8525

onlywire.com
HTC 3.5mm Stereo Headset/Headphone/Earbud/Handsfree with USB Headset Adapter for ATT Fuze, HTC 6800, Mogul, HTC 8525, HTC Dream, HTC Fuze, HTC Magic, HTC Touch, HTC Touch Diamond, HTC Touch Pro, HTC Touch Pro, xv6850, HTC Vogue XV6900, Sprint HTC Touch D

Article by Electronics Reviews at 2011-08-14 05:56:33
Categorized in Tablets & Accessories,

A 1950’s era 14K yellow gold filled Lord Elgin timepiece with a silver satin dial. This watch features a unique, square-shaped case, protruding lugs, and a manual caliber 556 movement. Interestingly, famed blues singer, Robert Johnson, name-checked Elgin in his song, “ Walkin Blues” in 1936. “She’s got Elgin movements from her head down to her toes”. One can see that even Mr. Johnson recognized Elgin’s dedication to manufacturing outstanding and top-form movements and timepieces. (Store Inventory
by secondtimearoundwatchcompany from Instagram http://ift.tt/1hz2CSw

Super Power Supply® DC Car Charger Adapter Cord for HTC Smartphone 2125 8125 Xv6700 Vx6800 Xv6900 8925, Wing, Touch ; HTC Droid Eris (6200/v2), Hero, Pure ; Touch Diamond 2, Tilt 2, Touch Pro 2 ; Shadow ; Rhodium Xv6875 Xv6975 Imagio ; Smt-5800, Fusion, Ppc-6800, Mogul, 8525, Dash, S620 Excalibur, Sda, MDA MiniUSB Mini USB Plug

Super Power Supply® DC Car Charger Adapter Cord for HTC Smartphone 2125 8125 Xv6700 Vx6800 Xv6900 8925, Wing, Touch ; HTC Droid Eris (6200/v2), Hero, Pure ; Touch Diamond 2, Tilt 2, Touch Pro 2 ; Shadow ; Rhodium Xv6875 Xv6975 Imagio ; Smt-5800, Fusion, Ppc-6800, Mogul, 8525, Dash, S620 Excalibur, Sda, MDA MiniUSB Mini USB Plug

External image

Super Power Supply® DC Car Charger Adapter Cord for HTC Smartphone 2125 8125 Xv6700 Vx6800 Xv6900 8925, Wing, Touch ; HTC Droid Eris (6200/v2), Hero, Pure ; Touch Diamond 2, Tilt 2, Touch Pro 2 ; Shadow ; Rhodium Xv6875 Xv6975 Imagio ; Smt-5800, Fusion, Ppc-6800, Mogul, 8525, Dash, S620 Excalibur, Sda, MDA MiniUSB Mini USB Plug Output: 5V 2A / Power laptop and charge battery from 12V DC outlets…

View On WordPress

Kanye West Says 'Famous' Lyric Was Taylor Swift's Idea: 'She Thought It Was Funny'

Kanye West posted a lengthy Twitter rant on Friday, clarifying his controversial lyric about Taylor Swift.

While Swift’s rep says the 26-year-old singer was never made aware of the line in “Famous” where West calls her a “b**ch” he made famous, the 38-year-old rapper claims he received her “blessings” prior to the song’s debut. On Thursday at Madison Square Garden in New York City, West showcased the track along with his latest album, The Life of Pablo, at his Yeezy Season 3 fashion show.

WATCH: Kanye West Says ‘Bill Cosby Innocent’ in Controversial New Twitter Rant

“I did not diss Taylor Swift and I’ve never dissed her,” West stated. “First thing is I’m an artist and as an artist I will express how I feel with no censorship.”

“B**ch is an endearing term in hip hop like the word N**ga,” he said in defense of the lyric: “I feel like me and Taylor might still have sex. I made that b**ch famous.”

WATCH: 14 Questions We Still Have After Kanye West’s 'Yeezy Season 3’ and Album Debut

West goes on to write that both his wife, Kim Kardashian, and Swift signed off on the song. “I called Taylor and had a hour long convo with her about the line and she thought it was funny and gave her blessings,” he claimed.

