Le-Ly

french garden vocabulary 🌻🌷

🌿 Types of gardens

  • le jardin garden
  • le patio patio garden
  • le jardin sur le toit roof garden
  • la rocaille rock garden
  • le jardin floral a flower garden
  • le jardin d'agrément an ornamental garden
  • le jardin botanique a botanical garden
  • le jardin de fruit a fruit garden
  • un verger - orchard
  • le jardin potager a vegetable garden
  • le jardin paysan cottage garden
  • le jardin d’eau water garden

🍁 Some garden objects

  • un etang à poissons fish pond
  • le parterre flowerbed
  • le pavé paving
  • l’allée path
  • la pelouse lawn
  • la haie hedge
  • le potager vegetable garden
  • la serre greenhouse
  • le tas de compost compost heap
  • la fontaine fountain
  • le sol soil
  • la terre topsoil
  • le sable sand
  • la chaux chalk
  • l’argile clay
  • les outils de jardin garden tools
  • le balai à gazon lawn rake
  • la bêche spade
  • la fourche fork
  • le râteau rake
  • la tondeuse lawnmower
  • la brouette wheelbarrow
  • le terreau compost
  • le gravier gravel
  • les gants de jardinage gardening gloves
  • le pot à fleurs flower pot
  • l’arrosage watering
  • l’arrosoir watering can
  • le tuyau d’arrosage hose
  • la pelouse lawn

💐 Verbs

  • tondre to mow (the lawn)
  • ratisser to rake
  • tailler to trim
  • semer to sow
  • bêcher to trim
  • arroser to water
  • désherber to weed
  • pailler to mulch
  • cultiver to cultivate
  • récolter to harvest
  • cueillir to pick

🌱 Types of plants

  • les plantes à fleurs flowering plants
  • les plantes plants
  • les mauvaises herbes weeds
  • le bambou bamboo
  • la fougère fern
  • l’herbe herb
  • l’arbre tree
  • la plante aquatique water plant
  • le palmier palm
  • à feuilles persistantes evergreen
  • à feuilles caduques deciduous
  • la plante grasse succulent
  • le cactus cactus
  • la plante en pot potted plant
  • la plante d’ombre shade plant
  • la plante grimpante climber
  • l’herbe grass
  • la plante rampante creeper
  • l’arbuste à fleurs flowering shrub
  • les graines seeds
  • saplings les jeunes plants d'arbres
  • plant cuttings - les boutures de plantes

🌹 Types of flowers

  • rose la rose
  • marigold le souci
  • tulip la tulipe
  • crocus le crocus
  • lily le lys
  • iris l'iris
  • sweet pea le pois de senteur
  • geranium le géranium
  • gladiolus le glaïeul
  • chrysanthemum le chrysanthème
  • sunflower le tournesol
  • zinnia le zinnia
  • aster l'aster
  • dahlia le dahlia
  • daisy la pâquerette
  • carnation l'oeillet
  • primrose le primevère
  • peony la pivoine
  • bluebell la campanule
  • begonia le bégonia
  • daffodil la jonquille
  • jasmine le jasmin
  • lavender la lavande
  • azalea l'azalée
  • orchid l'orchidée
  • water lily le nénuphar

🌲 Types of trees

  • orange tree l'oranger
  • lemon tree le citronnier
  • plum tree le prunier
  • pear tree le poirier
  • olive tree l'olivier
  • cherry tree le cerisier
  • apple tree le pommier
  • apricot tree l'abricotier
  • fig tree le figuier
Fic Rec Days: Captive Prince

dance in your blood. (pennyproud)

Dead Men Don’t Drink Venti Frappuccinos (barasaurus)

I do occasionally eat meat (Codango)

Le Lys Dore (rainbowdracula)

Not His King (Rumy)

Nyctophilia (whispekandspite)

Once Bitten, Never Shy (dirtyvalentine)

Precious ( @josselinkohl, @delfeur)

Someone To Belong To (OliTheOlive)

Something Good (Iliad06)

Summer Squall (Jaydee_Faire)

The Akielon Gardens (thishasnomeaning)

The Oath (LaLaCat1)

The Root Note (wendlaa)

to see the world (@desastrista)

