14-ans

Un jour, que vous ayez, 14, 28 ou 65 ans, vous rencontrerez quelqu'un qui va allumer en vous un feu qui ne s’éteindra pas.
Cependant, la plus triste vérité que vous allez découvrir, est que ce ne sera pas nécessairement avec la personne avec qui vous allez passer le restant de votre vie .
—  Beau Taplin
Maman t’es juste à côté dans le salon et je voulais te dire que

ça fait 5 ans que je me la colle de ouf, hier j’ai essayé une nouvelle drogue, c’est moi qui ai rayé tous les disques, j’ai jamais jamais dormi chez mes copines de ma vie, sans que tu le saches j’ai déjà fait des voyages très loin, d’ailleurs j’ai fumé de la salvia à 14 ans, cette semaine j’ai fait que des bêtises, il y a eu beaucoup d’argent caché dans ma boîte à couture, j’ai commencé à fumer en te volant petit à petit du tabac, j’ai peur que tu sois mille fois pire que moi mais que tu le caches mieux, je t’ai volé du xanax, d’ailleurs le jour où tu m’as dit “tu parles toute seule” j’étais complètement défoncée, le parfum que tu portes en ce moment est hors de prix et c’est un homme qui me l’a offert, mon ordinateur aussi d’ailleurs, parfois je te déteste mais toujours je t’admire, je trouve que tes gâteaux ne sont pas bons, je comprend pas pourquoi tu me mens, parfois je dis que je vais chez Agathe mais en vrai je prends des trains, en terminale j’étais vraiment vraiment pas sage, j’ai jamais imité ta signature, j’ose pas te dire ce que je ressens des choses, j’ose pas te prendre dans mes bras, souvent j’ai voulu te regarder droit et te dire je SAIS maman, je te trouve belle mais je veux pas te ressembler plus tard, quand je te vois avec mon frère je comprend ce que c’est l’amour maternel, par contre l’amour fraternel non: j’ai déjà failli le tuer pour de vrai, mon plus vieil amant était plus vieux que papa, j’ai fréquenté des gens pas fréquentables, je t’ai volé des culottes, j’adore quand tu rencontres mes amis, d’ailleurs tu es une sorte de légende pour eux, tu me fais rire, je te trouve super badass, et surtout: c’est pas que j’aime pas être avec toi, c’est que je préfère être toute seule

Je suis allée trainer en brocante et regardez ce que j’ai trouvé. Ce ne sont pas des versions abrégées, mais des textes intégraux. Pour ceux qui ne connaissent pas, la bibliothèque verte, c’est une collection de livre des éditions Hachette, destinée aux jeunes ados de 12-14 ans. Cette édition-ci datait des années 1960.

Quand j’ai cherché Victor Hugo et Alexandre Dumas sur leur site actuel, voilà ce que j’ai trouvé:

D’autre part, la couleur verte désignait auparavant l’âge. La précédente était la bibliothèque rose (10-12 ans). Or, que vois-je sur le site?

Je ne sais pas pour vous mais on dirait presque (presque!) qu’on a une collection fille et une collection garçon.

Et puis qu’est-ce qu’on y trouve dans cette nouvelle bibliothèque?

Dans la rose:

Dans la verte

Voilà, voilà.

Shinhwa Company & CI ENT’s Updates: ABOUT DONGWAN’s INJURY

Shinhwa Company:

[NOTICE]  ABOUT SHINHWA KIM DONGWAN’S INJURY

Hello,
This is SHINHWA COMPANY.

We are sorry to announce SHINHWA Kim Dongwan’s injury news to all the fans who are giving so much love and support to [2017 SHINHWA LIVE UNCHANGING TOUR].

Few days ago, Kim Dongwan got injured by falling in a wet road. Through examination from hospital, he got a diagnosis of ligament damage and a cast in his knee.

