Sur La Table

Spencer’s favorite french poem

ALICANTE

[Jacques Prévert - extrait de Paroles]


Une orange sur la table
Ta robe sur le tapis
Et toi dans mon lit
Doux présent du présent
Fraîcheur de la nuit
Chaleur de ma vie.

An orange upon the table
Your dress on the rug
And you in my bed
Sweet present of the present
Freshness of the night
Warmth of my life

101 choses que j’enseignerai à ma fille par Sierra Vandervort

1. Sourire est la plus belle des choses que tu puisses faire.
2. Ne laisse personne te dire que ce que tu écoutes n'est “pas de la musique” si c'est ce que tu aimes.
3. Sache simplement qu’“In the Air Tonight” de Phil Collins est une chanson parfaite.
4. Tu as le droit de trouver qu'une femme est belle.
5. Évite d'être une langue de vipère avec les autres filles. Tu auras besoin d'elles quand nous prendrons le pouvoir.
6. Méfie-toi des hommes qui veulent te faire croire qu'ils vont te faire changer.
7. Même s'il t'a invitée à dîner, tu ne lui dois rien.
8. La fierté que tu ressens pendant 20 minutes dans un bikini qui te met en valeur ne vaut pas un bon restaurant. Je peux te l'assurer.
9. Trouve en toi l'envie de découvrir le monde.
10. Tu as le droit de ne pas vouloir te maquiller ou jouer à la princesse.
11. Mais, si c'est que tu souhaites, c'est aussi ton droit.
12. En tout cas, essaie au moins une fois le rugby pour me faire plaisir.
13. Fais en sorte que ta vie soit aussi amusante que ton profile Instagram le laisse entendre.
14. Ne souris pas si tu n'en as pas envie.
15. Tu n'as pas vraiment besoin de te faire accompagner par une copine quand tu vas aux toilettes.
16. N'aies pas de préjugés liés au genre, à la couleur de la peau, à la sexualité et aux croyances religieuses.
17. Les gens sont comme ils sont.
18. Des bougies et un album de Gainsbourg peuvent résoudre presque tous les problèmes.
19. Ne laisse aucun mec s'en tirer à bon compte s'il te siffle dans la rue.
20. Si tu ne peux pas te balader en jogging et boire des bières avec eux, ce ne sont pas de vrais potes.
21. Fais-toi des copines dont tu te sens vraiment proche.
22. Et sois là pour elles quand elles en ont besoin.
23. L'endroit où tu te trouves n'est jamais une excuse.
24. Tu peux t'épanouir n'importe où.
25. Trouve ta voix, et fais-toi entendre.
26. Ne fais pas les choses pour me faire plaisir. Ta réussite t'appartient.
27. Ça ne te coûte pas grand chose de mettre des talons, même si tu es grande.
28. J'aimerais vraiment que tu lises Jane Eyre.
29. Mais si tu préfères Twilight, ça me va aussi.
30. En revanche, si tu pouvais éviter 50 Nuances de Grey…
31. C'est vraiment de la merde.
32. Je t'en supplie, regarde Friends
33. Et, si ça te dit, pars à l'étranger en mission humanitaire.
34. Fais les puces.
35. Garde tes billets de spectacle en souvenir.
36. Lave-toi toujours le visage avant d'aller au lit.
37. Évite de te parfumer comme une cocotte.
38. Nage toute habillée.
39. Nage toute nue.
40. Évite à tout prix les détox à base de jus.
41. Tu devras regarder Le Roi lion avec moi au moins cinq fois dans ta vie.
