selectif

Technologie dite " Frittage sélectif par LASER "

Schéma de la technologie dite ” Frittage sélectif par laser”.

Les prototypes SLS sont fabriqués à partir de poudre de matériaux qui sont sélectivement frittés (chauffés et fusionnés) par un laser de forte puissance.

La machine est composée d’une chambre de construction sur un piston de fabrication, entourée à gauche et à droite par deux pistons fournissant la poudre, d’un puissant laser, et d’un rouleau pour étaler la poudre. La chambre doit être maintenue à une température constante pour éviter les déformations.

Le procédé commence par un fichier 3D de CAO qui est découpé en sections 2D. Le piston de fabrication est remonté au maximum tandis que les pistons fournissant la poudre sont à leur point le plus bas. Le rouleau étale la poudre en une couche uniforme sur toute la chambre. Le laser trace alors la section 2D sur la surface de la poudre, la frittant ainsi. Le piston de fabrication descend de l’épaisseur d’une strate tandis qu’un des pistons d’approvisionnement en poudre monte (ils alternent : une fois sur deux celui de gauche). Une nouvelle couche de poudre est étalée sur toute la surface par le rouleau, et le processus se répète jusqu’à ce que la pièce soit terminée.

La pièce doit ensuite être retirée précautionneusement de la machine et nettoyée de la poudre non frittée qui l’entoure.

Il existe d’autres machines où la poudre n’arrive pas par le bas grâce à des pistons, mais par le haut. Cette méthode permet de gagner du temps car on n’est alors pas obligé d’arrêter la fabrication des pièces pour réapprovisionner la machine en poudre.

Si la pièce est destinée au moulage à cire perdue, elle doit ensuite subir une infiltration de cire pour la rendre moins fragile. Après séchage, elle est placée sur un arbre de moulage autour duquel on coule de la céramique. Lorsque celle-ci est dure, on place le moule dans un four, la cire fond et on obtient le moule souhaité. Il reste à y couler un métal en fusion, le laisser refroidir, briser le moule, récupérer la pièce, couper l’arbre et traiter la surface. La pièce finie est là.