He even tweeted that the “Shake It Off” singer was behind the verse. “I’m not even gone take credit for the idea… it’s actually something Taylor came up with,” West revealed. “She was having dinner with one of our friends who’s name I will keep out of this and she told him, 'I can’t be mad at Kanye because he made me famous!’ #FACTS.”

MORE: Taylor Swift Warned Kanye West About 'Misogynistic Message’ in 'Famous’ Track

The rant continued with West asking that people “stop trying to demonize [a] real artist,” and to “stop trying to compromise art.”

“That’s why music is so f**king watered down right now,” he wrote. “I miss that DMX feeling.”

WATCH: Taylor Swift’s Brother Throws Out His Yeezy Sneakers After Kanye Calls Her Out in New Rap

West added, “They want to control us with money and perception and mute the culture, but you can see at Madison Square Garden that you can stop us.”

He then called attention to the massive crowd that turned up for his performance. “It felt like a seen from The Warriors ALL GODS ALL GODS ALL GODS in the building,” he tweeted. “Not just the famous people there, but the kids, the moms, the dads, the families that came to share this moment with us.”

Related Articles

Trump et Sanders, déjà donnés gagnants de la primaire du New Hampshire

Une semaine après après perdu les caucus de l'Iowa, le républicain Donald Trump et le démocrate Bernie Sanders prennent leur revanche en remportant la primaire du New Hampshire, selon CNN.

Le réseau a fait cette prédiction à 20 h, dans les secondes ayant suivi la fermeture des bureaux de vote.

Selon un porte-parole de l'État, le taux de participation, déjà plus élevé que dans plusieurs États, devrait d'ailleurs battre un record.

Contrairement à l'Iowa, un petit État qui tient des caucus réservés aux électeurs affiliés à l'un ou l'autre des partis, le New Hampshire tient une élection primaire qui est ouverte aux électeurs indépendants. Ces derniers peuvent soit désigner un candidat démocrate, soit choisir un candidat républicain.

La proportion des indépendants est d'ailleurs très importante dans cet État. Près de 883 000 électeurs ont le droit de voter, soit plus de 230 000 démocrates, quelque 262 000 républicains et près de 390 000 indépendants.

Le New Hampshire procure 23 délégués aux républicains, sur un total de 2472, et 32 aux démocrates, sur un total de 4763.

Baseball Mode: Work begins on Rogers Centre all-dirt infield for Blue Jays

TORONTO - Rogers Centre is switching to “baseball mode” permanently.

Work began on the stadium’s new all-dirt infield on Wednesday with drills and an excavator breaking up the concrete floor of the Toronto Blue Jays’ home. It’s the first step in a months-long process that will see Rogers Centre shift its focus into a baseball-first facility.

The switch was made possible after the Toronto Argonauts’ lease was not renewed, sending the Canadian Football League team to nearby BMO Field.

“We had that opportunity now where we know we can keep it in baseball mode for the baseball season,” said head groundskeeper Tom Farrell as heavy machinery worked behind him on the floor of the stadium. “This was really the only year where we could do this.”

The new infield will see a proper dirt diamond connecting home plate to first, second and third base like most other major league ballparks.

Previously, Rogers Centre had squares of dirt around each base and home, with turf between the base paths. When the Blue Jays were on long road trips or the Argos had a game the dirt would be scraped off the cement floor and the pitcher’s mound would be lowered in to the ground by hydraulics.

Now the all-dirt infield will be permanent with protective plates laid overtop for other events like concerts or festivals.

Deeper pits for the infield are necessary to increase the circulation of moisture, through two inches of pea gravel, four inches of sand and six inches of clay product, and prevent cracking or dust clouds in the summer heat. The old Rogers Centre infield only allowed four to five inches of dirt.

The new surface could help reduce injuries for infielders and baserunners as the dirt will have more give than the synthetic turf that used to lie between the bases.

“By increasing the depth it does allow us to provide a little bit more of that cushion,” said Farrell. “Hopefully there’s a side benefit of the players feeling a little bit less fatigue from playing on the newer surface.”

Fans taking in Blue Jays games this summer will also notice another difference: the world’s fastest groundscrew will be slower and will no longer race in from the outfield.

