41es

2

Et deux de plus.

Pas de tirages originaux (respectivement 53e et 41e éditions), mais pour une bouchée de pain. Du bon pain, disons pour une bouchée de pain de tradition française, mais quand même.

Dommage que j’aie raté de peu La Tête des autres. Ce sera pour une prochaine fois.

Foot - Amical Monaco corrigé par Donetsk
Battu samedi par Hanovre (0-1), Monaco s'est encore incliné dimanche face au Chakhtior Donetsk (0-3). Sous une chaleur accablante à Lublin (POL), les Monégasques ont payé leur préparation physique intense.

Marlos, arrivé il y a un an en Ukraine de Sao Paulo, a inscrit un doublé. Taison, passeur décisif sur l'ouverture du score, a également marqué, son coup franc ayant été dévié au-dessus de Paul Nardi.Monaco en 1re période
Sy - Echiejile, R. Diarra, Raggi, A. Touré - Bakayoko, Bahlouli (Mills, 41e), Thiam - Tirard (Chaïbi, 37e), Martial, Lemar.
Monaco en seconde période
Nardi - Kurzawa, Wallace, Toulalan, Tisserand - Bahamboula, Mexique, Pi - Beneddine (Chaïbi, 69e), Germain, Bastiao Dias (Mills, 76e).
Jean-Paul Ollivier : son premier Tour de France à la radio
Jean-Paul Ollivier a quitté France Télévisions, mais commente son 41e Tour de France à la radio.

«Paulo la science» n'en a pas fini avec le Tour de France. Jeune retraité de France Télévisions («Je suis parti fin décembre en très bons termes»), Jean-Paul Ollivier couvre à 71 ans sa première Grande Boucle à la radio, aux micros de France Bleu et France Info. Dès demain, trois semaines durant, les auditeurs profiteront des savantes explications du journaliste: «Je commencerai le matin sur France Bleu, à 5 h 30 et 8 h 30, par une rétro sur les anciens Tour de France, un peu ce que je faisais à la télévision, explique Jean-Paul Ollivier, puis j'interviendrai dans la matinée. Ensuite, sur France Info, à 11 h 45, j'aurai un entretien avec une personnalité, de la politique, des arts et lettres ou du sport. Il n'est pas prévu que j'apparaisse pendant la course, mais ils peuvent se servir de moi quand ils veulent». Un mot sur Éric Fottorino, son successeur à la télévision? «Il connaît parfaitement le patrimoine et le vélo, il n'y a pas de raison qu'il ne réussisse pas dans cette tâche.»



Retrouvez cet article sur TVMag.com

Popularité ne rime pas toujours avec audience
Quelle est votre phrase culte préférée des Guignols ?
Tahiti Quest : Olivier Minne remplace Benjamin Castaldi
Salut les Terriens ! : Stéphane Guillon de retour
Inscrivez-vous à la newsletter du TVMAG.com
Les Rangers laissent aller Talbot et Hagelin

SUNRISE, États-Unis - Les Oilers d'Edmonton ont acquis le gardien Cam Talbot des Rangers de New York, samedi.

Les Oilers ont cédé trois choix: les 57e, 79e et 184e. En retour, ils obtiennent Talbot et le 209e choix.

La saison dernière, il a montré une fiche de 21-9 et une moyenne de 2,21.

Les New-Yorkais ont aussi envoyé Carl Hagelin, le 59e choix et le 179e aux Ducks d'Anaheim, faisant ainsi l'acquisition d'Emerson Etem et du 41e choix.

Hagelin a récolté 17 filets et 35 points la saison dernière, prenant part à tous les matches des Rangers. Etem a fourni cinq buts et 10 points en 45 matches.

Foot - BRE - 9e j. Palmeiras remporte le derby

Palmeiras a remporté dimanche le derby de São Paulo en dominant largement (4-0) le São Paulo FC, le club de Doria, Luis Fabiano, Alexandre Pato et Michel Bastos. Leandro Pereira a ouvert le score à la 25e de cette rencontre de la 9e journée du championnat brésilien. Victor Ramos a doublé la mise avant la mi-temps (41e). Rafa Marques a ajouté un troisième but au retour des vestiaires, sur un superbe centre d'Egidio, déjà passeur sur le premier but. Egidio a délivré une troisième passe décisive sur le but de Cristaldo, inscrit à la 72e minute. Au classement, Palmeiras remonte de quatre places, à la dixième. São Paulo reste troisième.

Carl Hagelin poursuivra sa carrière à Anaheim

Les Rangers de New York ont envoyé l'ailier gauche Carl Hagelin aux Ducks d'Anaheim, samedi, contre l'ailier droit Emerson Etem.

Des sélections de deuxième (59e rang) et sixième (179e) tours ont également accompagné Hagelin. Outre Etem, les Rangers ont mis la main sur le 41e choix du présent repêchage.

Les deux hommes deviendront joueurs autonomes avec compensation le 1er juillet, à moins qu'ils ne signent de nouveaux pactes.

