Comme des Anges

Amanda Lear raconte son ménage à trois avec Gala et Salvador Dali

À l’occasion d’un shooting mode rendant hommage à Gala, l’épouse et muse de Salvador Dali, Amanda Lear est revenue sur sa relation particulière avec ce couple atypique.

Dans les années 60, Amanda Lear a fait la connaissance de Salvador Dali, qui succombait immédiatement à son charme. Un coup de foudre réciproque survenu chez Castel (un club huppé de Paris) qu’elle vient de raconter dans la dernière édition de Vanity Fair. « J’étais tombée sous le charme de ce type qui me récitait des vers de Garcia Lorca et me comparait à la Melencolia de Dürer, confie-t-elle. Un monsieur adorable, en somme, qui vous annonçait qu’il était impuissant autour d’un thé dans sa suite du Meurice avec, autour, la bande de chevelus de la comédie musicale Hair qu’il considérait comme des anges de la renaissance. »

Après quelques jours passés à s’apprivoiser, l’artiste annonçait à Amanda Lear l’arrivée imminente de sa femme, Gala. « Et ce n’est pas une femme facile, l’a prévenue Dali. Il va falloir faire bonne impression. Mettez du violet sur les yeux, faites bien le chignon-banane, enfilez une minijupe. » Avec l’impression de se présenter à un casting mode, Amanda Lear a fini par découvrir la fameuse Gala. Au début, le courant n’est pas vraiment passé. « Elle toussait beaucoup, ne supportait pas la fumée, ouvrait grand les fenêtres et hurlait que tout le monde sentait mauvais », confie l’égérie pop. Après quelques jours passés ensemble dans la maison de Cadaquès, Gala a décidé de s’absenter pour passer quelques jours en Grèce. Une aubaine pour Dali qui a aussitôt proposé à Amanda de filer à Barcelone.

Avec le temps, Gala a fini par apprécier cette grande sauterelle blonde qui faisait tant rire son Salvador. « Elle est un peu devenue ma grand-mère, confie Amanda Lear. Elle s’inquiétait de mes chagrins d’amour, me payait à l’occasion un billet d’avion et me tirait les cartes […] Un jour, elle m’a confié qu’elle en avait un peu marre, au bout de 50 ans, de se taper ce vieux monsieur qui ne (…) Lire la suite sur voici.fr



Ines de la Fressange prête à tout pour empêcher la destruction de sa villa provençale
Interview - Eve Angeli : « J’adore faire l’amour dans les lieux insolites »
AJ Cook (Esprits Criminels) a donné naissance à son deuxième enfant
Francis Lalanne se livre sur sa séparation avec Stella, la mère de ses quatre enfants

anonymous asked:

Comment sont tes ailes ?

Mes ailes sont blanches, mais les extrémités des dernières plumes sont bleus de nuances différentes : céruléen, pétrole, électrique. Elles sont comme celles des anges (ou comme celle Pit dans Super Smash Bros, je préfère cette image xD) et la distance que je peux parcourir avec est ILLIMITEE. elles ne craignent pas le froid, ni le chaud, et je peux atteindre une vitesse de plus de 150 km/h, parce qu’elles sont SUPERPUISSANTE DE L’EXTREME.

“"J'arrêterai de vous aimer quand le ciel sera vert,les corbeaux seront blancs,les poissons seront marcher,les humains seront voler,et quand tous les connards auront disparues.”
.
.
Siempre🎈✨
.
.
Je vous aimes.💕🔑
.
.
Vous me manquez.🔐
.
.
Parfois je vous parle mal,mais sachez que pour vous je me prendrais une balle.🚀🌴💍
.
.
Les vrais amis sont comme des anges,on a pas besoin de les voir pour sentir leurs présence.🌴💋" by @alicia__mrtz on Instagram http://ift.tt/1gebQDt