L'EURO M'A EU

En Martinique, si on revenait au franc, les gens seraient surpris de constater l’inflation.

Bien que tout le monde s’en doute, visuellement ça ne ferait pas le même effet.

La conversion des salaires s’est déroulée au franc près, alors que les prix ont doublés voir quintuplés .

Avant, un floup coûtait 2-2.50 fr. Maintenant 1,50 - 2 € , soit 10-13 francs

1 pâtisserie locale : “pomme-cannelle” coûtait 3 - 4 francs, maintenant : 2 €, 13 francs.

Une petite voiture premier prix, type Clio, coûtait 15-30 000 francs, maintenant 15-30 000 €, soit 100-180 000 francs… Ce que l’on dépensait pour une voiture grande gamme type BMW avant l’euro, ont le met aujourd’hui pour une voiture premier prix type Fiat …

Revenir aux francs, ne changera rien aux prix, vous serez seulement, plus susceptibles de faire une crise cardiaque, en lisant les prix.

En Martinique, on aurait dit que les commerçants ne se sont pas foulés,qu’au passage à l’euro,ils ont uniquement changés l’indicatif monétaire.

La meilleure conversion a eu lieu dans nos têtes : ils nous ont bien eu avec l’euro… Comment augmenter les prix, sans que ça se voit ? Utiliser une conversion  « mirage »: qui donne visuellement l’impression du contraire. Mais nos porte-monnaie, eux, sentent la différence …

VSK

MON ASTROLOGIE

Mon astrologie :

  • Occidentale:

CANCER

Plus précisément:

CANCER DEUXIÈME DÉCAN 

CANCER ascendant TAUREAU 

L’ascendent Taureau en général )

Née un Samedi

  • Chinoise:

COCHON

  • Arabe :

COUTELAS

  • Hindou:

MITHUM ou KARKA  ( Ça dépend des sites..)

  • Égyptienne:

ANUBIS


NUMÉROLOGIES:


CHEMIN DE VIE : 37 ou 28  selon la façon de calculer: addition verticale des chiffres puis des nombres de la somme obtenue, ou somme des nombres par décomposition horizontale (Cette façon de calculer serait la bonne)=10 =1 ( Ou pas ..)

Vous faites comme vous voulez, parce que:

Certains analysent 10, mais je n’ai pas compris l’explication…

Il existe une analyse du 37/10

Et d’autres analysent  28/10  … Et là, je dis bravo … Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? .. En plus d’après ce que je comprends il y a écrit qu’il faut s’énerver (ça s’est pas compliqué …) et en même temps que c’est pas bon d’être énervé ( Tu m’étonnes …) alors comment qu’on fait ? Et puis je vois pas pourquoi je m’énerverais contre l’autorité, si l’autorité en question, fait son boulot correctement… Vous êtes pas sérieux quand vous écrivez vos trucs, franchement … Faut dire non à la drogue les gens … :-) 

NUMÉROLOGIE KARMIQUE :  I1 R8 E9 H6 A1 F9-j9 D5 M6,8 Éq7 P7 D8

Je me reconnais dans ces descriptions à 90 % (qualités et défauts), voir plus. Je trouve ça très intéressant.

J’ai d’ailleurs découvert une description astrologique “au vitriol” d’un signe, qui colle à 100 % à quelqu’un que j’ai connu, “une vache enragée” : parasite, jalouse, menteuse,manipulatrice, visiblement névrosée, amie surtout avec ceux qu’elle envie avant que jalousie ou mépris ne la pousse à les nuire … C’est très impressionnant … Si j’avais su à quoi m’attendre, j’aurais fuit plus tôt …

Je pense que communiquer dessus est très utile car si tu aimes, évidemment ça m’arrange, si tu t’en fous, ma foi, je ne vais pas forcer ton opinion, mais si tu n’aimes pas, j’aimerais que tu dégages de mon espace vital …

:-)
 

VSK

LE VECU D'UNE PERSONNALITE

A ceux qui pensent ou racontent que le vécu est responsable de la personnalité des individus, que si quelqu’un est mauvais, c’est parce qu’il n’a pas eu de chance dans la vie, qu’il a un vécu difficile, sachez que ce sont là des foutaises.

