sexy-alfred

anonymous asked:

Pride: Something that I like about myself.

Arthur: Well I’m bloody sexy.

Alfred: *opens mouth*

Arthur: Yes we know you’re the hero.

Un mort et ça repart ! Chaud cacao. Nécrophilie (suite) ou comment faire palpiter son coeur avec un séduisant trépassé. 

Mort sexy n°2 : Alfred de Musset

Théorème gagnant : poète à particule, chef de fil romantique, lyrisme à bloc. Beaux yeux, moustache bel ami, âme tourmentée, dépressif, alcoolique avant ses 30 ans, vie de dandy débauché. Maisons closes et mélancolie. Georges Sand, cette maligne, l’attrape dans ses filets (métaphore) et en fait son amant mythique. Alfred ne badine pas avec l’amour. Drames et corps éplorés. Mais Alfred est aussi capable d’écrire un superbe poème pour sa muse Sand, quand elle s’isole au “petit endroit”. Un galant qui compose une aubade à partir des “parfums indiscrets” de sa belle, c’est un Seigneur.