“It’s going to be a learning curve for everybody,” said Farrell with a laugh when asked about the groundscrew’s record. “There’s going to be a new process of doing things, new methods. We’ll be using drag equipment which is a lot bigger, so we won’t be hauling it from the left-field gate like we have previously.”

___

Follow @jchidleyhill on Twitter

Sanders et Trump triomphent au New Hampshire

Les électeurs du New Hampshire ont accordé des victoires convaincantes au républicain Donald Trump et au démocrate Bernie Sanders, jetant leur dévolu sur des candidats qui font campagne contre l'establishment. L'un qui se dit trop riche pour être acheté, l'autre qui dénonce l'influence de l'argent en politique.

Un texte de Sophie-Hélène Lebeuf

Une semaine après avoir perdu les caucus de l'Iowa, les deux hommes ont réussi à prendre leur revanche, donnant raison aux sondeurs et excédant même leurs prédictions. Ils ont tous deux devancé leurs rivaux d'environ 20 points de pourcentage.

Leur avance était si grande que les réseaux américains ont rapidement scellé l'issue de la course. CNN a même désigné les gagnants dès 20 h, dans les secondes ayant suivi la fermeture des derniers bureaux de vote.

Chez les républicains, le controversé multimilliardaire, nouveau venu en politique, a remporté 34,5 % des votes, après le dépouillement de 81 % des votes.

« Je veux féliciter les autres candidats, a lancé d'emblée le vainqueur républicain dans son discours de victoire, passant rapidement à un autre sujet après s'être « débarrassé » de cette formalité.

Construction d'un mur à la frontière du Mexique, promesse de mettre le groupe armé État islamique « K.O », plaidoyer pour le port des armes à feu : le flamboyant candidat a livré un discours fidèle à sa rhétorique habituelle.

Écorchant au passage le vainqueur démocrate, il a affirmé que Bernie Sanders voulait « donner notre pays », ajoutant que lui mandaterait des experts en affaires pour négocier de meilleures ententes commerciales.

« Nous battrons la Chine, le Japon, le Mexique - tous ces pays qui prennent notre argent chaque jour », a-t-il lancé. « Le monde va nous respecter de nouveau, croyez-moi! » « Je vais être le plus grand créateur d'emplois que Dieu a jamais créé! », a-t-il dit, reprenant des propos souvent répétés.

Le magnat de l'immobilier a ensuite contesté le taux de chômage officiel de 5,5 %, affirmant qu'il pourrait même atteindre 42 %.

Derrière Trump, John Kasich a recueilli 16,2 % des voix, suivi d'un peloton où les appuis étaient comparables : Ted Cruz - gagnant de l'Iowa -, avec 11,5 %, Jeb Bush, avec 11,1 % et Marco Rubio, avec 10,5 %.

Après le scrutin de l'Iowa, les attentes envers Marco Rubio, qui avait livré une chaude lutte aux deux meneurs, étaient élevées. Les analystes se demandaient même si le New Hampshire lui permettrait de prendre ses distances avec les autres candidats républicains réputés plus modérés.

Mais la mauvaise performance du sénateur de la Floride lors du débat républicain de samedi a sans doute contribué à ses mauvais résultats.

Le jeune politicien a lui-même évoqué cette hypothèse. « C'est ma faute. Ça n'arrivera plus jamais », a-t-il affirmé devant ses partisans.

Les quatre autres candidats ont terminé sous la barre des 10 %.

Le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, qui a terminé sixième, a indiqué qu'il évaluerait ses options pour la suite de la campagne.

La « révolution politique » est commencée, assure Sanders 

Dans le camp démocrate, où la lutte se joue désormais à deux, Bernie Sanders a infligé une cuisante défaite à sa rivale, qui avait pourtant remporté cet État en 2008, battant alors Barack Obama.

Le sénateur du Vermont - un État voisin du New Hampshire - recueille 59,9 % des appuis, contre 38,5 % pour Hillary Clinton, après le dépouillement de 81 % des votes.

Lors du lancement de sa campagne, il y a un peu plus de huit mois, il tirait de l'arrière de 40 points de pourcentage sur l'ancienne secrétaire d'État.

