olonne

Samedi 4 mai 2013 (14h37)
Bonne nouvelle : le soleil est là et le vent absent pour cette journée programmée de longue date. Avec une cousine d’H. et sa petite famille, nous parcourons la côte du Pays des Olonnes à vélo. Sitôt le déjeuner expédié, le jeune Timéo entreprend une construction éphémère. Faudra lui montrer les travaux d’Andy Goldsworthy. Ça ne peut que l’inspirer.

Cuenta regresiva (i)

Ya prácticamente llegó septiembre, el último mes antes de partir de acuerdo a lo que me informaron hace ya casi un mes, cuando una helada noche llegó un búho a mi ventana cargando el arrêté de nomination que me declaraba oficialmente seleccionado dentro del programa de asistentes de español. Tristemente, no voy a trabajar de profesor en Beauxbatons ni en ninguna academia mágica francesa, sino en dos lycées -uno público y uno privado- de una localidad costera en el departamento de Vandea, al sur de Nantes, en los Países del Loira, región francesa famosa por el río homónimo y los castillos (mágicos y humanos) que lo bordean. La localidad se llama Olonne-sur-Mer y forma una pequeña conurbación con otro pueblo conocido como Les Sables-d’Olonne, como muestra el mapita interactivo:


Ver mapa más grande

Mucho más sobre el lugar no me he dedicado a buscar; quiero sorprenderme al llegar, y hacerse expectativas es la mejor forma de decepcionarse. No es que sea pesimista, pero después de una miradita rápida por las interwebs aprendí que en la ciudad, de alrededor 30.000 habitantes, el 60% son jubilados. Personalmente, la tercera edad no me provoca ninguna aversión particular. Es más, suelo convivir a diario con dos maravillosas ejemplares del rango etario, y he aprendido a apreciar (y, a ratos a lidiar con) su sabiduría (y testarudez que de ahí deriva) y su forma de ver la vida. Pero asumámoslo: los viejos no son muy divertidos ni son lo que uno espera encontrar en un viaje al otro lado del mundo. En todo caso, en los círculos en los que me moveré dentro de la comunidad olonesa, no creo que abunden, a menos que haya algún rezagado como el querido Leonard de la serie gringa Community (link ilustrador).

Por el lado optimista, se ve que es un lugar tranquilo, medianamente turístico, rodeado de naturaleza y con un clima en general amistoso, característica rara hoy en día en la mayoría del mundo. Espero ver paisajes, plantas y animales que nunca he visto, especialmente ardillas. No quiero morir sin haber visto una ardilla. Ojalá en Olonne tengan ardillas. ¿Hay ardillas cerca del mar? Voy a averiguar.

En fin, durante lo que queda del mes pretendo ir haciendo un registro de las informaciones que me vengan llegando respecto a mi estadía en Francia. Hasta ahora, no sé mucho, porque recién hoy me contactaron diciéndome que se les terminaron las vacaciones (qué pena por ellos) y están dispuestos a responder mis preguntas. Espero que el trabajar a última hora no sea moda en Francia como lo es acá.

A propósito de producir bajo presión, tengo que dedicarme a preparar la defensa de mi tesis. Más informaciones luego.

#ODALYS Résidence Thalassa Les Sables d'Olonne, Loyer annuel dû le 31 octobre 2014, non payé le 27 mars 2015

Résidence Thalassa Les Sables d’Olonne, Loyer annuel dû le 31 octobre 2014, non payé le 27 mars 2015

View On WordPress

Journée d'action contre l'industrialisation de l'agriculture et le groupe Avril-Sofiprotéol
Journée d’action contre l’industrialisation de l’agriculture et le groupe Avril-Sofiprotéol
By

Grande journée d’action contre les fermes-usines et l’industrialisation de l’agriculture :
rassemblement aux Sable d’Olonnes contre l’usine à cochons du Poiroux et boycott des marques Matines, Lesieur et Puget du groupe Avril-Sofiprotéol.