Because of his injury, we will minimize his stage line as possible for his fast recovery in this week’s [2017 SHINHWA LIVE UNCHANGING TOUR IN DAEGU] concert.

However, we promise to make the best stage for the fans who are coming to Daegu concert which will be the stage since 14 years ago. We hope you all understand and keep supporting us.

SHINHWA COMPANY will do our best to help Dongwan for his fast recovery and comeback to the stage and meet the fans in his best condition.

Thank you.

CI ENT:

[NOTICE] Hello, this is CI ENT.

Last Sunday, due to a momentary carelessness, Kim Dongwan slipped and fell on a wet road.

After a thorough examination at the hospital, he was diagnosed as having injured his knee ligament, and the doctor advised him to rest and recover, while receiving treatment, and so he currently has a cast on.

Although he will continue to go on stage at the <2017 SHINHWA LIVE « UNCHANGING » in DAEGU>, held this weekend (25), unfortunately, he will not be able to put up a perfect performance.

The Shinhwa members and staff will pay more attention, to fill up Kim Dongwan’s limited movement, and Shinhwa Changjo, who will witness this, we ask for yout understanding with our apologies.

After the end of the Daegu concert, with the health of the artist as the top priority, we will do our best to make a speedy recovery through enough treatment and rehabilitation. In addition, we ask for your continued support for the Daegu concert.

Thank you.

Cr: malpabo(eng-trans)



Shinhwa Company:

Bonjour,

C'est SHINHWA COMPANY.

Nous sommes désolés d'annoncer des nouvelles de blessures concernant Kim Dongwan de SHINHWA à tous les fans qui donnent tant d'amour et de soutien à [2017 SHINHWA LIVE UNCHANGING TOUR].

Il ya quelques jours, Kim Dongwan s'est blessé en tombant sur une route humide. Grâce à l'examen de l'hôpital, il a reçu un diagnostic de lésions ligamentaires et un plâtre à son genou.

En raison de sa blessure, nous allons minimiser ses lignes sur scènes autant que possible pour sa reprise rapide pour le concert de cette semaine [2017 SHINHWA LIVE UNCHANGING TOUR IN DAEGU].

Cependant, nous promettons de faire le meilleur concert possible pour les fans qui viennent à Daegu, le premier concert de SHINHWA dans cette ville depuis 14 ans. Nous espérons que vous avez tous compris et continuez à nous soutenir.

SHINHWA COMPANY fera de son mieux pour aider Dongwan pour sa récupération rapide et son retour sur scène et rencontrer les fans dans son meilleur état.

Merci.

CI ENT:

[NOTICE] Bonjour, c'est CI ENT.

Dimanche dernier, à cause d'une imprudence momentanée, Kim Dongwan a glissé et est tombé sur une route humide.

Après un examen approfondi à l'hôpital, il a été diagnostiqué comme ayant blessé son ligament du genou, et le médecin lui a conseillé de se reposer et de récupérer, tout en recevant un traitement, et donc il a actuellement un plâtre.

Bien qu'il continuera à monter sur scène au <2017 SHINHWA LIVE «UNCHANGING» à DAEGU>, ce week-end (25), malheureusement, il ne sera pas en mesure de réaliser une performance parfaite.

Les membresde Shinhwa et le personnel accorderont plus d'attention, pour combler le mouvement limité de Kim Dongwan, et pour les Shinhwa Changjo, qui sera témoin de cela, nous demandons votre compréhension avec nos excuses.

Après la fin du concert de Daegu, avec la santé de l'artiste comme la priorité absolue, nous ferons de notre mieux pour faire en sorte que cela soit une récupération rapide grâce à un traitement suffisant et de la réhabilitation. En outre, nous demandons votre soutien continu pour le concert de Daegu.

Merci.