La personnalité ne résulte pas du vécu, de l’environnement (éducation, culture). C’est un élément intrinsèque, propre à chaque individu qui influe sur sa vie.

Pour des conditions de vie similaires, chacun, selon sa personnalité, sa nature profonde, adopte un comportement qui fait qu’il vit, évolue, fait des choses à sa façon, et ressent différemment des choses communes à tous. On retrouve des personnalités similaires, dans des conditions de vies différentes voir opposées.

Au final, il y a des pourritures ou des gens biens, dans tous les cas de figure (environnementales).

La personnalité est responsable du vécu, pas l’inverse. L’environnement n’est qu’un support d’expression de cette personnalité.

Donc, dès la naissance tu es bon ou pourri ( Là, c’est pour ceux qui prennent les enfants pour des saints) .

 

Nota Bene:

La personnalité d’un individu comprend de nombreux caractères (attitudes). On change de caractères en fonction de l’humeur ou d’un intérêt particulier, pouvant être lié à un lieu, un évènement, un entourage, ou un interlocuteur. On ne change pas de personnalité (sauf les comédiens ou en cas de schizophrénie, et autres maladies psychiatriques) Le choix d’un caractère adopté, conscient ou non, est lui-même fonction de la personnalité.

Chasser le naturel, il revient au galop …

VSK 

LA PEINE DE MORT

 Face aux meurtriers, assassins, violeurs, pédophiles et autres coupables de barbaries, je suis pour la peine de mort.

La surpopulation carcérale, génère la libération de récidivistes. Les tuer est une solution radicale certes, mais psychologiquement dissuasive pour le reste de la population, et me semble t-il, économique.

Mais, j’estime que le doute sur la culpabilité du prévenu, lors d’une telle sanction, n’est pas permis. Fermer les yeux sur le meurtre public et légal d’un éventuel innocent est inacceptable, car, dans ce cas c’est un meurtre, aveugle de surcroît.

Par ailleurs, j’estime que quiconque, n’est pas d’accord avec mon opinion est un hypocrite sur le sujet car rares sont les victimes, familles et proches de victimes, des crimes énumérés précédemment, qui ne souhaitent pas la mort du ou des coupables.

Et je ne vois pas où est l’humanité à créer des “Etat prison” tellement y a de condamnés, notamment à perpétuité.

Ces criminels tuent délibérément, détruisent la vie d’autrui, alors on les parque comme du bétail : nourrit, logés, occupations diverses (violence & Co)…

Vous trouvez-ça mieux, la “dégénérescence carcérale” à la place de la peine de mort ? Même ceux qui sont dans ce cas, se suicident… Et ce ne sont pas forcément les innocents incarcérés à tord, qui veulent mourir.

Si la perpétuité peut être la peine la plus équivalente à la souffrance causée par un crime sexuel ou de sang pour certains… Pour d’autres, c’est l’assurance d’un long séjour avec la possibilité de plaider une sortie anticipée au bout d’un certain temps, ce qui n’est pas négligeable, quand on est incarcéré jeune… La probabilité de récidive, non plus.

Ce n’est pas par hasard, si on est heureux, satisfait, à l’annonce de la mort d’un dictateur, d’un terroriste, etc … Quand on réclame liberté et démocratie.

On ressent tous, le besoin d’obtenir réparation à hauteur du préjudice, de la souffrance subie, et surtout que ceux capables d’infliger ces souffrances disparaissent.

Sauf les gens «fleur bleu” “peace & love” qui eux cultivent l’utopie de changer des loups en moutons.
 

 Vraiment, en ce qui concerne la peine de mort, ce qui me pose problème, ce sont les éléments de culpabilité qui mène au verdict. Le doute, n’est pas permis, un point c’est tout.

