2 heures

Fréquente une fille qui lit. Fréquente une fille qui dépense son argent dans les livres au lieu des habits, dont les placards débordent parce qu’elle a trop de livres. Aime une fille qui possède une liste de livres à lire et une carte de bibliothèque depuis l’âge de douze ans.
Trouve-toi une fille qui lit. Tu la reconnaîtras parce qu’elle a toujours un livre à lire dans son sac. Elle regarde avec admiration les livres rangés sur les étagères des librairies, s’émeut discrètement quand elle a trouvé le livre qu’elle cherchait. Tu vois cette fille bizarre qui respire les pages des vieux livres dans les librairies d’occasion ? C’est elle, la lectrice. Elle ne peut pas s’empêcher de respirer les pages des livres, surtout quand celles-ci sont jaunies et usées.
C’est celle qui lit en passant le temps dans le café au coin de la rue. Si tu regardes sa tasse, tu remarqueras que la crème a complètement fondu, parce qu’elle est déjà complètement absorbée par son livre. Perdue dans le monde imaginé par l’auteur. Assieds-toi. Peut-être te lancera-t-elle un regard, car la plupart des filles qui lisent n’aiment pas être dérangées. Demande-lui si elle aime son livre.
Propose-lui une nouvelle tasse de café.
Dis-lui ce que tu penses vraiment de Murakami. Demande-lui si elle a dépassé le premier chapitre de Fellowship. Comprends bien que si elle te dit qu’elle a compris Ulysses de James Joyce, elle dit ça juste pour avoir l’air intelligente. Demande-lui si elle aime Alice ou voudrait être Alice.
C’est facile de fréquenter une fille qui lit. Offre-lui des livres pour son anniversaire, Noël et toutes les autres fêtes. Offre-lui des mots, en poème et en chansons. Offre-lui Neruda, Pound, Sexton et Cummings. Montre-lui que tu as compris que les mots sont de l’amour. Sache qu’elle connait la différence entre les livres et la réalité, mais que malgré tout, elle essayera quand même de faire que sa vie ressemble un peu à son livre préféré. Ce ne sera jamais de ta faute si elle le fait.
Il faut qu’elle essaie.
Mens-lui. Si elle comprend la syntaxe, elle comprendra que tu as besoin de mentir. Derrière les mots se cachent d’autres choses : des raisons, des valeurs, des nuances et des dialogues. Ça ne sera pas la fin du monde.
Déçois-la. Parce qu’une fille qui lit sait que les déceptions précèdent toujours des sommets d’émotions. Parce qu’une fille qui lit comprend que toutes les choses ont une fin, mais qu’on peut toujours écrire une suite. Qu’on peut recommencer encore et encore, et rester le héros. Que dans la vie, il y a toujours un ou deux méchants.
Pourquoi avoir peur de tout ce que tu n’es pas ? Les filles qui lisent comprennent que les gens, comme les personnages, peuvent évoluer. Sauf dans Twilight.
Si tu trouves une fille qui lit, ne la laisse pas t’échapper. Si tu la retrouves à 2 heures du matin, serrant un livre contre elle et pleurant, prépare-lui une tasse de thé et prends-la dans tes bras. Tu la perdras sûrement pour quelques heures, mais à la fin, elle reviendra toujours. Elle parlera comme si les personnages du livre existaient vraiment, parce qu’ils existent toujours, l’espace d’un instant.
Tu la demanderas en mariage dans une montgolfière. Ou à un concert de rock. Ou l’air de rien, la prochaine fois qu’elle sera malade. Par Skype.
Tu souriras tellement que tu te demanderas pourquoi ton cœur n’a pas encore éclaté dans ta poitrine. Tu écriras l’histoire de vos vies, vous aurez des enfants avec des noms étranges et des goûts encore plus étranges. Elle fera découvrir le Chat Potté et Aslan à vos enfants, peut-être même les deux dans la même journée. Vous passerez l’hiver de votre vie en vous promenant ensemble, et elle récitera doucement Keats pendant que tu feras tomber la neige de tes bottes.
Fréquente une fille qui lit, parce que tu le mérites. Tu mérites une fille qui peut, par son imagination, parer ta vie de mille couleurs. Si tu n’es capable de lui offrir que de la monotonie, des idées ternes et des demi-mesures, mieux vaut rester seul. Si tu veux le monde entier, et tout ce qui se cache derrière, fréquente une fille qui lit.
Encore mieux, fréquente une fille qui écrit.
—  Rosemarie Urquico

