An-Immaculate-Tale

Debout sur le quai

J'attends d'être secouée de tous côtés

Le temps en suspens

La ville défile sous mes yeux

Flash-back soudain d'avant la mort

Entrevue fugace des vies des passants anonymes

De ces passants que je ne rencontrerai jamais

Le monde est bien trop petit pour ça

C'est bien connu les trains ont ce pouvoir

De remonter le fleuve du temps

Le soleil s'en retourne à son zénith

Les nénuphars couvrent le fleuve de leurs pétales immaculés

La nuit, tous les chats sont gris

Dans le train, tous les gens sont chagrins

C'est bien connu

On arrive à la station

Attention tout le monde descend

Les étoiles et les enfants d'abord

Les nuages, ne poussez pas s'il vous plaît!

Sur le quai du cosmos il y a de la place pour tous

Le train s'ébranle à nouveau

Le temps reprend son cours

Je marche jusqu'à chez moi

Et redevient un passant aperçu par la fenêtre du train.

Les poèmes du bus: n°2.