saintois

Les vitraux de Vézelise

Si l’ancienne capitale du Comté de Vaudémont est aujourd’hui oubliée, elle possède un patrimoine remarquable (Halles, maisons Renaissances ou Classiques…). Son église est particulièrement marquante par sa grandeur et par son style alliant une architecture gothique flamboyante à une décoration Renaissance, notamment les beaux vitraux qui ornent le chœur. Comme souvent à cette époque, les donateurs se font faits représenter à genoux devant leur Saint patron.

Église Saint-Côme et Saint-Damien de Vézelise

Le Christ pantocratore et le trétramorphe

Fait étonnant dans le chœur des fresques de cette église du Saintois, les quatre évangélistes sont représentés de part et d’autre du Christ. L’église conserve de très nombreuses fresques du XVI° siècle, uniquement en tons jaunes rouges et noirs…

Église Saint-Germain de Battigny

Château d’en-haut

La commune de Germiny posséda jusqu’à trois châteaux :
- celui-ci, en contrebas de l’église, qui conserve deux tours massives du XIII° siècle ainsi qu’un corps de bâtiment entièrement remanié au XVIII°,
- le château d’Emmy (du milieu), actuellement une ferme entre le ruisseau et le village,
- et le château d’en-bas, de l’autre côté du ruisseau, qui semble avoir été une mothe castrale primitive dont aucune trace ne subsiste. 

(Plus d’informations historiques sur le site internet de la commune

Germiny, entre Saintois & Toulois

Renaissance en Saintois

Vézelise, ancienne capitale du Comté de Vaudémont, possède un riche patrimoine de la Renaissance. Au delà des célèbres halles et de l’hôtel de Tavagny (ou de Bassompierre), l’ancienne maison du bailliage de Vézelise présente de belles façade Renaissance, un porche monumental ainsi qu’un délicat cadran solaire sur l’angle.

Vézelise

Maison-forte et église de Battigny

Battigny résume assez bien la spécificité des villages du Saintois : situé à flanc de côteau, dominé par son église, le village fut reconstruit au XVII° siècle, en contrebas de l’église, après la guerre de trente ans.

Fait rare, Batigny possède encore une maison-forte médiévale, quelque peu modifiée par les siècles et qui, comme souvent en Lorraine, jouxte l’église du village, surmontée d’un beau clocher roman à baies géminées.
L’église renferme également des fresques du XVI° siècle redécouvertes en 2002.

Battigny.