250 abonnés ??! Wow c'est impressionant O_o Voilà un petit dessin décalqué sur une photo de MV pour vous remercier x)

N’empêche qu’il y a beaaaucoup plus de gens qui aiment le m&m’s que ce que je croyais xD J'imagine que là ça rassemble tout le monde ? Je vois difficilement comment il pourrait y avoir encore plus de gens que ça dans un fandom aussi “particulier” on va dire :P

En tout cas, merci beaucoup à vous de me suivre, j'espère que ce blog vous plait ;) N'hésitez pas à m'envoyer des messages si vous voulez me poser des questions ou discuter ^^ (Je rouvrirai les requests quand j’en aurai fait la moitié ;))

“Sortez avec une fille qui lit. Une fille qui dépense son argent dans des livres au lieu de vêtements, qui a des problèmes de place parce qu’elle a trop de livres. Sortez avec une fille qui a une liste de livres qu’elle veut lire, qui a une carte de bibliothèque depuis l’enfance.

Trouvez une fille qui lit. Vous le savez parce qu’elle a toujours un livre non lu dans son sac. C’est celle qui cherche amoureusement sur les étagères dans une librairie, celle qui pleure silencieusement quand elle a trouvé le livre qu’elle veut. Vous voyez cette personne bizarre qui renifle les pages d’un vieux bouquin dans un magasin de livres d’occasion? C’est cette lectrice. Elles ne peuvent jamais résister à l’odeur des pages, surtout quand elles sont jaunes et usées ..Elle est la fille qui lit en attendant sur la terrasse de ce café-restaurant. Si vous jetez un œil à sa tasse, la crème du lait flotte sur le dessus parce qu’elle est déjà absorbée. Perdue dans un monde imaginé par l’auteur. Asseyez-vous. Elle vous jettera juste un coup d’oeil, parce que la plupart des filles qui lisent n’aiment pas être interrompues. Demandez-lui si elle aime le livre. Offrez-lui une autre tasse de café.

Faites-lui savoir ce que vous pensez vraiment de Murakami. Essayez de voir si elle a réussi à dépasser le premier chapitre du Seigneur des anneaux. Comprenez que si elle dit qu’elle a compris Ulysse de James Joyce, c’est simplement pour paraître intelligente. Demandez-lui si elle aime Alice ou si elle voudrait être Alice.

Et puis c’est simple de sortir avec une fille qui lit. Offrez-lui des livres pour son anniversaire, pour Noël, pour tout ce qui se fête. Offrez-lui le don des mots, en poésie et en chanson. Offrez-lui Neruda, Pound, Sexton, Cummings. Faites-lui savoir que vous comprenez que les mots sont l’amour !Comprenez qu’elle sait faire la différence entre les livres et la réalité, mais qu’elle va essayer de faire en sorte que sa vie ressemble à son livre préféré .. Ce ne sera jamais de votre faute si elle le fait ..Vous pouvez lui mentir. Si elle comprend la syntaxe, elle va comprendre votre besoin de mentir. Derrière les mots se trouvent d’autres choses: la motivation, la valeur, la nuance, le dialogue. Ce ne sera pas la fin du monde. Vous pouvez faillir. Parce que une fille qui lit sait que l’échec conduit toujours à l’apogée ..Parce que les filles qui lisent comprennent que toutes choses ont une fin, mais que vous pouvez toujours écrire une suite… Que vous pouvez recommencer encore et encore et être toujours le héros ..Que la vie est censée avoir un méchant ou deux. Pourquoi avoir peur de tout ce que vous n’êtes pas ?Les filles qui ont lu comprennent que les gens, comme les personnages, évoluent. Sauf dans la saga Twilight.