Tous les détails de la journée ici

La Confédération paysanne a sorti la veille de l’inauguration du salon de l’agriculture la carte des fermes-usines recensées à ce jour. Cette carte, qui montre que les 1000 vaches sont loin d’être un cas isolé, a placé l’industrialisation de l’agriculture comme thème majeur du salon. Pas un politique, pas un responsable agricole n’a échappé à la question "l’alimentation de demain : dans des fermes ou dans des usines?"

Quelle n’a pas été notre surprise en travaillant cette carte, de découvrir que cette industrialisation de l’agriculture profitait à un acteur en particulier, et pas n’importe lequel… "Maître caché de l’industrialisation de l’agriculture" selon Reporterre, le groupe Sofiprotéol / Avril est devenu en quelques années un des pivots de l’agro-industrie française, contrôlant en partie tous les autres.

En effet, qui retrouve-t-on à la tête de ce fleuron français de la destruction des campagnes ? Xavier Beulin en personne, le président de la puissante FNSEA. Comment peut-on être à la fois le président du principal syndicat agricole français et le tortionnaire des paysans?

Avec comme cœur de métier les agro-carburants, cette multinationale est devenue sous l’impulsion de Xavier Beulin un acteur majeur des semences, des biotechnologies, des huiles alimentaires (Lesieur, Puget), de l’alimentation animale, de la chimie verte, de la génétique animale, de la production d’énergie et des filières porcines et avicoles (œufs matines).

Il contrôlerait même les médias agricoles… Non seulement en France, mais aussi en Roumanie, au Maghreb, en Afrique de l’ouest et un peu partout sur la planète. Et ce avec le soutien des pouvoir publics ! (Discours de François Hollande au 30 ans du groupe)

Découvrez l’enquête exclusive de Reporterre sur Sofiprotéol / Avril.

Boycott et rassemblement

De la trentaine de projets recensés par la Confédération paysanne, Sofiprotéol / avril serait aux avant-postes de deux d’entre eux : les usines aux 23 000 porcelets du Trébrivan (Côtes d’Armor) et du Poiroux (Vendée). C’est contre eux qu’Attac a décidé de mener campagne, en ciblant le groupe dans sa campagne requins 2015. Attac demande le retrait de la multinationale de ces deux projets décriés.

Première journée de mobilisation le 4 avril, avec des actions décentralisées dans toute la France d’appel à boycott des œufs matines (le WE de Pâques…) et surtout un grand rassemblement aux Sables d’Olonne, menacés par l’usine à porcelets du Poiroux (pétition des opposants).

Après l’emblème des 1000 vaches, il est temps de s’attaquer à la racine de l’industrialisation de l’agriculture… Soyons nombreux le 4 avril!!

Rendez-vous aux Sable d’Olonne contre l’usine à cochons du Poiroux

Les travaux de terrassement ont débuté début mars 2015 sur le site de l’usine des 23 000 porcelets de Poiroux !
Rendez-vous à 14h30 aux Sables d’Olonne, sur le remblai, place de Strasbourg, pour obtenir la suspension de ces travaux dans l’attente de la décision du tribunal administratif.

Venez défendre le littoral du Pays des Olones et du Talmondais!

Manifestation organisé par le collectif « Non à l’usine à cochons de Poiroux».

Pour en savoir plus : http://ift.tt/1HxFgHf


Journée d’action décentralisée « Pas d’œufs Matines pour Pâques! »

En soutien à la manifestation du «collectif contre l’usine à cochons de Poiroux », prévue samedi 4 avril aux Sables d’Olonne, ATTAC appelle à une grande journée d’actions décentralisées contre les marques Matines, Lessieur et Puget du géant de l’agro-alimentaire et «requin 2015 » Sofiprotéol-Avril.

Plus d’infos : http://ift.tt/1IoEKsL

Rejoignez les groupes locaux d’ATTAC : http://ift.tt/1HxFiim

Source : Confédération Paysanne



March 24, 2015 at 09:29AM
via Reporterre http://ift.tt/1DS05Mc
Info: J80s From France

Mais oui! Just a bit a trivia. Even though J-Boats are designed in the US, our boats are actually being built in the lovely seaside town of Les Sables-d’Olonne -  50 miles from Nantes and 3,500 miles from New York.