Prenant la parole devant ses partisans, celui qui se présente comme un « démocrate socialiste » a dénoncé les injustices sociales et économiques, voyant dans sa victoire le « début d'une révolution politique ».

« Ce soir, nous donnons un avertissement à l'establishment économique et politique de ce pays : le peuple américain n'acceptera pas un système de financement électoral corrompu […] et nous n'accepterons pas une économie truquée », a-t-il soutenu, ajoutant que le message était aussi destiné à l'establishment des médias.

« Les gens veulent du vrai changement », a lancé le politicien, évoquant un salaire minimum de 15 $, la parité salariale, l'université gratuite, l'assurance maladie pour tous et la lutte contre le réchauffement climatique.

Auparavant, Hillary Clinton a rapidement téléphoné à son adversaire pour concéder la victoire.

Dans son discours, celle qui a remporté de justesse les caucus de l'Iowa la semaine dernière s'est de son côté présentée comme celle qui pouvait régler les problèmes, pas seulement les dénoncer. « Les gens ont le droit d'être en colère, a-t-elle déclaré, mais ils veulent des solutions », a-t-elle dit devant ses partisans.

« Je travaillerai plus dur que quiconque pour concrétiser changements qui rendent votre vie meilleure », a-t-elle promis.

L'ancienne première dame a reconnu avoir du « travail à faire » auprès des jeunes, plus enclins à soutenir Bernie Sanders. « Même s'ils ne me soutiennent pas présentement, je les soutiens », a-t-elle déclaré.

Mme Clinton a également tenté de fouetter l'ardeur de ses troupes. « Je sais ce que c'est de trébucher et de tomber. Plusieurs personnes dans tout le pays connaissent ce sentiment. Mais l'important […], c'est de savoir se relever », leur a-t-elle dit.

Un taux de participation élevé

Selon un porte-parole de l'État, le taux de participation, déjà plus élevé que dans plusieurs États, devrait battre un record, malgré la neige et le froid.

Contrairement à l'Iowa, un petit État qui tient des caucus réservés aux électeurs affiliés à l'un ou l'autre des partis, le New Hampshire tient une élection primaire qui est ouverte aux électeurs indépendants. Ces derniers peuvent soit désigner un candidat démocrate, soit choisir un candidat républicain.

La proportion des indépendants est d'ailleurs très importante dans cet État. Près de 883 000 électeurs avaient le droit de vote, soit plus de 230 000 démocrates, quelque 262 000 républicains et près de 390 000 indépendants.

Le New Hampshire procure 23 délégués aux républicains, sur un total de 2472, et 32 aux démocrates, sur un total de 4763.

Les prochains rendez-vous électoraux se dérouleront le 20 février, mais le scrutin organisé par chacun des partis ne se déroulera pas dans le même État. Les démocrates tiendront leurs caucus du Nevada, tandis que les républicains tiendront leur primaire de Caroline du Sud.