42. Sache que les ange-gardiens existent.
43. Fais un vœu quand tu perds un cil.
44. Sois passionnée.
45. Sois excessivement passionnée.
46. Sois tellement passionnée que les gens se demandent si tu n'es pas un peu dingue.
47. Le féminisme n'a rien d'effrayant.
48. Apprends à jouer au Uno.
49. Et au Menteur.
50. Ne te disperse pas.
51. Ose.
52. Ne laisse personne te dire que c'est juste une phase si tu penses que c'est sérieux.
53. Ta sexualité ne te définit pas.
54. Fais-toi un festival de musique au moins une fois dans ta vie.
55. Ne suis pas les conseils des réactrices de modes. Inspire-toi plutôt de la manière dont elles s'habillent.
56. S'il se sent castré par ton boulot ou ton succès, il n'en vaut pas la peine.
57. Trouve-toi un homme qui soit plus courageux que toi.
58. Ou une fille.
59. Tu en as parfaitement le droit.
60. Si un type ne te sort que des clichés, prends tes jambes à ton cou.
61. Ce que tu vaux n'a rien à voir avec ton allure, ton âge ou ta silhouette.
62. Et ça, ce sera toujours vrai.
63. Tu ne vivras pas tes plus belles années au lycée.
64. Mais à la fac.
65. La question “A quoi tu penses?” fera des miracles.
66. Mets ton casque sur les oreilles, et danse comme une tarée dans ta chambre.
67. Je te promets que je ne rirai pas.
68. Je te souhaite de rencontrer quelqu'un qui te fera littéralement pisser de rire.
69. Et de ne jamais le quitter.
70. Marche pieds-nus.
71. Ne sois pas naïve.
72. Avoir de la classe, parfois, on s'en tape.
73. Ne baisse jamais les yeux.
74. La magie, ça existe.
75. Ne regrette pas tes moments de déprime. Ils te permettront d'apprécier les instants de bonheur.
76. Quoi que tu fasses, fais preuve de modération.
77. Même dans la modération.
78. Le café est bon pour ton âme.
79. Sois honnête, et ne t'excuse pas de l'être.
80. Vis la musique sans même chercher à comprendre ce que tu ressens.
81. Lève-toi de bonne heure.
82. Trouve-toi un meilleur pote gay.
83. Il te laissera dormir dans son lit et tu pourras lui emprunter son eye-liner.
84. Ne te laisse pas faire.
85. Entoure-toi de belles personnes.
86. Souviens-toi que tout le monde ne pense pas comme toi.
87. Sois toujours ouverte à de nouvelles expériences. Tu pourras toujours dormir plus tard.
88. La vérité sans fard est toujours préférable au mensonge qui te consume.
89. Bois du champagne et danse sur la table.
90. Fais une liste des choses que tu veux accomplir avant de mourir.
91. Fais une liste de toutes les choses que tu as déjà accomplies.
92. N'oublie jamais de dire “Je t'aime” avant de partir.
93. Profite de ce qui est sous tes yeux au lieu d'en prendre une photo.
94. Trouve le moyen de te glisser au premier rang quand tu vas en concert.
95. Pars faire du camping sans te préoccuper de la coupe que ça te fera.
96. Aime aussi pleinement que tu ris.
97. Ris beaucoup.
98. N'aie pas peur d'être parfois un peu nunuche.
99. Quand tu vis quelque chose de bien, sois dans l'instant présent.
100. Trouve des trésors dans tout ce qui t'entoure.
101. Ne te laisse pas paralyser par la peur.