VSK.


REMARQUE:

Je suis persuadée que l’on reviendra un jour à la peine de mort en France.

Evidemment, ne seraient pas concernés: les cas de"meurtre par légitime défense", où il y aurait des "circonstances atténuantes", ou "meurtre par accident" car ça n’a rien à voir. 

Si ça ne tenait qu’à moi, la peine capitale sanctionnerait : les meurtres délibéré au 1er degré, les viols dès le premier (il n’y aucune raison d’attendre une récidive, une autre vie détruite), et les crimes dont le caractère des faits relève de la barbarie.

Car primo, la science à atteint un niveau qui permet des preuves irréfutables.

Deuzio, il y a vraiment trop de crimes insupportables, qui poussent les victimes et/ou leur famille, à se faire justice elles-même, quitte à devenir à leur tour des criminels. Il est temps d’y mettre fin.

Tertio, si aux USA, ils ont assez d’espaces pour construire des “Etats prison”, en France, la surpopulation carcérale, et ses récidivistes relâchés, vont finir par soûler tout le monde,les bracelets électroniques n’y changeront pas grand chose.

 Meurtriers, violeurs et pédophiles sont à mes yeux comme ces chiens qui attaquent et tuent hommes,femmes et enfants.

Une fois qu’ils y ont goûté, ils sont tout a fait capables de recommencer, à la moindre occasion. Leur instinct animal se réveille.

Il n’y a aucune raison qu’ils n’aient pas droit à la même fin.

A ne pas prendre à temps, les décisions qu’il faut, on cumule les emmerdes.

A bon entendeur …

VSK

HAITI : ELECTION PRESIDENTIELLE 2011, LA FIN DE LA CORRUPTION ET DES DICTATURES ?

Dimanche 20 Mars 2011, les haitiens vont devoir montrer au monde entier, s’ils sont conscients de l’enjeu de ces élections,des besoins de leur pays; ou s’ils sont toujours aussi aveugles que lors des dictatures de Duvalier et Aristide. S’il sont prêts à vivre leur révolution, ou à retourner dans leur conneries .

En d’autres termes, on saura à l’issue des elections, si Haiti veut danser et chanter dans ses ruines et la merde, ou reconstruire sérieusement, correctement et avec le moins de corruption possible le pays.

Les candidats sont :

  • Mirlande MANIGAT : une femme politique, avec la volonté de relever son pays, qui connait le language et le monde politique


  • Michel MARTELLY: un chanteur qui estime que l’ex-dictateur J-C. Duvalier a le droit de revenir dans le pays de ses crimes, compte faire appel à lui comme conseiller, et ne sait pas définir la démocratie.

 Bien qu’entourée de duvalieristes et clémente à la possibilité de proposer un rôle dans l’éducation à l’ex-dictateur J-B. Aristide, accusé entre autre d’avoir dirigé un trafic de drogue dans le pays, M.MANIGAT reste le choix le moins risqué par rapport à M.MARTELLY.

 De plus,il est soutenu pas Wyclef Jean, qui s’est largement fait couillonner lors de sa récolte de dons pour Haiti après le séisme.

Autrement dit, 2 types qui visiblement,ne connaissent pas leur sujet. Des proies rêvées pour les arnaques et la corruption.

Il ne suffit pas d’avoir de bonnes volontés et de belles paroles pour réussir, il faut savoir de quoi l’on parle, connaître les procédures à adopter.

Espérons que la majorité des haïtiens qui iront voter, sont conscients de la situation du pays…Qu’ils se rappellent que c’est un précédent beau-parleur qui a installé la dictature à Haiti… Mais rien n’est moins sûr, c’est quasiment la situation des dernières élections présidentielles françaises, et on connait le résultat .
 