Where Giants Tread (Raybradbury)

flowers in french 💐
  • daffodil - la jonquille
  • daisy - la marguerite 
  • tulip - la tulipe
  • lily - le lys 
  • sunflower - le tournesol
  • carnation - l’œillet (m) 
  • rose - la rose  
  • rosebud - le bouton de rose
  • cherry tree - le cerisier
  • chrysanthemum - le chrysanthème 
  • dandelion - le pissenlit
  • honeysuckle - le chèvrefeuille
  • aster - l’aster (m)
  • orchid - l’orchidée (f)
  • flower bouquet - le bouquet de fleurs 
  • to blossom - fleurir 
  • flower - la fleur 
  • freesia - le freesia 
  • flowering tree - l’arbre en fleur (m) 
  • meadow - la prairie 
  • petal - le pétale 

Les Mis/Fairy Tales Aesthetic: Jehanparnasse + Tangled/Rapunzel

Someone told me
There’s a person out there
With love in their eyes
And flowers in their hair


In which Jehan has magic glowing hair, Tholomyes is a tad too overprotective, Montparnasse just wants a castle, and whoever said the sword is mightier than the pan was lying.
One of the Great Ones-a Javid fic

For @vitariesocks because he’s literally the sweetest person on this planet and it’s his fault I’m so into a Bronx Tale whoops.

lol so this was supposed to be short and sappy and sweet but that didn’t happen as it just kept going and going.

I haven’t edited this or anything, but it’s based off a couple songs from A Bronx Tale. You don’t have to know the Cast recording to understand the story, but if you give it a listen after reading this that would be swell because it’s an amazing musical.

