#logement Lutte contre la précarité énergétique : @CecileDuflot souhaite un renforcement du programme Habiter mieux

[Communiqué]
Cécile Duflot a participé hier aux Rencontres nationales de la précarité énergétique organisées par l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

Cécile Duflot a rappelé la triple ambition du plan de rénovation énergétique des logements annoncé par le président de la République le 21 mars :

- Une ambition écologique, pour réduire de 38% d’ici à 2020 la consommation d’énergie dans le secteur du bâtiment.
- Une ambition économique, dans la mesure où la rénovation de 500 000 logements chaque année créera ou préservera 75 000 emplois.
- Une ambition sociale, puisqu’il s’agit d’aider les 4 millions de ménages français en situation de précarité énergétique à sortir de cette situation.

Lutter contre la précarité énergétique est une priorité du gouvernement, qui a décidé d’allouer aux travaux de rénovation des logements des familles les plus précaires, une enveloppe de 260 millions d’euros sur 2013 et autant sur 2014, qui vient s’ajouter aux dispositifs déjà existants, comme le CIDD et le prêt éco-PTZ.

Programme Habiter mieux : 
objectif 50 000 ménages bénéficiaires par an
La ministre a salué le programme Habiter mieux, piloté par l’Agence nationale de l’habitat. 22 000 ménages ont été aidés depuis le début du programme en 2011. Une amplification de ce programme est prévue : celui-ci devra concerner 50 000 ménages par an dès 2015. Cécile Duflot a présenté 4 axes, pour une action plus ambitieuse de lutte contre la précarité énergétique :

- La prise en compte de toutes les formes de précarité énergétique. Le programme sera ainsi étendu aux bailleurs. Couplé à l’élargissement des aides de l’Anah, cela permettra de contribuer au développement d’un parc locatif privé à loyers et charges maîtrisés.
- La meilleure prise en compte des situations de fragilité, en élargissant l’intervention actuelle aux ménages dont le revenu est inférieur au revenu médian. 45 % des propriétaires occupants seront désormais éligibles au programme Habiter mieux.
- Une meilleure aide à destination des propriétaires les plus modestes, de sorte que le reste à charge soit diminué de façon importante. Ainsi, le taux de subvention publique sera au minimum de 70 %, pour encourager la réalisation des travaux.
- Une amélioration du repérage et de la sensibilisation. Pour cela, 1000 jeunes en emploi d’avenir formeront les « ambassadeurs de l’efficacité énergétique » et iront identifier les ménages en situation de précarité énergétique afin de les inciter à solliciter les aides de l’Anah.

[Loi Duflot ] Projet de loi urbanisme et logement : Des pistes pour apaiser les rapports entre bailleurs et locataires…#logement 

Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, s’est vue remettre un rapport portant sur la modernisation des relations entre les bailleurs et les locataires élaboré par Isabelle Massin et Patrick Laporte, tous deux inspecteurs généraux de l’administration du développement durable et membres du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD).

Réalisé à partir d’une large concertation des acteurs du secteur locatif (organisations de locataires et d’usagers, bailleurs, professionnels de l’immobilier, structures d’insertion par le logement), ce rapport offre un éclairage complet et utile pour l’élaboration du projet de loi urbanisme et logement, qui va notamment réformer les règles fixées par la loi de 1989 encadrant les rapports locatifs.

Les auteurs ont porté une attention particulière à ce que ces mesures ne conduisent pas à restreindre l’offre locative privée. Parmi celles-ci, on peut souligner en particulier :
- une facilitation de l’information et de l’accès au droit de chacune des parties, notamment via une amélioration et un renforcement des procédures de conciliation amiable ;
- une clarification de la réglementation : définition des différents types de location, meublée ou nue, amélioration du régime de la colocation ;
- une attention forte portée aux jeunes qui, malgré une forte chute de leurs revenus, accèdent plus difficilement au parc social que le reste de la population. Est ainsi proposée la mise en place d’un pacte avec les bailleurs sociaux pour leur permettre de bénéficier de logements à loyer abordable.
Concernant l’encadrement des loyers, le rapport Massin/Laporte réaffirme le besoin de disposer de données fiables et comparables sur l’ensemble du territoire français. Cette mesure conforte le déploiement du réseau d’observatoires locaux des loyers, lancé pour expérimentation en décembre 2012 par la ministre.

le rapport complet Ici ———>http://www.territoires.gouv.fr/IMG/pdf/008758-01_rapport.pdf

2

[ #logement ] La Proportion de transactions réalisées par des acquéreurs âgés de 60 ans et + , a progressé en 2012…

Si le pourcentage des transactions réalisées par des acquéreurs de
moins de 30 ans a encore baissé en 2012 , à l’inverse 
le pourcentage des transactions réalisées par des acquéreurs
de 60 ans et + a fortement progressé. 