Il ne s’agit pas de l’élection d’un délégué de classe, où on choisi sans grandes conséquences, le copain ou la copine parmi les candidats, or d’après un sondage, il n’est pas certain que la majorité des haïtiens pouvant voter, s’en rend compte.


Part ailleurs, il y a des dizaines d’autres “Haiti” dans le monde, les haïtiens ne mobilisent déjà plus toute l’attention de la planète… Et les problèmes d’Haiti, ce côté “pays gangrené,maudit et assurément perdu” fatigue plus d’un … Ce serait bien que les haïtiens arrivent à montrer qu’Haïti n’est pas foutu, qu’ils peuvent encore y arriver.

PRÉSENTATION DES DICTATEURS :
 

JEAN-CLAUDE DUVALIER : 

Biographie

J-C. DUVALIER en Haiti pour récupérer son fric 
 

JEAN BERTRAND ARISTIDE :

Biographie

Retour du dictateur J-B. Aristide en Haïti

Comment J-B. Aristide présidait le trafic de drogue à Haïti

__________________________________________

RESULTAT

Michel Martelly a été élu président d’Haiti, bonne chance aux haïtiens.
 

Autres sources: journaux télévisés


SCHOELCHER, UNE VILLE PAUMÉE ?

En 2011, figurez-vous que Schoelcher est loin d’être une ville paumée.

Elle l’a probablement été au début, lors de la création des communes de l’île. Puisque c’est à l’origine un village de pêcheurs, dont les vestiges urbanistiques sont encore visibles le long de la côte, et notamment dans le bourg. Comme pour toutes les communes côtières de l’île, Fort-de-France en tête.

Part ailleurs, comme pour toutes villes dans le monde, il y a des quartiers plus populaires que d’autres, mais la ville de Schoelcher connait un développement d’infrastructures important, depuis plus de 15 ans.

Avec un pic depuis l’inauguration:

  • Du seul multiplex de l’île : “Madiana” (dans le quartier du même nom) devenu en quelques années, le seul cinéma de l’île. Où soirs et weekend, la population vient en masse de toute l’île. Lorsqu’un bon film sort, les salles sont “complet” pendant des semaines …

Et lorsque ce n’est pas un film que les gens viennent voir, ce sont les expositions sur l’environnement, les risques naturels, le salon du mariage, de ceci, de cela, et nombreuses sont les conférences de politiciens, les colloques scientifiques… 

Fort de France a L’Atrium, Schoelcher a Madiana …

  • Du “Parcours santé” dans le quartier de Terreville , devenu rapidement le “hot-spot” des sportifs amateurs de toute l’île , avant que d’autres communes créent le leur.
  • De la “Place des Arawaks” au bourg de la ville. Là aussi, haut-lieux de rencontres des amoureux du coin, de flaneries, et autres promenades. Les gens y viennent, encore maintenant, de loin pour s’y promener, mais probablement moins, depuis les aménagements du “Malecon” à Fort-de-France.

Autres infrastructures:

  • L’hôtel La Batelière (qui a connu beaucoup de problèmes, mais est toujours là…)
  • l’un des casinos les plus couru du centre de l’île
  •  La base nautique, avec un plan d’eau au fond marin exceptionnel, mondialement connu des spécialistes pour sa biodiversité. C’est aussi le lieux de nombreuses compétitions avec des champions internationaux, et d’autres qui viennent pour s’entraîner. Il y a aussi des champions qui ont débuté sur cette base .

En plus des constructions d’ immeubles “standing” depuis, du développement du tourisme, par la création de nombreux gîtes chez des particuliers, de l’apport culturel ( exposition, conférences, écoles de musique, bibliothèque municipale ..), sportif (clubs de foot, basket, tennis, natation (piscine municipale qui a vu les débuts de nombreux champions de niveau international), voile, arts-martiaux (là aussi beaucoup de champions actuels ont commencé à Schoelcher))…

A part cela , pour le médical il y a des cliniques,des pharmacies, de nombreux mèdecins et dentistes dans les quartiers.