3

So some of the fun things about getting married, besides trying to remember all the crazy amounts of things you have to get done beforehand, and remembering that you’re getting married to someone else, is decking out your kitchen with things that aren’t the cheapest bowls from target that you could afford right when you moved out.

I got a few sets of stackable serving/mixing bowls (which I had one plastic set of before, so now I won’t be afraid to host for dinner), some fun fancy plates from Sur La Table, and some pretty fun cookie jars. :) I think a kitchen with a few characters is a great one to spend most of your time in.

25 days left!
Alright cool, bye :)
<3 bakerhi

“Mais je reconnais que celui qui, dans cette campagne, a insisté sur l'importance de se libérer de l'homme providentiel pour revenir à une conception plus horizontale des pouvoirs -Benoît Hamon-” a disparu des radars. Il a mis sur la table ce désir d'en finir avec le système spectaculaire du sauveur, et …il s'est fait bouffer. “
—  Joël Pommerat, in Télérama Spécial Cannes
archiveofourown.org
It's an Investment - imaginarycircus - Check Please! (Webcomic) [Archive of Our Own]
An Archive of Our Own, a project of the Organization for Transformative Works
By Organization for Transformative Works

Chapters: 1/1
Fandom: Check Please! (Webcomic)
Rating: General Audiences
Warnings: No Archive Warnings Apply
Relationships: Eric Bittle/Jack Zimmermann
Characters: Eric Bittle, Jack Zimmerman, Original Female Character(s)
Additional Tags: the allure of kitchen ware, shopping at Sur La Table is an act of love, Jack being a sly boots, Bitty in raptures, and making out with high ends ovens
Summary:

Jack hasn’t bought anything for his kitchen in Providence because he wants Bitty to pick everything out. That way he’ll feel right at home when he moves in, but they haven’t talked about that yet.


A lovely little slice of Jack and Bitty’s quotidian life. Very sweet. By @imaginarycircus

Avis aux utilisateurs.

Tous les mots sont utiles. Tous les visages, les sourires, les regards, les signes, les messages sont…utiles. Tous les points sur les I et les poings sur la table sont utiles comme le sont les accents circonflexes ou têtus. Tous les jours sont utiles, tous les métiers sont utiles, tous les silences sont utiles. Tous les enfants qui posent des questions, les amis qui me demandent leur aide, tous ceux qui me l’apportent et même ceux qui ne pensent plus à moi sont…utiles.

Est-ce parce qu’il ne te sert pas, parce que tu ne sais pas quoi en faire, parce que tu ne peux pas l’utiliser que mon vote est…inutile

YOI Cooking Headcanon

I don’t get the number of fics I’ve read in which Yuuri can’t cook.  He grew up in the hospitality business – at the very least he can at least cook anything that his mother serves!  And comfort food is important to him, so when he sees others upset his first instinct is to feed them.  Cooking will never quiet his anxiety in the same way that skating or dancing does because it isn’t physical enough, but it’s definitely soothing in its own way.  Bottom line: Yuuri can goddamn COOK!

Victor, on the other hand, is a menace in the kitchen.  Never mind that he takes the same more-is-more approach that he does in every other aspect of his life (it turns out that there is a critical mass of chocolate chips beyond which point there is no longer a possibility of “cookie” so much as a vaguely-cookie-flavored puddle of melted chocolate, go figure); no, the problem is that patience and focus are not skills he’s particularly interested in using off of the ice and after the third time the fire department showed up because Victor got distracted by a shiny thing Yakov had someone come in and disconnect the stove.  Fortunately his food plans ensure that he’ll never need to use anything more dangerous than the microwave anyway.

Yuri never had much interest in cooking, but recently he’s started asking his grandpa to teach him.  Starting with pirozhkis of course, but when he sees the way that dedushka lights up at the request he suddenly has a burning need to learn everything.  It’s a wonderful way to spend time together, and Yuri tries not to think about how much or little time his grandfather might have left…

Phichit has no interest in cooking.  That’s what restaurants are for.  This does not stop him from having over four thousand recipes pinned on Pintrest.

Of course Christophe can cook.  It’s a prime tool in his arsenal of seduction, but really he just enjoys indulging himself.  And while he could write an entire recipe book on dishes that are meant to evoke specific feelings (or are just stuffed to the gills with rumored aphrodisiacs), his guilty pleasure and secret weakness is tuna noodle casserole made with condensed soup and canned peas.

How could Seung-gil not love to cook?  It’s all numbers and science in the pursuit of perfection.  Following a recipe is the first step, of course – with no variables like the weakness of human muscles a flawless outcome is ensured every time – but learning the whys behind the formulas opens up unlimited potential for logical experimentation.  And… it just makes him happy, okay?