Il n'y a aucune photo de moi de 6 à 14 ans chez moi hormis de rares photos de classe. Je ne me rappele pas forcément de cette période sauf des bribes de souvenirs, c'est comme s'il y avait un vide dans ma vie sans preuve de mon existence

Maintenant je te fais moins confiance.“
"Au début je sortais avec toi pour rendre jalouse mon ex.”
“Si jamais on doit se séparer ce sera à toi de le faire.”
“Si tu me quittes je me suicide.”
“Ouais tu dis que tu as du travail mais en fait tu veux pas me voir!”
“Comment savoir si ce que tu dis ce ne sont pas des paroles en l'air?”
“De toute façon plus tard je veux vivre dans une caravane, seul.
—  Mon ex et premier petit ami, j'avais 14 ans et lui 15 quand on a commencé à sortir ensemble, nous étions au collège et au début tout se passait plutôt bien, puis lorsque nous étions en 2nde nous n’étions plus dans le même lycée (je me faisais de nouveaux amis, lui non). Il était très jaloux et suite à un incident (il faisait des crises de panique et je ne le savais pas) j'ai voulu rompre, mais je n'ai pas pu car j'étais beaucoup trop amoureuse et c'est là que tout à commencé à vraiment basculer.
Il était jaloux, possessif et j'avais droit à beaucoup de remarques de sa part à chaque fois qu'on se voyait. Il a été mon 1er copain mais aussi ma 1ere fois, je me rend compte maintenant que lorsque je le faisais avec lui je n'en avais pas toujours envie mais si je ne faisais rien il ne bougeait jamais de son ordi alors que je sacrifiais mon temps de travail pour venir le voir. Il ne voulait pas que je fasse mes études ailleurs pour que je sois près de lui alors que les écoles qui m’intéressaient n'était pas dans la région. Quand je partais en voyage il n'était jamais pour car il avait peur que je le trompe, bref… J'avais peur de rompre à cause de ses crises d'angoisse et de comment il pourrait réagir. J'ai rompu avec lui au bout d'un an et demi (au téléphone, par peur de sa réaction en vrai) j'ai mis du temps avant de comprendre que j'avais été dans une relation abusive et j'avais peur de revenir avec un garçon par manque de confiance en moi et par peur de tomber dans une autre relation abusive (voire pire). Aujourd'hui j'ai 18 ans et je suis avec quelqu'un de merveilleux qui m'aide dans tout ce que j'entreprend pour mon avenir, et qui me redonne peu à peu confiance en moi.
Quand tu croises ton agresseur en manif

Originally posted by selenaco

[TW Violeur dans les milieux militants bordelas]:

“J'avais 14 ans et je sortais de quatre années de collège assez difficiles quand je suis sortie avec Florian Petitalot. J'étais très fragile psychologiquement et j'avais déséspérément besoin de compagnie. Au bout de deux semaines de relation, je l'ai invité chez moi, et nous sommes allés dans ma chambre. Quand il a commencé à aller plus loin que de simples baisers, je lui ai signifié que je refusais que ça aille au delà. Il a pris note mais ne s'est pas arrêté. J'ai fixé le plafond en attendant que ça passe. Il a ensuite considéré mon corps comme un dû, et a commencé à exiger de moi que je lui fasse des fellations ou que je lui envoie des messages susceptibles de l'exciter. Au milieu de notre relation (de 7 mois), j'ai commencé à être dégoûtée par lui et j'avais cessé de lui écrire spontanément. Il m'a alors harcelée pour que je lui dise, non pas ce qui n'allait pas, mais que je l'aimais. J'ai mis 3 mois à réussir à le quitter, à chaque tentative, il pleurait, suppliait et refusait de me laisser tranquille. Lorsque j'ai finalement réussi à m'en séparer, il s'est scarifié et drogué (médicaments, alcools…) et m'a envoyé des messages dans lesquels il me l'expliquait afin de me faire culpabiliser. Il a continué à se dire amoureux de moi pendant une année supplémentaire, et n'a pas hésité à s'énerver contre moi lorsque je suis sortie avec d'autres personnes, à pleurer ou a me montrer sur ses bras combien je lui faisais du mal par mes agissements.
J'ai longtemps tiré une grande honte de cette relation sans en comprendre la cause. En effet, j'avais oublié tout de ces évènements, et les rumeurs qu'il répendait sur nos actes sexuels (il raccontait à ses potes que nous l'avions fait, que j'avais fait ceci ou celà…) me semblaient infondées. Pendant 5 ans (du jour où il a cessé de ressentir quoi que ce soit pour moi à il y a peu), j'ai ignoré ses remarques insistantes et allusions salaces (allant d'un simple “très jolie” au plus violent “j'ai peur de te violer si je bois en ta compagnie”), pensant comme les autres membres de mon groupe d'amis qu'il ne s'agissait pas de choses importantes, seulement d'une facette de son personnage d’“obsédé”. Le déclic et la mémoire ne me sont venus qu'après qu'une de mes amies m'a racconté le harcèlement sexuel dont il s'est rendu coupable envers elle. Il avait en effet insisté pour qu'elle le suce, et ce à plusieurs reprises, prétextant tantôt un désir pressant, tantôt que ça le réconforterait dans une période difficile. J'ai d'abord pensé que j'inventais des souvenirs, étant donné que beaucoup d'histoires le concernant devenaient connues dans mon groupe d'amis (nous sommes aujourd'hui et à ma connaissance au moins 3 à avoir fait les frais de ce garçon), puis je me suis souvenue d'un reproche qu'il m'avait fait, au lycée, lorsque je lui avais demandé de cesser de mentir sur notre vie sexuelle passée. Florian m'avait alors reproché d'avoir tout oublié de notre relation, phrase sur laquelle je n'avais alors pas tiqué, mais qui donnait à mes souvenirs le crédit dont j'avais besoin.
Aujourd'hui, Florian Petitalot est connu pour avoir été candidat pour le Parti Communiste en 2015, il tient une chaine Youtube militante, et fait partie d'associations féministes et LGBTQ+. Au vu de ses actes, sa présence au sein de la JC, du PC, du syndicat Solidaires et de l'association étudiante Wake up est intolérable.”

Je ne veux plus te voir, tu sers à rien
—  Le garçon dont j'étais amoureuse à 14 ans, texto envoyé après avoir refusé de coucher avec lui, m'avoir touchée de force et obligée à le masturber. Après ça, il a répandu des rumeurs horribles sur moi au lycée. J'en ai été dépressive. Ma première fois, à 16 ans, c'était son viol, à une soirée. A 20 ans aujourd'hui, j'en suis encore traumatisée dans ma sexualité, malgré le fait que je sois maintenant avec quelqu'un de très tendre, attentif et prévenant.
J'ai 14 ans, je me baladais dans la rue et un mec se plante devant moi.
- Eh t'es trop jolie toi! Ça te dirait de venir avec moi? T'as quel âge?  
J'ai eu très peur mais j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai dit:
- Je suis assez petite pour pouvoir te foutre en prison mais malheureusement assez grande pour pouvoir me faire emmerder dans la rue.
Je suis partie en courant.
—  Le silence, c'est ce que m'a laissé mon premier petit ami après qu'on ait couché ensemble pour la première fois, ma première fois. Il a insisté alors que je ne me sentais pas prête, il me disait que ça irait, ça n'allait pas… Comme il n'a pas pu “finir”, il m'a dit de sortir de chez lui, à plus de 15km de chez moi, sans transport en commun à proximité. Depuis je n'ai plus eu de nouvelles de lui. Ayant entendu des rumeurs comme quoi il m'avait quittée à cause de mon poids, je me suis sentie longtemps complexée, et aujourd'hui encore je souffre de TCA. J'avais 14 ans et lui 22, et ça fait 6 ans que cela s'est passé. 
14 ans.

mon année de mes 14 ans a été plutôt mouvementé. je repense à ce que j'ai su accomplir, et ce que j'ai échouer. et putain. je me félicite moi-même d'être encore en vie. je remercie les gens que j'ai connu dans cette année difficile. j'sais pas ce que ça va être mes 15 ans mais j'espère que ça sera beaucoup mieux.

dr-christopher-beck  asked:

TU JOUES A MONSTER HUNTER ?? T'as vu la news pour MH World ? Il a l'air plutôt pas mal ! Jusqu'ici c'est lequel ton MH préféré ?