Uruguay y China celebran integración bilateral en vísperas de año nuevo chino

Montevideo, 7 feb (EFE).- Un millar de personas participó hoy en Montevideo de las primeras celebraciones abiertas a todo público del año nuevo chino, una ocasión que según el embajador de China en Uruguay, Dong Xiaojun, sirve para aumentar la comprensión y “ampliar la cooperación y fomentar el desarrollo de los dos países”.
“Con la profundización de las relaciones bilaterales en el campo de la política, la economía y la cultura la relación entre ambos pueblos se estrecha continuamente”, dijo el embajador en el discurso que abrió las celebraciones en la víspera del año nuevo chino.
“Esperamos que a través de las actividades de intercambio cultural podamos aumentar la comprensión, profundizar la amistad, ampliar la cooperación y fomentar el desarrollo entre los dos países”, agregó Dong.
El diplomático, junto con otras autoridades locales, fue el encargado de “despertar” a un león de fantasía, encarnado por dos bailarines, que efectuaron la danza que típicamente da inicio al festejo del año nuevo chino.
“La danza del león inicia los festejos del año nuevo. En este caso, el señor embajador y otras autoridades lo tocan para que se despierte y empiece a bailar (ya que) el león es la fuerza, es lo que vence a toda la maldad”, explicó a Efe Alicia Obregón, presidenta del Centro de Integración Cultural Uruguay-China (Cicuc).
Tras la danza, se celebraron una serie de actividades que incluyeron acrobacias, interpretaciones musicales y la exhibición de cine chino al aire libre, además del tradicional baile del dragón, con un muñeco que representa a este animal mítico erigido por varias personas.
Además, estudiantes de la universidad china de Harbin que estudian en la Universidad ORT de Montevideo hicieron también demostraciones de comida china, canto de melodías asiáticas y diseño de caligrafía con pinceles y pintura.
En esta ocasión, declarada de interés por los ministerios de Turismo y Educación y Cultura, además de la Unesco, el Correo Uruguayo lanzó un sello conmemorativo del nuevo año, que en la simbología china corresponde al mono.
“El mono es un animal inquieto que va de árbol en árbol, que puede hacernos correr mucho a todos, pero en realidad sobre todo es el inicio de un año agrícola”, explicó Obregón, que matizó que las connotaciones de cada animal sobre el año tienen que ver con la “superstición”, y es allí donde entran en juego “distintas interpretaciones”.
La presidenta del Cicuc destacó sobre todo el interés de la población uruguaya por la cultura china a raíz del intercambio económico, motivo que llevó a la organización, con 10 años de trayectoria, a pasar de realizar los festejos por el año nuevo chino de un círculo cerrado a la población en general.
“Este año es el año de América Latina en China, ya que las conexiones (entre ambas partes) son cada vez más frecuentes. A la gente le interesa toda la parte cultural y la parte comercial (…), le interesa las demás cosas relativas a la cultura que tienen mucho de desconocido”, indicó Obregón.
La uruguaya dijo que la colectividad china en Uruguay cuenta con alrededor de 300 integrantes, que calificó como “muy pocos”.
El Cicuc realiza, entre otras actividades, cursos de idioma chino, con el apoyo del Instituto Confucio, que persigue la difusión de lengua y cultura china que cuenta con el apoyo del Ministerio de Educación de la República Popular de China. EFE
jim/mmg

Ottawa man charged after police find child pornography on iPod

A 25-year-old Ottawa man is expected to appear in court today after being charged with child pornography offences.

Ottawa police arrested the man Friday after getting a tip in November a registered sex offender was in possession of child pornography, stored on an iPod.

A forensic examination of the iPod found 76 images of prepubescent child pornography, police said.

The man has been charged with three counts of possessing child pornography, one count of accessing child pornography and one count of breaching a probation order.

He is scheduled to appear in court today for a bail hearing, said police.

The man’s arrest came one day after police charged a minor with child pornography offences after a raid in the city’s Beacon Hill neighbourhood.

Sanders et Trump triomphent au New Hampshire

Les électeurs du New Hampshire ont accordé des victoires convaincantes au républicain Donald Trump et au démocrate Bernie Sanders, jetant leur dévolu sur des candidats qui font campagne contre l'establishment. L'un qui se dit trop riche pour être acheté, l'autre qui dénonce l'influence de l'argent en politique.

Un texte de Sophie-Hélène Lebeuf

Une semaine après avoir perdu les caucus de l'Iowa, les deux hommes ont réussi à prendre leur revanche, donnant raison aux sondeurs et excédant même leurs prédictions. Ils ont tous deux devancé leurs rivaux d'environ 20 points de pourcentage.

Leur avance était si grande que les réseaux américains ont rapidement scellé l'issue de la course. CNN a même désigné les gagnants dès 20 h, dans les secondes ayant suivi la fermeture des derniers bureaux de vote.

Chez les républicains, le controversé multimilliardaire, nouveau venu en politique, a remporté 34,5 % des votes, après le dépouillement de 81 % des votes.

« Je veux féliciter les autres candidats, a lancé d'emblée le vainqueur républicain dans son discours de victoire, passant rapidement à un autre sujet après s'être « débarrassé » de cette formalité.