Question enseignement, il y a des crèches, des écoles primaires, des collèges. Pas de lycée, mais un campus: Le Campus des Antilles-Guyane,le seul des 3 régions du coin, et le Rectorat de la Martinique.

En ce qui concerne les lieux de cultes dans la ville, je sais qu’il y a au moins 3 églises , probablement une synagogue ou un équivalent (j’ai déjà vu des juifs sur “leur 31” aller quelque part à pied ou en revenir), des temples évangélistes et adventistes, il me semble, et des témoins de Jéhova qui venaient régulièrement vendre leur belles paroles dans les rues du quartier…

Géographiquement, Schoelcher est situé “sous le vent” , c’est à dire derrières les haut-reliefs qui font barrières aux alizées, mais, bien que les rafales et autres brises soient moins présentes, il n’y fait pas plus chaud qu’ailleurs, et bien moins qu’au centre-ville de Fort de France …

De plus Schoelcher est une ville de reliefs, avec des micros-climats, contrairement aux communes plates du sud, où quand il fait chaud, il fait chaud partout, même dans la mer …

Contrairement aux idées reçues, en provenance, probablement d’Antillais partis depuis longtemps et toujours pas rentrés, ou de touristes venu y a très longtemps ( ou qui n’ont pas visité toute la ville), ou de discours méprisants, La ville de Schoelcher est très attractive, très compétitive, très en vogue, prisée de toute part, pour toutes sortes d’évènements.

Vous ne verrez qu’à Schoelcher et nulle part ailleurs en Martinique, des embouteillages monstres de gens qui circulent lentement dans les rues de la ville, pendant la période de Noël, pour observer les illuminations et autres décorations de maison, en particulier dans les quartiers situés dans les hauts-reliefs de la ville, où vont des gens, parfois en bus, provenant de communes éloignées.

D’ailleurs, en période de Carnaval il y a le traditionnel jour du ” défilé des pyjamas” dans les rues de la ville, qui réveille tout ceux qui ne le sont pas encore, dès 4h du mat :-)

Un attractivité qui attire de nouveaux prétendants, en masse. Du coup, si au début il y avait des logements disponibles en HLM, de nouveaux ont même du être construits;il y a longtemps qu’il n’y a plus de “place”. Seuls les promoteurs font leurs blés avec des constructions d’immeubles “standing”.

Schoelcher, fait partie des villes de l’île les plus prisées, si ce n’est pas déjà la plus prisée :-)

D’ailleurs, elle fait partie des 3-4 communes de l’île, de part les infrastructures présentes,et la densité de population, à pouvoir être considérée comme une ville.

Au même titre que:

  • Fort de France (port, commerces, culture(Fort, cathédrale,et bibliothèque monuments historiques)base militaire…)
  • Le Lamentin (aéroport Aimé Césaire et la seule raffinerie de pétrole des Antilles)
  • Le Robert qui détient me semble t-il, le seul centre de triage des déchets de l’île (en tout cas, le plus grand)

Forcément, sur mes photos et vidéos, je m’arrange pour ne pas mettre les maisons du voisinage, mais je ne suis pas du tout dans un lieu paumé.

Il n’y avait pas grand monde au début, mais c’est vite devenu le “must live in”, “the place to be”.

D’ailleurs, si Schoelcher était une ville paumée, il n’y aurait pas tant de cambriolages, et de gens qui vivent baricadés chez -eux (barreaux et/ou systèmes d’alarmes) quasiment tout le monde, surtout ceux qui ont déjà connu un cambriolage …

Une situation causée par la logique du voleur , qui estime que si la ville est autant intéressante, c’est que les gens ont les moyens, or la majorité “des gens” habitent là, depuis 20-50 ans, à l’époque où le m2 ne coûtait pas grand chose, et leurs moyens n’ont pas forcément augmentés.

