Fayard

Alain Badiou - La vraie vie

Fayard (24 août 2016)

Télérama | Entretien - Alain Badiou : “Depuis les années 1980, la jeunesse a vu se clôturer l'horizon des possibles”

Le Monde | Figures libres. L’art d’être grand-père rebelle

lesinROCKS | Le philosophe Alain Badiou explore la vie secrète des jeunes

La Commune centre dramatique national Aubervilliers | Conférence Alain BADIOU avec des lycéens

Mais je vais commencer d’assez loin, par un épisode très connu qui concerne la philosophie : Socrate, le père de tous les philosophes, a été condamné à mort sous le chef d’accusation de « corruption de la jeunesse ». La toute première réception officielle de la philosophie prend la forme d’une très grave accusation : le philosophe corrompt la jeunesse. Alors, si j’adopte ce point de vue, je dirai assez simplement : mon but est de corrompre la jeunesse.

« Depuis quelques semaines, je donne des cours de symbolique chrétienne à des diplomates étrangers. Arrivant de fort loin et issus de cultures largement épargnées par l’influence catholique, ces fonctionnaires n’ont qu’une idée très relative du dogme, et se trouvent donc singulièrement démunis pour opérer à Rome. Après avoir commis quelques gaffes humiliantes, ils ont résolu de faire appel à un prêtre pour s’occuper de leur éducation. J’ai fait bonne impression et, par chance, ils n’ont pas eu l’idée de se renseigner sur mes antécédents.
Mon cours a lieu deux fois par semaine, et certains élèves viennent avec leurs épouses. Ces femmes me fascinent : j’ai peine à détacher mon regard de leurs visages. Toutes ces élégantes sexagénaires arborent en effet une peau tendue par la chirurgie. Sans cesse, elles l’éprouvent, visiblement satisfaites de sentir sous leurs doigts un épiderme lisse, synonyme de jeunesse. L’effet est, bien sûr, inverse : accentuant le déséquilibre de leurs traits, le lifting en manifeste précocement la ruine. Et c’est cette involontaire expression de fragilité qui me plaît : voulant paraître, elles se révèlent. Je suis certain qu’elles le savent. Leurs sourires ne sont jamais conquérants, leurs regards toujours mal assurés. Derrière les réparations, je sens la fêlure, et leur masque de faiblesse exerce sur moi un puissant attrait. J’aime leurs yeux constamment plissés, leur front comme un casque et cette bouche qui s’anime sans mouvoir leur visage, comme s’il s’agissait d’un appendice extérieur.
J’aime les gens quand l’œil passe au travers : j’ai le goût des déguisements mal ajustés et des maquillages qui débordent. Sans doute un héritage de mes vingt ans de confessionnal : me touchent ceux qui s’obstinent, contre toute vraisemblance, à être ce qu’ils ne sont pas. Derrière ma grille de bois verni, j’ai vu défiler tant de fanfarons, d’hypocrites et de mythomanes, ils m’ont si peu avoué et tellement menti que j’en suis venu à développer une véritable tendresse pour le fil blanc dont ces faussaires cousent leurs fables, pour toutes leurs simagrées et leurs protestations qui, plus sûrement qu’une pénitence, signent leur culpabilité. »

(Philippe Vasset, La légende, p. 19-20, Fayard, août 2016)

6

Guess who’s been listening to too much swing 8D I watched some videos of people dancing the swing, and I realised Amelia has that curl so I added more (resembles the popular spit curl in the 20s). Went a step further and gave her a tux and some sick dancing moves ye (they’re reffed)

Inner Self 

Seth always try to communicate with his Inner self, which is his lion self. To do this, he has to be extremely concentrated and preferably alone. That’s why he goes to this place, so he can meet with who he truly is. His essence. He does it very often to try to remember who he used to be,(please read here to understand his story), but even if he remember everything when he turns into a lion, there is no use when he is trying to talk to his inner self awake, using his human carcass. When a bond is broken there is no other way to be unbroken.

But look how happy he is when is talking to his Inner Self :3 mama loves ya, baby
I had no idea when I started drawing this that an extremely similar place to what imagined existed,BUT LOOK AT THIS, so, of course, I made use of it. =u= I added the milky way and the snowy mountain after I looked at this picture.
So, Seth peaceful place is in Lost Lake (look at this name *-*), Oregon.

»Time Lapse Video«

»High Res Image«

—-
more:

External image
External image

végérarien

Les « végétariens » peuvent aussi incorporer, comme tout le monde, et symboliquement, du vivant, de la chair et du sang - d'homme ou de Dieu. Les athées aussi, ils aiment encore « manger l'autre ». S'ils aiment, du moins, car c'est la tentation de l'amour même.
Jacques Derrida, Elisabeth Roudinesco, De quoi demain, Fayard et Galilée, 2001, p.114.

youtube

BHM Spotlight: The Nicholas Brothers

This video is from one of their most famous performances at the end of the 1943 film, Stormy Weather. In an interview with one of the brothers, Fayard says the “jump splits” seen in the video above were unrehearsed and shot in one take. Fayard also talks about his late brother, Harold, who died in 2000. Fayard died in 2006.