Construction d'un mur à la frontière du Mexique, promesse de mettre le groupe armé État islamique « K.O », plaidoyer pour le port des armes à feu : le flamboyant candidat a livré un discours fidèle à sa rhétorique habituelle.

Écorchant au passage le vainqueur démocrate, il a affirmé que Bernie Sanders voulait « donner notre pays », ajoutant que lui mandaterait des experts en affaires pour négocier de meilleures ententes commerciales.

« Nous battrons la Chine, le Japon, le Mexique - tous ces pays qui prennent notre argent chaque jour », a-t-il lancé. « Le monde va nous respecter de nouveau, croyez-moi! » « Je vais être le plus grand créateur d'emplois que Dieu a jamais créé! », a-t-il dit, reprenant des propos souvent répétés.

Le magnat de l'immobilier a ensuite contesté le taux de chômage officiel de 5,5 %, affirmant qu'il pourrait même atteindre 42 %.

Derrière Trump, John Kasich a recueilli 16,2 % des voix, suivi d'un peloton où les appuis étaient comparables : Ted Cruz - gagnant de l'Iowa -, avec 11,5 %, Jeb Bush, avec 11,1 % et Marco Rubio, avec 10,5 %.

Après le scrutin de l'Iowa, les attentes envers Marco Rubio, qui avait livré une chaude lutte aux deux meneurs, étaient élevées. Les analystes se demandaient même si le New Hampshire lui permettrait de prendre ses distances avec les autres candidats républicains réputés plus modérés.

Mais la mauvaise performance du sénateur de la Floride lors du débat républicain de samedi a sans doute contribué à ses mauvais résultats.

Le jeune politicien a lui-même évoqué cette hypothèse. « C'est ma faute. Ça n'arrivera plus jamais », a-t-il affirmé devant ses partisans.

Les quatre autres candidats ont terminé sous la barre des 10 %.

Le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, qui a terminé sixième, a indiqué qu'il évaluerait ses options pour la suite de la campagne.

La « révolution politique » est commencée, assure Sanders 

Dans le camp démocrate, où la lutte se joue désormais à deux, Bernie Sanders a infligé une cuisante défaite à sa rivale, qui avait pourtant remporté cet État en 2008, battant alors Barack Obama.

Le sénateur du Vermont - un État voisin du New Hampshire - recueille 59,9 % des appuis, contre 38,5 % pour Hillary Clinton, après le dépouillement de 81 % des votes.

Lors du lancement de sa campagne, il y a un peu plus de huit mois, il tirait de l'arrière de 40 points de pourcentage sur l'ancienne secrétaire d'État.

Prenant la parole devant ses partisans, celui qui se présente comme un « démocrate socialiste » a dénoncé les injustices sociales et économiques, voyant dans sa victoire le « début d'une révolution politique ».

« Ce soir, nous donnons un avertissement à l'establishment économique et politique de ce pays : le peuple américain n'acceptera pas un système de financement électoral corrompu […] et nous n'accepterons pas une économie truquée », a-t-il soutenu, ajoutant que le message était aussi destiné à l'establishment des médias.

« Les gens veulent du vrai changement », a lancé le politicien, évoquant un salaire minimum de 15 $, la parité salariale, l'université gratuite, l'assurance maladie pour tous et la lutte contre le réchauffement climatique.

Auparavant, Hillary Clinton a rapidement téléphoné à son adversaire pour concéder la victoire.

Dans son discours, celle qui a remporté de justesse les caucus de l'Iowa la semaine dernière s'est de son côté présentée comme celle qui pouvait régler les problèmes, pas seulement les dénoncer. « Les gens ont le droit d'être en colère, a-t-elle déclaré, mais ils veulent des solutions », a-t-elle dit devant ses partisans.

« Je travaillerai plus dur que quiconque pour concrétiser changements qui rendent votre vie meilleure », a-t-elle promis.

L'ancienne première dame a reconnu avoir du « travail à faire » auprès des jeunes, plus enclins à soutenir Bernie Sanders. « Même s'ils ne me soutiennent pas présentement, je les soutiens », a-t-elle déclaré.

