Watch on kobayashimazu.tumblr.com

A Timelapse of last Sundays Super Moon. #RiveNord #moon #lavaux #timelapse #switzerland

AUTOUR DU CABANON

Anciennement, le cabanon servait de cachot où l’on enfermait les fous jugés dangereux. Puis, en Provence, il s’est transformé en petite maison de campagne pour abriter les personnages de Pagnol. Aujourd’hui, dans nos cours, le cabanon protège la tondeuse à gazon et les outils de jardinage des intempéries, et des voleurs si on en juge par la façon dont il est cadenassé.

Quel est le sens de son évolution?

Il a tour à tour abrité les fous, les Provençaux, puis les tondeuses à gazon… La menace, tantôt les fous, aujourd’hui les voleurs, est passée du dedans au-dehors. Les Provençaux, eux, restent probablement dehors pour profiter du temps qui passe lentement en se foutant de toutes ces considérations. Leur plaisir de vivre est-il menacé ou menaçant?

Le cabanon de cour est décoré et fleuri comme une maison en miniature. À quoi sert de créer l’illusion d’une autre maison dans la cour? L’autre, la grande, n’est pas assez lourde à entretenir? Est-ce la petite cabane dans les arbres, de notre enfance, qu’on essaie de préserver si jalousement?

Pourtant, nos rêves d’enfant semblent avoir déserté depuis longtemps le cabanon. Il est devenu l’entrepôt de notre sens pratique, un lieu pour entasser tous les outils et les produits qui serviront, tout de même, à faire reverdir et refleurir notre territoire. Comme quoi le cabanon peut encore être perçu comme un symbole d’espoir.
Et vous, quelle est votre rapport au cabanon? Partagez votre vécu!

Chantal Berthiaume - Rédactrice tout-terrain

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video