Leur part représente 16,9% de l’ensemble des transactions soit une augmentation de plus de 4,5 points en 2 ans.
L’explication tient essentiellement à des raisons démographiques

Source : bases immobilières des Notaires de France

[Vidéo ] Banque et marché de l’immobilier - 
Situation et Perspectives 2013 , par Pierre HAREL directeur délégué de la direction Régionale Ile de France du Crédit du Nord :

Politique Commerciale de la Banque…
- Baisse de la demande 
- Prévision de Baisse des prix de 15 % en ile de France 
- Prêts relais 
- Valorisation des estimations faites par les professionnels

Qui pourra touché les 1350 € de la Prime Rénovation :

 -Revenus annuels maximum pour un couple: 35.000 euros (sans enfants)
Attention toutefois, car cela peut varier selon la localité de l’habitation [Ile-de-France ou province]
- Une personne seule vivant en province aura son seuil limite fixé à 25.000 euros annuels 
- un couple avec deux enfants vivant en province devra être en dessous des 50.000 euros 
…..Donc environ  75% des Français (d’après la ministre )

Mais attention , Il faudra entreprendre au moins 2 travaux lourds de rénovation énergétique :
- isolation performante de la toiture
- isolation performante des murs donnant sur l’extérieur
- isolation performante des fenêtres et portes donnant sur l’extérieur
- installation ou remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire
 - installation d’un chauffage utilisant les énergies renouvelables
 - installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables

[Vidéo] 32 emes rencontres de la chambre des métiers de  l’immobilier CMI FNAIM

Future loi Duflot :

Michel Frechet Président de la  confédération Générale du Logement  : “Oui ,Nous sommes  inquiets “ 

Il nous dévoile , les dernières informations , suite au RDV avec la Ministre .

La composition  du Futur conseil Supérieur des professions immobilières

Appelé conseil de l’entremise …. 

Un organe consultatif National , commission régional de contrôles ….

- Les associations des consommateurs 

- état Majoritaire ….

Watch on tivimmo.tumblr.com

#TiVimmo- Les éléments du contenu du projet de loi DUFLOT , Me DESCAMPS CROSNIER Députée PS- (par TiVimmo)

Projet de loi Duflot : Ecoutez Madame DESCAMPS CROSNIER , Député PS , qui parle sans langue de bois et nous “lâche” des informations importantes !

Mais quels seront donc ces changements si importants ?Révolutionnaires ? 

- Les “manques” de la profession ….
- Les honoraires : La “forfaitisation “ 
- La Formation 
- Transparence 
- Comptes séparés….


Madame DESCAMPS CROSNIER , Député PS Invitée des 32 emes rencontres de la chambre des métiers de l’immobilier #CMI #FNAIM

[ Nos “Chers” Voisins ] Depuis des mois, le montant des loyers et les prix de la pierre semblent avoir explosé en Allemagne.#logement

"Un mètre carré pour le prix d’une voiture" titrait il y a quelques semaines le quotidien berlinois Tagesspiegel. 

La grogne des locataires
Des chiffres qui laissent sceptiques les associations de locataires. Par exemple, à Munich, ” les habitants consacrent en moyenne 38% de leurs revenus à leur logement aujourd’hui ” Beatrix Zureck, présidente de la fédération des locataires de Munich. 
Cette proportion atteint jusqu’à 50% pour certains petits revenus. Pour comparaison, autrefois, le logement représentait de 20% à 25% du budget seulement.

En 2012 le prix moyen d’une location à Berlin variait de 9,02 euros le m2 pour un 30 m2 à 7,14 euros pour un 100 m2. Avec des variations de 4 à 5 euros selon les quartiers, et des envolées jusqu’à 18 euros/m2 à Prenzlauer Berg.

- Progressions des loyers nets de 2005 à 2012 en Allemagne -

[ Honteux ] #immobilier & Emprunts Toxiques , Les dégâts d’HELVET IMMO #BNP… Enquête et révélation du journal Le Parisien …

" Ils pensaient préparer leur retraite et bénéficier d’une défiscalisation. Mais, indexé sur le franc suisse, leur prêt est devenu un gouffre financier.

« Nous vivons cette situation très mal, sans savoir comment cela va se terminer. Je crains le pire : perdre notre maison pour rembourser cet emprunt toxique. »

Comme plus de 3700 particuliers, Eric et Chantal Devriendt, quinquagénaires résidants à Abbeville-Saint-Lucien, près de Beauvais, ont contracté entre 2008 et 2009 un prêt immobilier auprès de BNP Paribas Personal Finance, 
Signe particulier de ce produit commercialisé sous le nom
d’ Helvet Immo : 
- le prêt est indexé sur le franc suisse et oscille au gré des taux de change.filial de la BNP 

« En octobre 2009, on a emprunté 134200 €. Trois ans plus tard, il nous restait à rembourser 166138 €, résume Chantal Devriendt. Plus on paie, moins on rembourse. » 

Une action en justice est en cours.

(crédit photo Le Parisien )

Article complet ici……> http://www.leparisien.fr/abbeville-saint-lucien-60480/un-couple-dans-la-spirale-des-emprunts-toxiques-01-03-2013-2607337.php

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video