Mme Clinton a également tenté de fouetter l'ardeur de ses troupes. « Je sais ce que c'est de trébucher et de tomber. Plusieurs personnes dans tout le pays connaissent ce sentiment. Mais l'important […], c'est de savoir se relever », leur a-t-elle dit.

Un taux de participation élevé

Selon un porte-parole de l'État, le taux de participation, déjà plus élevé que dans plusieurs États, devrait battre un record, malgré la neige et le froid.

Contrairement à l'Iowa, un petit État qui tient des caucus réservés aux électeurs affiliés à l'un ou l'autre des partis, le New Hampshire tient une élection primaire qui est ouverte aux électeurs indépendants. Ces derniers peuvent soit désigner un candidat démocrate, soit choisir un candidat républicain.

La proportion des indépendants est d'ailleurs très importante dans cet État. Près de 883 000 électeurs avaient le droit de vote, soit plus de 230 000 démocrates, quelque 262 000 républicains et près de 390 000 indépendants.

Le New Hampshire procure 23 délégués aux républicains, sur un total de 2472, et 32 aux démocrates, sur un total de 4763.

Les prochains rendez-vous électoraux se dérouleront le 20 février, mais le scrutin organisé par chacun des partis ne se déroulera pas dans le même État. Les démocrates tiendront leurs caucus du Nevada, tandis que les républicains tiendront leur primaire de Caroline du Sud.

104 antiques from Berlin go on display at Riyadh exhibition

As many as 104 antique items that have come from the Pergamon Museum in Berlin, Germany, have gone on display at the National Museum here. The exhibition coincides the Janadriyah festival for heritage and culture.

According to local media, the Pergamon Museum contains many of famous historical artifacts, particularly Islamic, mostly from the Umayyad and Ottoman periods under the name, “The first Islamic cultural capitals.”

The antiques tell the stories of Arab and Islamic history. One such piece comes from the Kisra wall, another from Samaraa, whose name in the past meant “a joy for the eye” because of its grandeur. The other items include Sasanian artifacts that are more than 1,500 years old, in addition to pieces from the Amways, Abbasids and Ottoman eras.

The exhibition was inaugurated under the auspices of Prince Sultan bin Salman, the president of the Saudi Commission for Tourism and National Heritage, in the presence of Michael Eissenhauer, general director of the Staatlichen Museen zu Berlin (the National Museums in Berlin); Stephen Weber, the director of the Pergamon Museum in Berlin; and Boris Ruge, the German ambassador to Saudi Arabia.

Copyright: Arab News © 2016 All rights reserved. Provided by SyndiGate Media Inc. (Syndigate.info).

Simeone: "Es un fracaso mío que no siga Jackson"