Et les nouveaux arrivant sont majoritairement en HLM, alors franchement … Faut réfléchir mieux que ça les gars, le fric à toujours été chez les békés (sud de l’île et côte atlantique, mais forcément, ça fait une trotte, d’aller voler jusque là, quand on habite les quartiers populairs de la ville ou des villes voisines. Schoelcher, c’est plus près …

Part ailleurs, la ville serait aussi un pôle “gays et lesbiennes “, mais là shuuuuut !!!! , n’est-ce pas ?

Pas en terme d’activités, mais en terme de viviers homosexuel de l’île … Allez savoir pourquoi…. ça se passe probablement dans l’eau du robinet …

:-)


Cependant si tu es homo et tu crois pouvoir draguer, genre “y a moyen”, c’est mort ou t’es mort… Mais dans l’origine géographique des homos antillais vivant en métropole, tu trouveras beaucoup de schoelcherois (es) chez les martiniquais …

(intéressant à savoir, moi j’y ai grandi, sans m’en douter, une seconde…)

Un ville paumée, est une ville en déficite d’activités, et en décroissance démographique (les gens s’en vont) or à Schoelcher, c’est tout le contraire.


REMARQUE:

Comme partout, ça n’empêche pas qu’il y ait des mécontents, des insatisfaits, des pauv’cons, et d’autres avec des mentalités de merde parmis les habitants en ce qui concerne ce que leur ville leur offre comme possibilités.

A Schoelcher , à l’exception d’habitants sinistrés lors de catastrophes naturels, qui sont en droit de se plaindre, et d’habitants de certaines cités qui aimeraient que toutes les activités se situent au pied de leur immeuble. Il y a peu de mécontentement donc ça n’influe en rien le développement de la ville.

les points les plus embêtants sont comme partout sur l’île, le transport en commun, les logements sociaux, et les cambriolages.

Mais si vous êtes touriste il est probable que ce qui vous intéresse, ce sont les plages de sable fin (de préférence blanc), les boîtes de nuits, les restos, la farniente et les boutiques souvenirs avant de partir. A ce moment, mieux vaut rester dans les communes du sud de l’île, éventuellement Fort-de-France …

Si c’est pour faire la fête dans la rue, voir des défilés ou des évènements folkloriques, il faut se renseigner sur les dâtes et les lieux, AVANT DE VENIR…

On est des français sur les tropiques, pas des espagnols, ni des brésiliens, ni des californiens . On ne fait pas plus la fête que dans n’importe qu’elle région française, mais quand on le fait, c’est mieux :-p

Vraiment, si il y a des villes paumées en Martinique, c’est certainement pas dans l’agglomération Centre (FdF, Schoelcher, Lamentin) poumon économique, politique et culturel de l’île qu’on peut les trouver …

 Chaque commune même “paumée” (dans le sens normale du terme: peu peuplé et avec peu d’activités), a son apport culturel, touristique et donc économique pour  la Martinique, mais malheureusement en comparant avec l’agglomération “Foyalaise”,  à l’heure actuelle, l’impact est faible…

 Evidement, les quartiers de la ville (comme dans toutes villes très surpeuplées et très récente), ont surtout des logements ,des écoles et autres clubs et centres d’activités extra-scolaires, des cabinets médicaux, des petits commerces, il y a une caserne de pompier, des lieux de culte et des administrations. Alors forcément, pendant les heures de boulot, c’est le genre de villes à avoir des quartiers quasiment déserts.

 Alors, pour les activités de tourisme genre boîtes de nuit, restos à gogo, parcs d’attraction, ou des musées et monuments historiques à visiter, il faut aller dans les villes où ça se trouve…

 Cependant les weekend, il y a beaucoup d’activités sportives ou culturelles publiques dans l’île. Il faut se tenir au courant, c’est le genre d’infos dont disposent, les offices de tourisme de chaque ville, concernant les évènements prévus dans leur ville respective.

