Deuil

Je suis seulement passé dans la pièce d'à côté.
Je suis moi et vous êtes vous.
Ce que nous étions les uns pour les autres,
nous le sommes toujours.
Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné.
Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.
Ne changez rien au ton,
Ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été.
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Elle est ce qu'elle a toujours été.
Le fil n'est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de votre pensée,
simplement parce que je suis hors de votre vue?
Je vous attends, je ne suis pas loin,
juste de l'autre côté du chemin.
Vous voyez, tout est bien.
—  Saint Augustin
Un matin il avait fait ses valises et m'a simplement dit qu'il ne se sentait pas chez lui ici. Pourtant, tous les ciels sont similaires, les sentiments humains également. Il devait changer de vie. Je faisais partie de sa vie présente mais je ne serais qu'un pâle souvenir dans la vie qu'il espérait…
— et tu l'as laissé partir, juste comme ça?
— vouloir le retenir aurait été aussi vain que tenter d'arrêter les saisons. Viens un temps où l'acceptation est nécessaire pour retrouver son bonheur.
—  P.J. Baeron
Summer S.Cole ( sur wattpad)
Si les larmes pouvaient bâtir un escalier,
et les souvenirs une allée,
je monterais au paradis
et te ramènerais ici.» 

J.

—  Butler, Erin. « Personne d'autre que lui. »
Nous sommes dévissés. Comme des alpinistes à qui on vient d’enlever la paroi de montagne à laquelle ils sont accrochés. Même si on s’y prépare c’est toujours un coup sec, le moment précis où ça lache.
”C’est fini”
Les ongles plantés dans la glace, on peut souffrir et penser crever de froid. Mais on est toujours dans la vie, l’espoir soulève encore. Quand la montagne se dérobe et que ça y est, on part à la renverse sans pouvoir se rattraper à rien, c’est le temps des choses qui s’éteignent. On se perd tout de suite. La nuit surgit en plein jour, en pleine gueule, et rien ne sera plus jamais comme avant.
—  Et maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi