1dmarkiii

Retour à la photo...

Ca fait longtemps que je ne pratique plus vraiment pourtant l'envie est toujours là. Le matériel aussi. Manquait, manque et manquera toujours le temps mais j'espère poster ici quelques photos de mon cru à l'avenir.

Qu'est-ce qui a changé ?

Tout simplement l'envie de simplifier, reprendre à zéro ou presque. J'ai vraiment commencé la photo en argentique avec un Olympus Pen-FT de 1968. C'était à l'époque des études, du labo photo de la fac, des tirages en noir&blanc bref tout sauf automatique. Mais pas trop encombrant et surtout assez naturel. J'ai tenté le réflexe argentique “moderne” mais sans y trouver de plaisir.

Après vinrent les années numérique, d'abord un compact puis un réflex entrée de gamme et enfin un réflex pro (tout en Canon pour ceux que ça intéresse). Le tout avec son lot d'objectifs car c'est bien là l'essentiel, le boîtier n'est que le réceptacle de l'image, c'est l'optique qui différencie une photo ordinaire et une photo exceptionnelle.

Si le numérique c'est avant tout des déclenchements en quantité industrielle, c'est aussi dans mon cas de la réflexion en moins malgré le matériel en plus. Enfin c'est mon avis, mon expérience.

Alors j'ai décidé de revenir aux sources, une focale fixe équivalente à un 35mm, lumineuse à f/2.0 et le tout avec un boîtier qui ressemble étrangement à mon Pen-FT dans l'allure et la philosophie. Cette petite perle ultra portable en comparaison des valises de matériel que je traîne est un Fujifilm FinePix X100.

Le voici :

Et mon Olympus Pen-FT vieux de 44 ans :

J'espère me servir beaucoup plus du X100 que je ne l'ai fait du 1D Mark III jusqu'ici. Son poids et son encombrement sont finalement très éloignés de “l'appareil photo” tel que je le conçois à nouveau.

Affaire à suivre donc !

Nicolas

P.S. : ce billet a été préparé et a été posté par TextMate mais j'y reviendrai… ;)