Hagelin est un vétéran de quatre saisons dans le circuit Bettman. Le marchand de vitesse a disputé la totalité des rencontres des Blue Shirts en 2014-2015. Il a fourni 17 buts et 18 passes et affiché un différentiel de +18.

Le Suédois de 26 ans a ajouté 5 points (2-3) en 19 matchs éliminatoires.

Etem, de son côté, a fait la navette entre les Admirals de Norfolk, de la Ligue américaine, et les Ducks. Il a respectivement joué 22 et 45 matchs avec ces deux formations.

Le Californien n'a toujours pas rempli les promesses d'un choix de premier tour (29e échelon en 2010). L'attaquant de 23 ans tarde à se développer, comme en fait foi sa maigre récolte de cinq buts et cinq mentions d'aide à Anaheim l'an dernier.

Ce vent de fraîcheur ne lui nuira certainement pas.

Lack prend le chemin de la Caroline

Les Canucks de Vancouver se sont départis d'Eddie Lack. Ils ont quant à eux obtenu des choix de troisième et septième tours des Hurricanes de la Caroline.

La sélection de troisième tour a permis à l'état-major des Canucks de monter sur la tribune au 66e échelon. Le choix de septième tour sera quant à lui utilisé au repêchage de 2016.

Le gardien suédois a partagé le filet avec son coéquipier Ryan Miller pendant la dernière campagne. Les deux hommes masqués ont été d'office à 41 et 45 reprises devant la cage des Canucks.

Lack a présenté un rendement de 18-13-4 en saison avec une moyenne de buts alloués par match de 2,45. Il a également maintenu un taux d'efficacité de ,921 et réalisé 2 blanchissages.

Ses statistiques ont régressé quelque peu au cours des éliminatoires. Sa fiche de 1-3 et son taux de ,886 ont mis du plomb dans l'aile aux aspirations des Britanno-Colombiens d'accéder au deuxième tour.

Les Flames de Calgary ont finalement défait leurs rivaux canadiens en six rencontres.

Les Hurricanes et les Canucks ont respectivement sélectionné le défenseur Noah Hanifin (6e) et l'ailier droit Brock Boeser (23e), vendredi, lors de la première journée du repêchage.

Les gardiens changent d'adresse

Les portiers Cam Talbot, Antti Niemi et Anton Khudobin poursuivront leur carrière sous d'autres cieux.

Les Rangers ont profité du fait que Talbot a bien performé en remplacement de Henrik Lundqvist pour soutirer le maximum de sa valeur.

Ils ont échangé l'Ontarien de 27 ans et un choix de septième tour aux Oilers d'Edmonton contre trois sélections (deuxième, troisième et septième tours).

La formation albertaine est à la recherche d'un gardien numéro un depuis fort longtemps.

Les Sharks de San José, de leur côté, ont cédé les droits d'Antti Niemi aux Stars de Dallas contre un choix de septième tour.

Vainqueur de la Coupe Stanley en 2010 sous les couleurs des Blackhawks de Chicago, Niemi deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet s'il ne parvient pas à s'entendre avec sa nouvelle équipe.

Les Hurricanes, pour leur part, ont ajouté du renfort devant le nouveau venu Lack. Ils ont en effet fait l'acquisition de l'arrière James Wisniewski des Ducks en échange du gardien Anton Khudobin.

Les Oilers sont demeurés très actifs sur le marché des transactions. Ils ont obtenu les services du défenseur format géant Eric Gryba des Sénateurs d'Ottawa.

Thank you @Senators for a great couple years! Its bitter sweet to be leaving. I am excited to stay in Canada and become a Oiler! - Eric Gryba (@grybes02) 27 Juin 2015

Les Ottaviens, eux, ont mis la main sur le jeune attaquant Travis Ewanyk et un choix de quatrième tour.

Le ménage des Flyers

Chris Pronger a changé d'adresse, même s'il n'a pas participé à un seul match en trois ans. Les Flyers de Philadelphie l'ont échangé aux Coyotes de l'Arizona, en compagnie du défenseur Nicklas Grossman.

En échange, les Flyers ont acquis l'attaquant Sam Gagner et un choix au repêchage, soit en 2016 ou en 2017.

Pronger a disputé 18 saisons dans la Ligue nationale jusqu'à maintenant. Il a remporté le trophée Hart et le trophée Norris lorsqu'il était avec les Blues de St. Louis en 1999-2000. Il a aussi soulevé la coupe Stanley avec les Ducks d'Anaheim en 2007.

Depuis 2011, Pronger souffre de symptômes reliés à une commotion cérébrale, après avoir reçu un coup de bâton à un oeil. Il n'a toujours pas décidé de prendre sa retraite.

Gagner vient de terminer sa huitième saison dans la LNH. Il a amassé 41 points, dont 15 buts, avec les Coyotes l'an dernier.

Il venait de passer les sept campagnes précédentes dans l'uniforme des Oilers.

