2

 cinnamon rolls  

Attaques terroristes

EDIT 27 juin :

Attentat en Isère :

  • Une explosion a eu lieu vendredi matin dans l'usine de produits chimiques Air Products, à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère après qu’un véhicule ait délibérément percuté des bouteilles de gaz. 
  • Un corps décapité a été retrouvé près de l'usine. La tête était “mise en scène” accrochée à un grillage, entourée de deux drapeaux islamistes. La victime était l’employeur du principal suspect. C’est la première fois en France qu’une décapitation a lieu lors d’une attaque terroriste. 
  • Les pompiers sont parvenus à maîtriser le suspect. Ce dernier a été interpellé et identifié. Il s'agit de Yassin Salhi, 35 ans. L’homme était fiché en 2006 par les services de renseignements pour radicalisation en lien avec la mouvance salafiste avant que la surveillance ne soit interrompue en 2008 “faute d’éléments probants”. Son casier judiciaire était vierge. Son épouse, sa sœur ainsi qu'un individu non identifié ont été placés en garde à vue.
  • L’attaque a eu lieu alors que la France est à son niveau d’alerte maximal depuis les attentats du 7 janvier.

Attentat à Sousse en Tunisie :

  • Des tirs à la kalachnikov ont éclaté vendredi sur la plage de Port el-Kantaoui et au sein de l’hôtel Riu Imperial Marhaba.
  • Au moins 38 personnes sont mortes et 39 sont blessées.
  • Les victimes sont “principalement britanniques” selon le Premier Ministre Habib Essid. Les identités ne sont pas encore confirmées.
  • L’auteur du carnage, un étudiant tunisien de 23 ans inconnu des services de police, a été abattu.
  • L’attaque a été revendiquée par Daesh.
  • Ce massacre intervient trois mois après l’attentat du musée du Bardo de Tunis qui avait fait 22 morts.

Attentat au Koweit : 

  • Un attentat suicide anti-chiites a eu lieu ce vendredi à Koweït City, dans la mosquée Al-Imam al-Sadeq. 
  • L'explosion a causé au moins 27 morts, dont l’assaillant, et 222 blessés selon le Ministre de la Santé Ali al-Obaidi.
  • C’est la première fois qu’une attaque terroriste au Koweit touche une mosquée.
  • L’attentat a été revendiqué par Daesh. 

Massacre de Kobané en Syrie :

  • Daesh a tué au moins 146 civils en 24 heures, par des tirs de roquettes et des tireurs embusqués.
  • L’attaque est considérée comme une “vengeance” suite au revers essuyé par Daesh face aux forces kurdes en janvier dernier.
  • L’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme estime qu’il s’agit du “pire massacre” commis par Daesh dans le pays.

Sources : LeMonde | LesEchos | L’Obs | Libération | RFI | BBC | TheGuardian