Watch on docteur-no.tumblr.com

MOVIE MINI REVIEW : critique de Sparks

Dans une Amériques fantasmée des 50’s, un super-héros intrépide affronte les méchants. Son pitit nom c’est Sparks et il arbore un costume ridicule pour combattre les super méchants. Clone taré et fauché des WATCHMEN et de THE SPIRIT, ce vrai-faux héros masqué vit une vie de merde au service du bien. Sa super copine l’a plaqué et il est sauvé du suicide par un autre super bidule mystérieux qui cache bien son jeu (le génial Clancy Brown).
C’est la fête aux neurones et aux fonds verts ridicules! SPARKS, avec son atmosphère néo-rétro bleutée et une noirceur étonnante, pompe allègrement et n’importe comment les serials délirants des 40’s. On comprends absolument rien à ce qui se passe et la voix off insupportable tire irrémédiablement l’intrigue vers le bas. Au final, SPARKS n’est qu’un bidule horriblement illustratif et vide comme le vide intersidéral du cosmos de l’espace intergalactique de la voie lactée. La super Ashley Bell et les grognards Clancy Brown, Jake Busey et William Katt ne sauvent pas ce machin, d’une laideur invraisemblable, de la médiocrité et de la vanité. Sans intérêt…

En DVD/Blu-ray depuis le 6 août
2013. USA. Réalisé par Todd Burrows & Christopher Folino. Avec Chase Williamson, Ashley Bell, Clancy Brown…
Éditeur : Seven7

Examples Of Disorganized Serial Killers
  • Ottis Toole                                                              

    image

  • Derrick Todd Lee                        

    image

  • Richard Chase                                       

    image

              

  • Herbert Mullin                                              

    image

Watch on lyssasalaslove.tumblr.com

haha 

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video