Si vous trouvez une fille qui lit, gardez la près de vous. Lorsque vous la trouvez à 2 heures du matin serrant un livre sur sa poitrine et pleurant, faites lui une tasse de thé et prenez la dans vos bras. Vous pouvez la perdre pour quelques heures, mais elle reviendra toujours vers vous. Elle parlera des personnages du livre comme s’ils étaient réels, car il le sont toujours pendant un moment. Vous lui ferez votre demande en mariage sur une montgolfière .. Ou lors d’un concert de rock. Ou très décontracté la prochaine fois qu’elle est malade. Sur Skype. Vous sourirez si fort que vous vous demanderez pourquoi votre coeur n’a pas encore éclaté un peu partout dans votre poitrine. Vous allez écrire l’histoire de votre vie, avoir des enfants avec des noms étranges et même des goûts étranges. Elle va les initier à Mon bel oranger et Charlie et la chocolaterie, peut-être dans la même journée.Vous marcherez ensemble les hivers de vos vieux jours et elle va réciter Keats en un souffle tandis que vous secouez la neige de vos bottes.

Sortez avec une fille qui lit car vous le méritez .. Vous méritez une fille qui peut vous offrir une vie plus colorée et créative …Mais si en retour vous ne pouvez lui offrir que la monotonie, des heures éteintes et des inspirations insipides, alors vous feriez mieux de la laisser seule.Mais si vous voulez le monde et les mondes au-delà, sortez avec une fille qui lit.

Ou mieux encore, sortez avec une fille qui écrit ..”

Rosemarie Urquico
You should date a girl who reads.

Je suis en train d’attendre que le monsieur qui fait des travaux s’en aille pour que je puisse manger mon goûter, j’ai quasiment 2 heures de retard sur l’horaire habituel et c’est scandaleux, cela devrait être illégal.

2

Ma brioche “buchty”…..

Merci au site internet ‘Sweety’ pour cette recette super sympa !

Ingrédients pâte à brioche :
- 250 g de farine (T45)
- 5 g de sel
- 35 g de sucre
- 5 ou 10 g de levure sèche de boulanger (1 ou 2 sachets)
- 1 oeuf
- 50 ml de lait
- 100 g de crème fraîche entière épaisse

Ingrédients dorure :
- 1 jaune d’œuf
- 20 ml de lait

Etapes à suivre :

- Mélangez tout d'abord les éléments secs (Attention : la levure ne doit pas être en contact avec le sel et le sucre avant de commencer à mélanger), puis les autres éléments à l'aide du crochet du robot.

- Une fois la pâte homogène (environ 10 minutes en vitesse 4), arrêtez de pétrir.

- Retirez la pâte du bol et faites une boule sur plan fariné et placez alors dans un autre bol.

- Au repos à température ambiante et à couvert pendant 1 heure. Etape durant laquelle la pâte va doubler de volume.

- Dégazez la pâte avec votre point et placez la, minimum 30 minutes, au frigo.

- Faites en un boudin et détaillez la en 16 parts de 30 g.

- Boulez chaque portion de pâte (bien froide, si la pâte n'est pas froide, elle risque de s'abimer et de se déchirer) sur un plan de travail légèrement fariné avec votre main également fariné.

- Placez les boules dans un moule beurré et laissez pousser environ 2 heures (le temps que la pâte double de volume) avant de dorer et d'enfourner dans un four préchauffé à 160°C pour un peu moins de 20 minutes.

- Saupoudrez de sucre glace et dégustez !

3

Battle of Eckmuhl, 22 April 1809

French victory over the Austrians, outlining the outcome of the campaign

Here is the text under the plate:

Le 22 au matin l'Empereur se mit en marche de Landshut avec les deux divisions du duc de Montebello, le corps de duc de Rivoli, les divisions Nansouly et St. Sulpice, et la division Wurtembergeoise. a 2 heures apres midi, il arriva vis-a-vis Eckmuhl, ou les quatre corps de l'armee autrichienne formant 11000 hommes etainten position sous le commendement de l’ Archiduc Charles. le Duc de Montebello deborda l'ennemi par la gauche avec la division Gudin. Au 1er. signal les Ducs - d'Auerstaedt et de Dantzick et la divn. de cavalerie legere du Gal. Montbrun deboucherent, on vit alors un des plus beaux spectacles qu'ait offert la guerre; 110000 ennemis attaques sur tous les points. tournes par leur gauche et successivement depostes de toutes leurs positions. Le detail des evennements miltitaires serait trop long. Il suffit de dire que mis en pleine deroute l'ennemi a perdu la plus grande partie de ses canons et un grand nombre de prisonniers. Dans cette bataille dEckmuhl, il n'y eut que la moitie a peu pre des troups francaise engagee: poussee l'epee dans les reins l'armee ennemie continua de defiler toute la nuit par morceaux et dans la plus epouvantable deroute, tous les blesses, la plue grande partie de son artillerie, quinze drapeaux et 2000 prisonniers sont tombes en notre pouvoir. Les Cuirassiers se sont comme a l'ordinaire couverts de gloire. (Extrait du 1er bulletin.)