Majadahonda (Madrid), 5 feb (EFE).- El argentino Diego Simeone, entrenador del Atlético de Madrid, valoró este viernes “como un fracaso” propio que el colombiano Jackson Martínez no siga en el club rojiblanco, “pero son partes del juego”, y remarcó: “No voy a cambiar mi forma de jugar, lo tengo absolutamente claro”.
“Es interpretar situaciones desde la sinceridad, es el hablar claramente como hombre, más allá del fútbol, de lo que cada uno siente y necesita. Esperemos que vuelva a ser el futbolista que nosotros pensamos”, dijo el técnico.
“Es un fracaso mío el que no siga Jackson, pero son partes del juego y yo no voy a cambiar mi forma de jugar. Eso lo tengo absolutamente claro, al menos mientras tenga los futbolistas que me permitan jugar de la manera que quiero”, remarcó Simeone, que asumió la responsabilidad en ese sentido y que abundó en esa opinión.
“Sin duda que cuando un jugador no responde, el primer responsable soy yo. No ha tenido la fortuna ni la posibilidad de darnos lo mejor de él y obviamente me siento partícipe de esta situación”, prosiguió el preparador rojiblanco, en cuya rueda de prensa casi la mitad, cinco, de las once preguntas que contestó fueron sobre el ariete.
“Es un chico que ha trabajado con mucho entusiasmo e ilusión y que, a partir de una decisión y charlas que hemos tenido, hemos decidido lo mejor para ambas partes. Nosotros nos quedamos con la tranquilidad de poder mirarnos a la cara y poder saludarnos en cualquier lugar donde nos encontremos”, añadió tras el entrenamiento en la Ciudad Deportiva de la localidad madrileña de Majadahonda.
“Y eso, a nosotros los que estamos adentro, es lo que más nos interesa. Después, los demás son libres de hablar, pero hay una tranquilidad desde el esfuerzo que ha hecho Jackson para involucrarse, competir y darnos todo lo que tiene, y la de nosotros con él deseándole lo mejor y esperando que se sienta muy bien donde esté en estos momentos”, prosiguió el entrenador argentino.
En el desarrollo de estos seis meses, en cuanto a los factores que no le han permitido a Jackson rendir como se esperaba, Simeone repasó que ha habido “diferentes situaciones que se perciben en el día a día mientras uno va trabajando con los futbolistas”. El atacante ha marcado tres goles en 22 encuentros.
“Y lo que nos pone más contentos es la forma en la que llegamos a esta situación. Creo que la realidad es que la gente se entiende cuando habla claramente, con mucho respeto y con mucha sinceridad sobre todo, que en el fútbol a veces cuesta”, explicó sobre sus conversaciones con el delantero.
Simeone en ningún momento se planteó reemplazar al atacante en la plantilla en el mercado de invierno, cerrado el pasado lunes.
“Estaba convencido a partir del domingo a la noche de que, más allá de las conversaciones que estaban en ese momento con el tema de Jackson, antes de su decisión de salir o no, que de irse Jackson nos quedábamos con Correa, Torres, Griezmann y Vietto”, afirmó. EFE

Rose McGowan chiede il divorzio

Amore al capolinea per Rose McGowan e David Leavitt, l’artista visivo che la star aveva sposato poco più di due anni fa.

Secondo i documenti legali appena ottenuti da TMZ, infatti, la 42enne si è recata in tribunale per chiedere il divorzio, citando come motivazione «inconciliabili differenze» e chiedendo al giudice di respingere ogni richiesta di denaro da parte dell’ex marito.

Come alcuni ricorderanno, Rose e David - noto anche con lo pseudonimo di Davey Detail - si erano scambiati i voti nuziali a Los Angeles ad ottobre del 2013 all’interno di un vecchio monastero. Il rito era stato quello tradizionale ebraico, alla presenza di un rabbino e solamente sessanta invitati.

In seguito i due erano partiti per una romantica luna di miele alle Maldive, e da quel momento in poi erano apparsi più volte insieme sul red carpet.

In precedenza la star aveva avuto liaison di alto profilo con Marilyn Manson e con il regista Robert Rodriguez. Di Leavitt, all’epoca delle nozze Rose aveva detto: «Lui è davvero magico. Mi ha resa una donna migliore e anche io l'ho reso un uomo migliore».

Cover Media

Allerton Bywater: Bodies of woman and two children found in West Yorkshire house

Three bodies – believed to be of a woman and two children – have been discovered in a house in West Yorkshire. Police were called to the property in Allerton Bywater, near Leeds, at around midday on 2 February after concerns were raised about the occupants.

Officers discovered three bodies inside the property in Beeston Way and a crime scene was established soon after, with forensic teams in white suits seen entering the house. West Yorkshire Police said enquiries are ongoing into the circumstances with the Yorkshire Post reporting officers were hunting a man in connection with the incident.

Neighbours were reportedly in tears when they arrived home and were told the news.

A woman who lives nearby told the local newspaper: “We are just really shocked and sad. You just don’t know what’s happening on your doorstep. A couple lived in the house with two children – a boy aged about seven or eight and a girl aged 12 or 13. The kiddies used to play outside on their scooters.”

Chloe Firth, 11, said to be a friend of the young girl, added: “She was really bubbly and laughed a lot and was very kind to everyone else. I just can’t believe it. You don’t expect something like this to happen.”

Her father Sean, 44, said: “What can you say? It’s devastating. You don’t think anything like this could happen around here. It’s very quiet. People keep themselves to themselves.”

Allerton Bywater is a semi-rural village built up of old mining communities. The house was in the Millennium Village development, which contains about 520 homes.

Related Articles