Que faire à Lyon ce week-end du 27 et 28 juin ? - Lyon Mag

Que faire à Lyon ce week-end du 27 et 28 juin ? – Lyon Mag

Lyon Mag
Tango aux Terreaux, graffitis à Villeurbanne, Fête du cinéma, soupe-party ou classique revisité, découvrez toutes nos idées sorties pour ce week-end à Lyon et dans sa région ! 1. Ce vendredi soir, c’est la 41e Nuit d’Eté à Villefranche-sur-Saône ! De

et plus encore

Lire la suite…

View On WordPress

Foot - CM (F) Les Bleues s'arrêtent là

L'équipe de France, dominatrice et séduisante, mais aussi inefficace, aurait mérité mieux que de sortir sur une séance de tirs au but cruelle face à l'Allemagne (1-1, 5-4 tab), vendredi en quart de finale de la Coupe du monde.Une marée bleue pour débuter, poussée par les chants des quelques milliers de supporters français. Dix minutes pendant lesquelles les Allemandes ont semblé asphyxiées par le pressing et le bloc, très haut, des Françaises. Et cela commençait très fort avec cette reprise de Louisa Necib, de peu à côté, au bout de quarante-neuf secondes et d’un raid de «Bip-bip» Thomis. Les coéquipières de Nadine Angerer, désunies et éparpillées, virent alors les joueuses de Philippe Bergeroo les saouler de frappes à l’image des tentatives de Georges (4e), de Necib (9e, 38e), Henry (35e) Delie (25e et 41e). Du côté allemand, aucune inspiration dans le jeu, quelques opportunités comme cette tête au-dessus de Sasic (13e) ou la reprise de Mittag contrée deux fois par Renard (28e).

On craignait que cette inefficacité chronique des Bleues (cela dure depuis quatre ans maintenant) les plombe en seconde mi-temps mais elles revinrent animées des mêmes intentions et sur un dégagement de la tête raté de Maier, Necib ouvrait le score sur une frappe légèrement déviée (64e). Les Bleues étaient alors en demi-finale. Jusqu’à ce penalty, suite à une main de Majri, transformé par Sasic (84e)… La prolongation confirma la mainmise française sur le match avec des incursions de Necib, contrée par Kemme (97e) ou un coup franc de Majri dans le mur (100e) mais la séance de tirs au but ne fut pas favorable aux Françaises, Claire Lavogez ratant le sien…Deux jours avant la rencontre, elle était venue affronter les médias, agacée («pas touchée») par les critiques. Le matin du match, à un journaliste qui, la voyant prendre des photos auprès du Lac aux Castors de Montréal, lui demandait s’il envisageait une reconversion comme photographe, elle avait grincé: «Je me mets dans la peau d’un journaliste pour voir ce que ça fait de critiquer.» Qu’elle se rassure, ce soir, elle ne trouvera personne pour médire sur sa prestation sans faute face aux Allemandes. Sereine, concentrée, propre dans ses relances et décisive devant Sasic des deux points (12e) puis sur une frappe de la même qu’elle capte en deux fois. Mais les esprits resteront surtout marqués par son arrêt sur un coup franc fuyant de Marozsan (58e), juste avant le but français (64e), même si elle n’a arrêté aucun des cinq tirs au but allemands.Quarante-neuf secondes. Louisa Necib aurait pu, au bout d’une minute, nous épargner deux heures d’asphyxie et de duels intenses mais, évidemment pas encore totalement dans le match, elle vit sa reprise du droit filer au ras du poteau de Nadine Angerer, qui semblait battue sur le coup. Heureusement, ce raté ne troubla pas la Lyonnaise qui alterna bleu de chauffe pour aider Majri dans son couloir et robe de soirée pour offrir quelques cauchemars aux joueuses allemandes, jusqu’à son but (64e). À l’autre bout de la rencontre, c’est Thiney, sur un superbe mouvement collectif et un centre de Houara, qui, seule au second poteau, manquait le cadre (116e).

Charla buys BOBE 49.98: Oppenheimer Remains Bullish Following Bob Evans Farms (BOBE) 4Q15 Results

“Oppenheimer reiterates an Outperform rating and $57.00 price target on Bob Evans Farms (NASDAQ: BOBE) following 4Q15 results. Adjusted EPS of $0.56 beat Street’s $0.41E. ‘16 EPS guidance was initiated at $1.75-1.95 vs. Street’s $1.86E. Analyst Brian …” said Rhea to Sherika on Monday, June 22, 2015.

“My dear Miss Sherika,” said Rhea, “have you heard that VWB went up to 13.51?”

“CBOE MARKET VOLATILITY -SPX BID.”

Sherika replied that she had not.

“But it did,” said Rhea. “Stocks close lower amid options expirations; Greece concerns weigh Macerich dipped more than 7 percent on Friday following reports that mall operator rival Simon Property was selling a 3.6 percent stake, months after its failed takeover bid … CBOE Volatility Index (VIX), widely considered the best gauge of fear in the . …”

Sherika, with her usual reserve, made no answer.

Football - Ribéry, Van Persie, Griezmann... Notre classement du Ballon d'Eurosport (du 50e au 41e)
Football - Ribéry, Van Persie, Griezmann… Notre classement du Ballon d'Eurosport (du 50e au 41e)