On the morning of the 22d the Emperor set out from Landshut with the two divisions of the Duke of Montebello, the Duke of Rivoli, the Nansouly and St. Sulpice divisions, and the Wurtemberg division. At 2 o'clock in the afternoon, he arrived opposite Eckmuhl, or the four corps of the Austrian army, forming 11,000 men, and under the command of the Archduke Charles. The Duke of Montebello overtook the enemy by the left with the Gudin division. At the 1st. Signal the Dukes - of Auerstaedt and Dantzick and the divn. Of Gal’s light cavalry. Montbrun deboucherent, one saw then one of the most beautiful spectacles that offered the war; 110000 enemies attacks on all points. Turned by their left and successively deposited from all their positions. The detail of militant events would be too long. Suffice it to say that the enemy lost the bulk of his guns and a large number of prisoners. In this battle of Eckmuhl, there were only about half of the French troops engaged: the sword was pushed into the kidneys, the enemy army continued to march through the night in pieces and in the most appalling flight, all the wounded , The greater part of its artillery, fifteen flags and 2000 prisoners fell in our power. The Cuirassiers have, as usual, been covered with glory. (Extract from the 1st bulletin.)


Google translate managed to achieve logical translation to some degree…

m.facebook.com
Les hommes / Les femmes au supermarché

Pour celles et ceux qui n'ont ni coeur ni âme et se refusent les deux minutes d'humour à fort potentiel d'identification au bout de ce lien, je résume :

*femme met 2 heures pour faire des courses complètes pour toute la famille, nourriture équilibrée, produits hygiène et beauté, PQ, piles électriques, ustensiles cuisine(elle perd notamment un quart d'heure à s'extasier devant une paire de couteaux), vaisselle pour enfant…etc ET MÊME DE L'EAU*

*homme met 10 minutes pour faire les courses pour une soirée DVD en balançant chips, sodas, pizzas et pâtes dans le chariot*

MDR C SUR NOULÉSOMES C PAS PAREIL

Ça te ferais quoi si je te disais que je suis sur un lit d'hôpital, que je peux m'éteindre dans 2 minutes, dans 2 heures ou tout simplement dans la journée? Ça te ferais quoi de ne pas pouvoir me dire au revoir en face? De ne pas pouvoir me voir d'attendre? Ça te ferais quoi?
—  Lindtsay

Recette

Le jour où vous serez dans votre bonne assiette
procurez-vous:
un paquet d’alphabets en vrac,
Douze cuillerées à soupe de brise vanillée
un quartier de lune rousse
un zeste de sentiment (au choix)
750 grammes de rêve
10 centilitres d’Alcool (l’Apollinaire est recommandé)
(ou 20 centilitres si vous voulez donner leur part aux anges)
une pincée de virgules
Mélangez le tout
Faites chauffer 2 heures à 37° 5
Goûtez! (Si trop d’amertume, faites fondre une vieille histoire
d’amour et glacez le tout)
Dégustez votre poème avec quelques amis, mais un conseil :

Ne les gavez pas !

(Jean-François Agostini)

Pejë | Kosovo | Juin 2017

Nous arrivons à Pejë : la cité se déploie à deux pas des gorges de Rugovës. Nous avons 2 heures de temps libre devant nous avant notre transfert dans les hauteurs de Rekë e Allagës. Nous apprenons que la ville fut en majorité détruite pendant la guerre. Se côtoient ainsi de vieilles bâtisses, à bout de souffle et un centre-ville dans l'esprit “galerie marchande” aux enseignes flambant neuves. C'est un lieu perturbant, digne d'une scène de western à mon sens. Les rues sont en grande partie désertes, rien n'est réellement haut. Le ciel s'offre à nous sans limite, seules les silhouettes des montagnes imposent un contour à son bleu limpide, ajoutant ainsi la touche finale  à ce tableau hybride.