  Après, si vous êtes présent à une période de l’année où y a rien, bah y a rien, ça arrive. Personnellement, je n’ai vu personne danser, chanter, faire des expositions ou des représentations théâtrales publiques tout les jours ou weekends de l’année, dans les villes ou j’ai vécu en Métropole…

  Pour que toutes les villes de l’île s’organisent pour mettre en place chaque jour ou weekend des évènements, non seulement il faut de l’argent, mais aussi des idées …

Tous les martiniquais ne sont pas des “Gentils Organisateurs” (G.O) qui vont dès qu’ils voient un touriste, se mettre en quatre pour le distraire…Quand vous venez, vous prenez ce qu’il y a, comme n’importe quel touriste civilisé se rendant dans un pays démocratique et libre.

  A vous de bien choisir vos dates.

  Mais en tant qu’autochtone, je peux vous dire que si Fort-de-France est Paris, Schoelcher est comme un Neuilly en devenir … Ce qui part ailleurs, ne plait pas à tout le monde, vu qu’on a de quoi se demander qui pourra bien habiter dans une ville aussi cher, alors qu’on a surtout besoin de logements sociaux…

  Personnellement, je n’y ais pas vécu plus de 3 mois en cumulé, et en mode touriste, donc je ne connais pas chaque coin et recoin de la ville de Paris, mais j’ai eu le temps de voir:

  • les champs Elysée
  • La tour Eiffel
  • la place de la concorde
  • les quais, des bateaux-mouches et autres péniches

De visiter:

  • Le Château de Versailles
  • Le Louvre,
  • Le Pompidou,
  • La Villette,
  • Le jardin des tuileries,
  • Le zoo de Vincennes,
  • L’Institut Océanographique
  • Le musé des Sciences …

D’être:

  • Sur la place du Trocadéro
  • A une séance au cinéma Rex 
  • Dans les étages des Galeries Lafayette
  • Dans les rues bondées et les boutiques à Barbés
  • Dans les étages de magasins et L’esplanade, de La Défense
  • Dans les étages de magasins du centre commercial de Bercy
  • A Montparnasse voir la tour et y entrer (sans plus à l’époque)
  • A la messe à Montmartre
  • sur les voies sur berges de la Seine
  • Dans le parc de Bercy, monter ses marches…

En région parisienne, découvrir :

  • La Cathédrale de Saint-Denis

  • Le périphérique

  • La ville d’ Issy-les- Moulineaux

  • Le parc d’attraction Disneyland à Marne-la-Vallée  

D’utiliser :

  • Les transports en communs : Bus, Métro,train,RER,tram …
  • Les gares : StLazard, Montparnasse, du Nord,de l’Est, de Lyon …
  • Les aéroports : Orly et Général de Gaulle  

Et quand je suis à Paris, je ressens l’âme de cette ville,son passé, comme une muse.

Cependant, que me reste -t-il à découvrir ?

  • La Bibliothèque François Mitterrand ?
  • L’ intérieure de l’arc de Triomphe ?
  • Le cimetière du Père la chaise ? 
  • Roland-Garros ?
  • La Cathédrale Notre-Dame ?
  • D’autres musés (Orsay,Branly …) ?
  • Des Théâtres ?

Il est certain qu’il y a plus de chose à découvrir à Paris qu’à Schoelcher, voir même, sur toute l’île. On n’ a que 5 siècles d’histoire , 5 siècles pas très glorieux, à part pour les nostalgiques du colonialisme…

Mais une fois le parcours touristique parisien achevé, si je ne suis pas bien conseillée, que je ne sais pas où et quand y trouver des choses intéressantes, je suis sûr de bien me faire suer et de trouver cette ville complètement paumée, à bien des égards…

Les lieux paumés ne sont pas toujours ceux que l’on croit. D’autant plus que nos impressions peuvent être faussées, par une fréquentation de gens qui eux, sont paumés…

Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire pour expliquer que ma ville, la ville de Schoelcher, qui porte le Nom de famille du blanc le plus célèbre et important des Antilles, pour avoir mis en place le décrêt de l’abolition de l’esclavage, en 1848, n’est pas paumée.

