci merci 💗

Con le mie cugine da parte di mia mamma abbiamo una chat su uassap.
Siamo tante, precisamente 13.
Io ho silenziato la chat che ve lo dico a fare, ma il fatto è che come avatar abbiamo scelto una foto di nostra nonna e ogni volta che accedo a uassap mi commuovo.
Che meraviglia che era mia nonna.
Una meraviglia.

Je veux

Je veux tout et son contraire. Je veux être étrange et secrète. Je veux être l'incalculable, l'incomprise, l'inaccessible.
Je veux que tu regrettes de m'avoir fait tant de mal. Je veux te voir chialer dans ta chambre quand t'en auras assez d'être seul face à tes démons. Je veux que tu me pleurs une rivière, un fleuve, un torrent. Je veux que tu te dises que t'as merdé avec moi. Je veux te voir à bout de mon absence. Je veux que tu ais mal comme j'ai mal en ce moment.

anonymous asked:

Tu m'auras sauvée plusieurs fois, je t'aime chaton, prends soin de toi stp. ❤

… je rougis. Et j'sais pas quoi dire. Je t'aime aussi anonyme pas tant anonyme que ça je pense. 💙

Tu ne sortiras pas de cette chambre tant que tu n'auras pas payé ma facture internet!
—  Un ex avec qui je suis restée 2 ans. J'ai fini par payer la facture.
Per fortuna

Per fortuna
esistono ancora
le femmine anacronistiche
che si aggirano per le strade
col trucco tutto sbagliato,

con le guance troppo marroni,
ma perfettamente sfumate,
in chiazze di signorilità
squisitamente borghese,
come non ce ne sono più tante;
coi loro rossetti
da matrone troppo giovani,
mi ricordano di atmosfere
che altrimenti sarebbero perdute.

A la demande de mes copains qui préparent un genre de recueil de carnets, je fouille dans mes cartons, je cherche, je soulève des vieux papiers qui font éternuer, je scanne… Voilà plus de dix ans, que je déroule ce style “Mont Rushmore”, que des visages enfichés les uns dans les autres qui se répondent ou s’ignorent, le tout entrelardé des cogitations scénaristiques, et  des recherches de dialogues que j’ai préféré faire disparaître pour l’occasion. Des dizaines et des dizaines de carnets aux feuilles remplies et fatiguées avec mon fidèle stylo plume, toujours le même. Une étudiante m’a demandé si je faisais ça depuis longtemps et pourquoi. Je lui ai répondu que c’était un genre de dialogue avec moi même, délocalisé hors de mon cerveau pas toujours bien rangé. Que je faisais ça depuis au moins l’école primaire, disons: le collège. Depuis que mon cahier m’appartient et qu’il ne reste pas sur le bureau de l’enseignant, le soir. Bien sûr, tant que j’étais à l’école, il y avait beaucoup plus de texte et les dessins étaient tout petits, clandestins et nécessaires pour ne pas étouffer sous le sérieux obligatoire. Je me souviens qu’un prof de math, vraiment adorable, m’a donné un jour trois points pour avoir dessiné en désespoir de cause, un éléphant au bas d’une copie de contrôle. Évidemment, je n’ai jamais eu une aussi bonne note dans une matière pareille. Voilà que maintenant ces dessins, qui sont censés être mon vrai métier, ont gagné de la place et de la légitimité dans mes carnets, alors que mes écrits doivent rester ma cuisine secrète, et voilà peut-être comment se définit mon âge adulte…

Che poi pensa ad un mattino di sole. Alle fragole con la panna. Ad un mazzo di rose. Alle tue mani tra le sue. Pensa alla spiaggia delle 7 di sera di un caldo Agosto. Alla prima volta che pensi di essere innamorato. Al profumo dei dolci della nonna fatti in casa. Pensa ad un lettera ritrovata in un cassetto. A quando ti svegli, apri gli occhi, e dall'altro lato del letto c'è esattamente la persona che vorresti. Al sorriso pieno di vita. Alla neve che riesce ancora a meravigliare.
Questo sei tu.
Sei quello che vale la pena salvare in mezzo a tante cose.
—  ibattitidelcuore

Franchement quand je tombe sur des articles du genre : “appartement bohème et élégance des couleurs chez le couple de galeristes du 16eme Marianne et Jean-Bob de la Tronchenbiais avec Odilôn, 10 ans” ça me donne tellement envie de faire la même version genre chez moi, dans la vraie vie des gens qui ont pas de thune.

Voici donc un aperçu du premier article : “moisissures et trous dans le lino en symphonie de chiottes bouchées parce que le proprio veut pas appeler de plombier, chez zolbeyrt, 26 ans, précaire de la culture et Charlie, chat accroché au plafond”

Et hop, les légendes des photos : “Audace et parti pris esthétique fort pour le sol de la salle de bain grâce aux trous laissés par le lino basse qualité qui s'arrache au passage de l'aspirateur” “Farandole d'isolations foireuses dans la pièce à vivre et leur convecteur électrique inefficace” “Joie des couleurs et camaïeu délicat pour les taches de moisissure au murs et plafonds”