Anyway on with the story!!!

~~~~~~~

Truth be told, Davey loved selling with Jack. The boy’s charismatic personality, strong jaw line, and breath taking smile were just a plus of him being the best Newsie.

Besides, Les always had a wonderful judge of character and he attached to Jack like a leach.

If anyone asked though, he just hung out with Jack all day because Les wanted to. That was the only reason.

Keep reading

I pause, dreaming of exiles, and I strip away, as if beside a pool whose fountain welcomes me, the pale lilies within me…
— 

Stéphane Mallarmé, from Herodias.

[original: Je m’arrête rêvant aux exils, et j’effeuille, / Comme près d’un bassin dont le jet d’eau m’accueille, / Les pâles lys qui sont en moi…]

Notre Dame de Paris Review - 22 Avril 2017

Voilà, histoire de se changer les idées, voilà ma petite review de Notre Dame de Paris que je suis allée voir à Nice avant-hier. Pour tout vous dire c’est un rêve de gosse que j’ai réalisée, moi la petite fille qui a grandi avec l’album concept puis le DVD, qui connaissait (et connaît toujours) pratiquement toutes les chansons par coeur, qui adorait (et adore toujours) le cast original, qui re-regarde très souvent la captation au Palais des Sports, qui réécoute l’album live très souvent. Bref, autant vous dire, que je serais peut-être moins critique que je le devrais ?? Mais j’ai passé un moment tellement fabuleux que vous me le pardonnerez peut-être. Bref.

J’aimerais d’abord commencez pour simplement exprimer mon choc à la découverte de la salle le “fameux” Palais Nikaïa de Nice dont on m’avait tant parlé. Les places étaient des chaises en plastique installé à la place de l’habituelle fosse et les gradins étaient constitués de chaise en bois qui se rabattaient façon chaise d’amphithéâtres. 5e ???? ville ????? de ???? France ?????? Et c’est ça la grande salle de spectacle ????? Je n’arrête pas de bitcher à mort sur ce fait mais je suis tellement choquée et shookTM ???? Alors oui après vous allez me dire que vu que mes seules expériences de comédies musicales c’est dans les théâtres londoniens ou dans un opéra ancien et magnifique à Toulon, j’ai des goûts de luxe maintenant. M’enfin quand même ! Des chaises en bois d’amphithéâtres. Je me suis senti victimisée par ces chaises. BREF (sinon je vais encore m’épancher).

Pour tout vous dire, même si j’étais ultra excitée, j’étais un peu appréhensive de découvrir cette nouvelle troupe en live, je voulais vraiment avoir Daniel Lavoie en Frollo (que j’ai eu et OH. MON. DIEU. mais plus tard), je partais avec quelques apriori des peu de vidéos ou enregistrements sonores que j’avais entendu (surtout sur Gringoire qui est mon personnage favori de la comédie musicale et parce que j’adore Bruno Pelletier, tout simplement et que son Gringoire est la meilleure chose qui soit tbh (mais gros big up à Matteo Setti aussi <3). Bref vous voyez un peu. J’ai vécu 18 ans avec le cast original en tête et dans les oreilles, du coup passer à une nouvelle troupe pour la grande majorité, on a toujours un peu peur d’être déçu.e, de ne pas retrouver la même magie qu'avec le cast original, je sais pas si vous voyez. Et puis la salle s’est plongé dans le noir et l’Ouverture a débuté et wow les frissons (j’adore tellement l’Ouverture <3). Pendant ce temps, Gringoire entre sur scène et s’allonge sur un monticule de palette de bois (mise en scène des productions étrangères et des tournées asiatiques reprise pour cette nouvelle production). Puis vient Le Temps des Cathédrales, morceau iconique à souhait comme chacun.e sait. Le premier couplet était un peu poussif pour Richard Charest je dirais mais je me suis laissé entraîné ensuite, il est monté en puissance pour apporter sa patte sur une chanson pas du tout facile à chanter. Je remarque d’ailleurs un petit problème technique avec une colonne qui n’est pas arrivé à l’endroit précis où la gargouille devait se poser, et une gargouille pas stable. Mais toute la troupe excepté un danseur et un technicien caché derrière la colonne qui j’ai aperçu une seconde, ont continué sans sourciller, les aléas des représentations. Et les chorégraphies sérieusement j’aime tellement les chorés dans NDdP, j’ai tant d’amour pour ces chorés.