De toutes les façons, les autres, c’est que des jaloux ! Moi, en plus de ce que je sais personnellement, j’ai des proches bien placés, pour vous parler de l’attractivité de la ville :-p

A bon entendeur…


VSK

LYCÉE VICTOR SCHOELCHER

Lycée Victor Schoelcher (website)

My high school.

It was cool there :-)

Monument historique où a étudié et enseigné, Aimé Césaire, avec une superbe vue sur la baie :

A l’époque où j’y étais: des faits, mon opinion 

  • Le meilleur Lycée de l’île, classé me semble t-il dans le top 10 des lycées de France :-p ( Je me rappel avoir entendu 5, un jour, à l’époque …)
  • Entrée très sélective sur dossier
  • Excellente formation (L,S,ES,…)
  • Réussite au bac autour de 80-85 % selon les filières 
  • RESTAURATION :  très bien, très bon, essentiellement des recettes locales (produits locaux) comme au collège
  • SÉCURITÉ: Entrées surveillées, présence permanente de surveillants, badges, aucun souvenir de violences au sein de l’établissement, sous quelque forme que ce soit, rondes de la police aux abords du lycée.

C’était vraiment paisible, j’y allais à chaque fois avec plaisir, même si je n’avais pas fait mes exercices de Math (Il y a eu un moment où j’ai commencé à ne rien comprendre en Math, un bug qui m’a rappelé un précédent plus léger et bref, au collège, mais ça l’a fait en Math au bac :-))

Je passais la majeur partie de mon temps libre au Lycée, à regarder la Baie de Fort de France, probablement, comme beaucoup de ceux qui y sont.

  • EQUIPEMENT : globalement bien (au collège, c’était mieux), je ne me rappel pas m’être plainte d’un truc à ce niveau, même si je trouvais la bibliothèque étroite, petite.. De toutes les façons, j’ai toujours peu fréquenté les bibliothèques scolaires.

Cependant, quand j’y étais il y a avait beaucoup de choses “en cours” : travaux, aménagements …

Certains cours avaient lieux dans des pré-fabriqués climatisés, dits plus sûr que les bâtiments du lycée compte-tenu de leur vétusté et des normes parasismiques absentes de la construction .

N’empêche que depuis le temps que le lycée est là, vu le nombre de séismes qu’il a connu ,si ça n’avait pas été conçu pour être solide …

Personnellement, je ne me suis jamais sentie en danger dans ces bâtiments, mais les discours étaient volontiers inquiétants, alors ça fait peur quand on les entend, sur le moment, et après, on oublie…

(Vous voulez rénover, dites que vous voulez rénover, arrêtez de faire peur aux élèves … )

D’autre part, la vétusté se résumait à des problèmes d’étanchéité du plafond quand il pleuvait, pour certaines salles du derniers étage de certains bâtiments, ou de courants d’air dans d’autres salles ou couloirs, dus à des vitres non remplacées, pour cause de “monument historique”: si réparation, il faut le même matériel ( Enfin, je crois que c’était ça la raison…). 

Il restait, encore visible, quelques vestiges de dortoirs, ce qui semblait être des douches par exemple, dans certains bâtiments. Parce que le lycée était un internat, il y a très longtemps …

REMARQUES:

1) Etablissement scolaire mixte et public

2) Population du lycée (profs,élèves,personnels) majoritairement noire et métisse antillais, peu de blancs, quand j’y étais

une moyenne de 5 blancs/31 élèves/classe (prof compris) en Seconde générale et filière S (certaines filières avaient (beaucoup)moins d’élèves/classes notamment les L et ES )

3) Je n’ai pas connu l’uniforme au lycée, je ne sais pas si il y en a un maintenant

4) Je ne sais ni si la sélection est toujours aussi drastique, ni le classement actuel, ni si la formation est toujours excellente

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video