HECK YES j’ai commencé a jouer aux Monster Hunter quand j’avais dans les 13-14 ans et c’était mes meilleures années de ma vie grâce a ça! (Je tiens tellement a ces jeux que mon battletag c’est Ceadeus)

oUIII J’AI VU JE SUIS TROP EXCITÉ !!! Le jeu est trop beau et les nouveautés on l’air géniales. C’est cool de voir la série MH évoluer!

J’ai commencé Monster Hunter par hasard, c’était MH tri (3) sur Wii. C’est sur ce jeu que j’me suis fait mes plus longues amitiés. On était un groupe de 4 meilleurs potes et ça a duré pendant plusieurs années c’était cool. Donc forcément le MH tri tiens une place spéciale dans mon coeur :p

Mais sinon j’adore tous les autres auxquels j’ai joué!
J’ai joué a MH3 tri, MH3U sur Wii U, MH3rd Portable et MHFU sur PSP, ils sont tous tellement bons!!

J’ai pas de 3DS donc jamais jouer les nouveaux après MH3U = quand j’ai vu l’annonce de MH World j’était le mec le plus heureux au monde haha ♥

Sinon je poste pas beaucoup de MH sur Tumblr mais j’ai un tag quand même, si tu veux voir!
(j’ai dessiné Hanzo et McCree en armure de MH aussi y’a pas longtemps)

Mamoka

Je tchequais mon Instagram (je passe ma vie désistement, faut que je me fasse une cure de désintoxication d'insta) le fil d'actualité, tombant sur les publications de mlle mamoka, une transexuelle qui se libert. Ça fait un bout de temps que je suis son parcours et je trouve ça beau de voir à quel point elle est épanouie aujourd'hui. j'avoue que je l'envie.
J'imagine ce changement brutal et tant désiré que de passer d'homme à femme. Ça relève des points​ intéressants​ en psychologie. Pas que ce soit un tare de vouloir changer de sexe mais une certaines impression de ne pas être né sur le sexe qui nous convient. J'ose à peine imaginer le trouble qu'il avait avant de devenir elle.
Ce changement.
Cette transformation, comme d'une chenille à un papillon. D'un oeuf qui éclot, cet aspect de voir le jour sous un angle meilleur ou de voir les choses sous un meilleur jour.
Je me souviens qu'à 14 ans, l'époque où je repoussais les limites de mon identité, que j'ai compris que les garçons ne m'intéressaient pas pour le moment, et que j'avais le beguin pour unE amie, je me suis demandée si je ne devais pas être un homme. J'avais très peux entendu parler de l'homosexualité et encore moins de la bi sexualité. Je me suis posée certaine questions qui ont trouvés leurs réponse avec le temps.
Néanmoins quand je vois ce changement chez les gens, j'aimerais avoir le même. Avoir cette libération de moi, de confiance et de sérénité. Cette joie de se découvrir dans la glace tous les matins, profiter de sont corps, avoir cette envie de repousser ses limites, et dans le bon sens du terme, s'aimer.
Je sais pas si il faut un changement à tout individu, si certain sont en changement continuel, ou si certain ne doivent pas changer. Je me demande même si je dois passer par là, si c'est déjà passé ou si ça arrivera…
Quoi qu'il en soit j'aime bien regarder cette libération, cette épanouissement chez cette femme. Je trouve ça beau, chez elle comme chez les autres…