Puis arrive Clopin pour Les Sans-Papiers et je vous l’annonce, je suis tellement tombée sous le charme de la voix et du jeu de Jay. J’ai adoré son Clopin et son Sans-Papiers justement, en plus du tableau dans son ensemble, m’a fait pleurer tant c’était bouleversant et résonnait encore plus aujourd’hui. Et ça résonnait encore plus quand Phoebus est entré accompagné des “soldats du roi” : qui ont désormais des costumes proches de ceux de nos CRS actuels.

Tout s’enchaîne ensuite et au lieu de balancer tout ça pêle mêle je vais essayer de structurer tout ça. Au passage je précise que j’ai eu toute la troupe principale c’est à dire : Angelo Del Vecchio (Quasimodo), Hiba Tawaji <3 (Esmeralda), Daniel Lavoie (Frollo), Richard Charest (Gringoire), Jay (Clopin), Martin Giroux (Phoebus) et Alyzée Lalande ou Idesse (j’ai lu qu’Idesse était devenue principale pour le rôle de Fleur-de-Lys mais dans le doute) (Fleur de Lys).


  • Richard Charest (Gringoire)

Je me vois dans l’obligation de lui dédier une partie entière parce que c’était pour lui que j’avais le plus d’a priori (et que j’ai donc scruté le plus) et ?????? Il a réussi à tout balayer et me faire l’aimer beaucoup ??? Il propose quelque chose d’autre pour Gringoire qui m’a plu tout autant que le Gringoire de Bruno Pelletier (même si par subjectivité Pelletier reste en haut dans mon coeur). Plus les jours passent et plus j’apprécie de plus en plus le Gringoire de Richard Charest en y repensant. Il offrait une lecture plus naïve plus “jeune” à Gringoire, au contraire de ce côté mystérieux, détaché et intemporel du Gringoire de Pelletier. Le Gringoire de Richard Charest a partagé plusieurs interactions avec Quasimodo qui étaient touchantes et qui témoignaient de leur connaissance (pour connaître Frollo tous les deux). Avec Esmeralda il était prévenant, avenant, très fraternel et complice, c’était absolument adorable et son duo avec Hiba Tawaji fonctionne à merveille <3 ! Son Gringoire était beaucoup plus impliqué dans les actions malgré son rôle de narrateur, et de fait était bien plus déchiré face à son impuissance quant aux malheurs qui arrivent. En plus de ce côté très doux, très fraternel, très jeune naïf, son Gringoire était très awkward aussi, ce qui le rendait encore plus adorable. Par exemple pour La Cour des Miracles, son air de surprise totale quand Esméralda annonce qu’elle prend comme époux et donc le sauve de la pendaison, sa timidité et sa maladresse, son envie de bien faire quand Esmeralda l’attire de l’autre côté de la scène pour danser (au passage dans cette chanson c’est désormais Esméralda qui chante “Je te prends certes pour mari mais pas pour amant” et je trouve ça super cool, ça enlève un peu le côte possessif sous-jacent de Clopin pour Esmeralda qu’il y avait avant). Lors du Mot Phoebus (aka une de mes chansons préférées malgré sa durée minime). Il était reconnaissant envers Esméralda, ne se montre pas déçu quand Esmeralda lui annonce qu’elle veut savoir ce que veut dire Phoebus parce que c’est le nom de celui qu’elle aime. Au contraire, il était sincère, semblait vraiment chercher dans ses souvenirs de latin pour lui faire plaisir et l’aider. Il m’a aussi beaucoup ému dans Libérés avec le fameux IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIILS DEMAAAAAAAAAAAAAAANDE LEEEEE DROOOOOOOOIIIIIIIIIT D’ASIIIIIIIIIIIIIIIIIIILE (l’ensemble de cette chanson était émouvant mais voilà). Enfin, le passage au pantalon bariolés et colorés dans le costume de Gringoire ajoute cette pointe d’excentricité au personnage mais aussi joue sur ce côté jeune et peut-être insouciant qu’offrait Charest au personnage. Bref, je ne partais vraiment pas gagnante pour Richard Charest mais il m’a agréablement surprise et il entre directement dans mon top des Gringoire favoris. Beaucoup d’amour et un immense merci à lui !

  • La troupe

Du coup vu que je viens de faire Richard Charest, suivons la logique et parlons de chacun des membres de la troupe !

Hiba Tawaji (Esmeralda) : un joyau, une merveille. Cette voix ! J’ai tout adoré chez elle, le jeu et le chant (et qu’est-ce qu’elle est belle azdfsgdsgh), en plus la nouvelle mise en scène donne des répliques qui était avant à des hommes (s’adressant à Esmeralda) à elle ce qui en fait une Esmeralda un peu plus émancipée, c’était appréciable. Son Ave Maria Païen était à couper le souffle et son Vivre était juste magnifique, sans parler de son déchirant Phoebus. Voilà, je l’aime, je l’aime, je l’aime