JJ’s thoroughly average in the kitchen, and he doesn’t mind a bit.  He makes a mean plate of spaghetti and his chili is outstanding, but anything containing eggs winds up a total disaster and he relies too much on shortcuts (instant gravies, condensed soups, frozen vegetable mixes) to ever really impress.  But Isabella tells him that everything he makes for her is wonderful, and even though he knows she’s being kind that’s good enough for him.

Otabek… Hmm.  He’s tough.  I think Otabek is too focused on other aspects of his life to really pay attention to what goes in his mouth.  He likes good food, but it’s not super high on his priority list.  That said, he’s a perfectly adequate cook and can make pretty much anything so long as he has a recipe for it.

Emil has been learning how to make Italian cuisine to try and impress a certain someone.  Michele thinks he knows who that is (and is super pissed off about it) but he’s kind of a clueless idiot.

Mila throws herself into cooking the same way she does with everything else: with ferocity.  She likes her flavors bold, and what she calls “bold” everyone else calls “basically inedible” and “what the fuck ghost peppers are not a vegetable are you trying to kill me”.  Phichit became her favorite person ever when he declared that her curry was “Not bad.  Warmish.”

The idea of cooking has never really occurred to Georgi.  Anya always did all of the cooking and it was always so amazing oh god Anya why did you leave me ANYAAAAAAAAAAA

Guang Hong was visiting Leo in America when Leo got invited to one of those cooking parties at Sur la Table.  Leo was going to cry off but Guang Hong insisted that he go; Leo demanded that they go together.  It was a wonderful evening and they had so much fun.  Leo snuck a picture of Guang Hong with flour dusting his cheeks.  They both secretly wish that they could do this together every day but are too shy to confess to the other one.

Michele is too hung up on gender roles to cook anything beyond heating things up.  He needs to get over it.  Among other things.  Sara is a perfectly fine cook but she’s been refusing to do so lately, mostly to annoy her brother vis-a-vis the gender role thing.

Kenjiro’s still a kid and doesn’t have much opportunity to cook.  But he knows that katsudon is Yuuri’s favorite food and is determined to be able to make it for him the next time that they meet.

Je suis à une fête. Je sais même pas ce que je fais là, un ancien ami m'a invité mais je ne connais quasiment personne. Je crois que je suis venu parce que ça fait bien longtemps que je n'ai plus grand chose de prévu mes samedis soirs. Le fait de s'éloigner de tous ses amis a quelques inconvénients. Je regarde autour de moi, il y a des gens qui dansent, des filles surtout. Des brunes, deux blondes, et une rousse aussi, qui se déhanchent. Elles sont belles. Elles ont l'air heureuses, c'est beau les gens heureux. Je pose mon verre sur la table. Je crois que j'ai déjà bu un peu trop pour ce soir. Je n'aurais pas dû venir. Mon regard accroche celui d'une blonde qui me sourit. Elle est jolie. Elle est heureuse. Je baisse la tête. C'est inaccessible, les gens heureux.
—  justevivante

« Romy, qui se libérait à peine du joug maternel, n’admettait pas qu’on lui dicte sa conduite. Elle se révoltait et frappait de grands coups sur la table. Tout d’un coup, la Chleuh qui dormait en elle se déchaînait (…) et envoyait une bordée d’injures en allemand sur Alain qui sortait de la pièce en gueulant ! »

- Annie Girardot


  • Romy Schneider and Alain Delon at Nice Côte d’Azur Airport (1968)

Quand j’hérite du seul pré-tiré féminin et que mon background tient en un paragraphe de clichés et de ficelles grossières.

Tous les soirs je vois la paire de lunettes de mon père posée sur la table et cette vision me fait sentir étrange, et je ressens la même chose dès que je vois les lunettes d’un de mes proches posées quelque part. J’ai l’impression que je ne devrais pas voir ça, comme s’ils avaient laissé une partie de leur corps à traîner, ça me met presque mal à l’aise.