Angelo Del Vecchio (Quasimodo) : Sa voix fonctionnait très bien dans certaines scènes, parfois moins bien. Il chantait juste et bien mais parfois, la comparaison avec Garou était trop forte et c’était un peu dommage. Mais je n’ai rien à redire sur son jeu qui était vraiment top, on sentait vraiment ce Quasimodo sincère, partagé entre sa dévotion pour Frollo et son amour pour Esmeralda. Il m’a mis les larmes aux yeux lors de L’Enfant Trouvé (ses interactions avec le Frollo de Daniel Lavoie étaient pleines d’émotions) et Danse Mon Esméralda.

Martin Giroux (Phoebus) : j’ai au début pensé qu’il s’agissait de sa doublure, Flo Carli, mais c’était bien Martin Giroux. Peu de chose à dire, j’ai apprécié sa voix toute en puissance et il me donnait l’impression d’un tout jeune Phoebus, pris en étau entre son amour pour Fleur-de-Lys et son désir pour Esméralda. Déchiré était magnifique, surtout avec le tableau de danseurs dans le fond de la scène, c’était vraiment superbe. Ce n’est pas de sa faute mais j’ai moins apprécié une nouveauté de la mise en scène : auparavant Fleurs-de-Lys chantait d’abord La Monture avant que Phoebus n’entame son Je Reviens Vers Toi et ce qui laissait Fleurs-de-Lys “maîtresse” de garder ou non Phoebus. Là les deux chansons ont été interverties et cela donne l’impression que Fleur-de-Lys se laisse berner par une ruse de Phoebus, ou bien qu’elle se laisse aveugler par son amour que sais-je (cette impression était très renforcée par le jeu de l’actrice de FdL qui passe de “non je ne veux plus de toi” à “Oui d’accord” suite aux tentatives et avances de Phoebus tout au long de La Monture). J’étais cependant contente car ma mère, qui ne tarit pas d’éloges sur son “Petit Corse” (comprenez : Patrick Fiori) a beaucoup aimé Martin Giroux donc ça m’a fait plaisir.

Alyzée Lalande ou Idesse (Fleur-de-Lys) : Comme dit, j’ai un doute sur qui j’ai eu. Ce que je peux en dire c’est que dans Ces Diamants-Là, sa voix était très faible en montant dans les aigües, c’était dommage. Elle était beaucoup mieux dans La Monture cependant, même si la nouvelle mise en scène (comme expliqué plus haut) et son choix de jeu m’ont laissé une impression de “meh”. Après, le personnage a quand même peu de scènes et peu de chansons donc difficile de pouvoir véritablement juger.

Jay (Clopin) : Je ne le connaissais pas du tout et dès les premières notes des Sans Papiers, je suis tombée sous le charme. Il a vraiment une très belle voix. C’était assez difficile de faire oublier l’excentrique Clopin un peu fou de Luck Mervil mais le pari Jay est entièrement réussi ! C’est un Clopin un peu plus dans la retenue mais vraiment très proche d’avec les membres de sa communauté, il y avait presque une bromance avec Gringoire après son mariage blanc avec Esméralda, c’était sympathique. Un Clopin engagé surtout, notamment dans Condamnés qui m’a donné les frissons. Il m’a vraiment beaucoup touché mais aussi parce que le personnage de Clopin a les chansons les plus “engagées” et actuelles du spectacle je dirais. En tout cas, il est génial !

Daniel Lavoie (Frollo) : Le meilleur pour la fin comme on dit ? Parce que PUTAIN !!!! Wow. Juste wow. C’est tout ce que je peux dire après avoir vu Daniel Lavoie dans le rôle de Frollo, il n’y a pas meilleure description. Si vous l’aimiez déjà dans la production originale, vous l’adorerez encore plus ici. Il m’a donné l’impression d’avoir gagné encore plus de maturité pour le rôle, ses cheveux blancs (qui lui vont très bien soit dit en passant) rendent Frollo plus effrayant et je trouve que l’on gagne beaucoup avec le nouveau costume qui fait clairement la distinction entre Frollo le prêtre et Frollo l’homme. Un jeu d’acteur en finesse et magnifiquement déployé avec brio au gré des scènes et des situations. Et puis surtout une voix mais une putain de voix encore et toujours malgré les années. Son Tu Vas Me Détruire est puissant, son Être Prêtre et Aimer Une Femme est riche de nuances et que dire de La Visite de Frollo à Esméralda avec le fameux “JE T’AIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIME” ?? Il a tenu la note 11 secondes. 11. putain. de. secondes. Je suis juste halluciné devant le talent de cet homme. Il est parfait, parfait, parfait, je n’aurais pu rêver meilleur Frollo, on ne pourrait rêver meilleur Frollo.

Danseurs et acrobates : ENORME big up à eux. Ce qui me plaît dans NDdP c’est aussi les chorégraphies et leurs styles acrobatiques et urbains. Et tous les danseurs et acrobates étaient génialissimes, les tableaux étaient enrichis grâce à eux : MA-GNI-FIQUE


  • Costumes

L’ensemble des costumes ont subi un petit lifting plus ou moins grand. Si ça reste sensiblement pareil pour Quasimodo, Esméralda, Clopin ou Fleur-de-Lys, on note l’apparition d’un pantalon bariolé de couleurs vives pour Gringoire que j’ai adoré, une côte de maille plus saillante et des bouts d’armures, à l’épaule et au poignet gauche, du plus bel effet vraiment, le personnage de Phoebus y gagne beaucoup. Le costume de Frollo, comme j’ai déjà dit est 1) Chouettos 2) participe grandement à montrer la dualité et la complexité de Frollo et j’aime ça, les relations costumes/psychologie des personnages.


  • Pêle-mêle

La mise en scène du Val d’Amour est devenu beaucoup plus explicite avec des lits qui se déplacent sur la scène et les danseurs qui alternent les positions. Je préférais la subtilité des ombres de la mise en scène originale.

J’ai mangé une bonne gaufre au chocolat à l’entracte

Cette salle est vraiment minable putain. Des chaises en bois……. DES PUTAIN DE CHAISES EN BOIS COMME EN AMPHI !!

Les harmonies sur Florence still own my life <3

L’Attaque de Notre Dame était juste magnifique et m’a mis les larmes aux yeux. Les harmonies entre la mélodie de Les Sans Papiers et les “A bas, ces sans papiers, a bas ces vanupieds.” étaient magnifiques et ça l’était encore plus avec l’arrivée de Gringoire qui chantait un bout du couplet avec les “Ils seront plus de 1000, 10.000 et puis 100.000″. Et puis tout monte en puissance jusqu’à Clopin battu à mort et Esméralda qui ensuite est celle qui chante Les Sans Papiers, reprenant le flambeau de Clopin comme un symbole. A rajouter, les cris déchirants des danseurs et acrobates et wow, j’ai eu des frissons.

Daniel Lavoie putain <3 !

Le tableau des trois cloches et des trois acrobates qui y effectuait leurs mouvements dans les airs pendant Les Cloches était juste magnifique.

Idem pour Danse Mon Esméralda avec les “trois Esméraldas” qui sont soulevé dans les airs et se donnent à un ballet aérien superbe.

Ces frissons pour la reprise du Temps des Cathédrales a capella avec Richard Charest et le reste du public, puis avec le reste de la troupe : un très beau moment. la salle était debout au grand complet pour applaudir toute la troupe, ça m’a fait chaud au cœur parce qu’ils méritent.

Si vous avez l’occasion d’aller les voir, ALLEZ-Y !!!!


Bref, je suis retombé dans une période NDdP et sérieusement, la veille du 1er tour, ça m’a fait du bien et ça m’a changé les idées. J’ai hâte que le DVD et le CD de cette production sorte pour que je puisse me les procurer et revivre un peu mon expérience <3 !! Beaucoup d’émotions à la vivre, et tellement heureuse d’avoir réalisé un rêve de gosse que je croyais irréalisable.

Par la Rose et le Lys - FrUK Week

Coucou ! :3c Alors, à l’occasion de la FrUK Week, une amie m’a convaincue de poster mes OS sur Tumblr ! Je n’ai pas du tout l’habitude de la plateforme et je ne sais pas la gérer non plus, tho, désolée pour mon blog et la mise en page moche :c

J’espère tout de même que ça vous plaira ! 


Keep reading

Elle disait toujours qu'elle aimait les lys, ah oui elle aimait ça.
Lui il détestait le jaune, et il détestait les fleurs en général.
Ils étaient si différents, et il s'aimaient.
Et puis le jour de son anniversaire, lorsqu'elle s'attendait à recevoir un bouquet de lys, et un chaleureux bisou sur la joue ; ils ne s'étaient encore jamais embrassés comme un couple car ils préféraient s'embrasser comme dans les films, lorsqu'ils se trouveraient dans une atmosphère où tous deux oublieraient qu'ils étaient détruits ; mais à la place elle n'eut le droit à aucun bisou, juste un sourire.
Elle se fit bander les yeux, et ils empruntèrent un chemin non loin du point de départ. Et elle put retirer son bandeau pour apercevoir un champs de lys.

Elle : ouah, merci, c'est magnifique putain. Je sais que t'aimes pas ça et …
Lui : tu te trompes, ton sourire créait l'atmosphère où je rêverais de rester à jamais.

Et ils s'embrassèrent.
Pour la première fois.
Et la dernière.
Le soir d'après, il était parti, lui laissant un message, il disait qu'il avait peur d'aimer et c'est tout.

Quelques mois après elle est retournée dans ce champs, et à présent elle hait le jaune, elle déteste les fleurs, alors elle n'a pas pu s'empêcher, elle n'a pas pu se contrôler elle a pété un cable et s'est mise à tout arracher, et après elle s'est tuée.

- les larmes au coeur