Kiss Judit Ágnes: Valse nostalgique

Csak egy történet volt,
mi félbeszakadt,
csak egy sor közben fél-
betört dallam.
Élünk azóta
más sztorikat,
senki se mond-
ta, hogy baj van.

Csak félig, csak félig,
csak félig, csak fél,
mitől fél jobban az ember?
A torzó, a kész,
a rész, az egész,
mindkettő veszélyes fegyver.

Csak ne jutna néha
eszünkbe meg,
hogy is szólt vol-
na a vége,
vidám lett volna,
vagy szomorú,
ha nem hagytuk
volna félbe?

A torzó, a kész,
a rész, az egész,
mitől fél jobban az ember?
Végigcsinálni,
abbahagyni,
mindkettő veszélyes fegyver.

Azóta nincsen
elég jó dal,
unalmas min-
den történet,
hallani véljünk
mindegyikben,
keressük a töredéket.

Végigcsinálni,
abbahagyni
egyformán retteg az ember,
minden, mi egyszer
elkezdődött,
veszélyes, halálos fegyver.

Je suis une mélancolique de l’anticipation. Je me sens étouffée par les maux que j’anticipe. J’ai la nostalgie d’un demain qui n’est pas encore passé. J’oscille également entre motivation et ambitions amorphes. Ce qui me bouleverse le plus dans “les jours sans” est que j’aurais aimé avoir envie. En fait c’est presque de l’optimisme. Oui, je suis une nostalgique et mélancolique de l’anticipation, optimiste. Ça me fait une belle jambe.

Ex fan des sixties....

image

Ça n’aura échappé à personne, la mode de cet hiver sera placée sous le signe des sixties, comme à peu près tous les 5 ans, j’ai envie de dire…

Je n’ai rien contre les évocations du passé lorsqu’elles sont subtiles et réinterprétées mais j’ai plus de mal lorsqu’elles sont littérales ! Il faut dire que je ne suis pas très nostalgique comme fille. Bon, et puis en ce qui concerne la mode des années 60, je n’étais pas née, donc…

Les silhouettes proposées par Nicolas Ghesquière (dont j’attendais beaucoup de son arrivée chez Louis Vuitton), m’ont laissée dubitative. Il faut dire que le garçon ne s’est jamais encombré du passé pour trouver son inspiration, toujours à la pointe de la créativité et de la modernité, chez Balenciaga, il nous livre ici une collection plutôt caricaturale des 60’s. Certes l’ouvrage est impeccable, mais hormis une Charlotte Gainsbourg (une de ses égéries favorites), je ne vois pas à quel type de femme cela s’adresse, ni surtout à qui cela peut bien aller ?

image

Autre designer (dés)inspiré par la décennie, Hedi Slimane chez Saint-Laurent, nous propose quand à lui des silhouettes directement inspirées par l’iconique Marianne Faithfull. Alors même si il n’y a absolument rien de nouveau là dedans, l’imagerie Rock qui s’en dégage est bien plus adaptable à notre quotidien que la version Ghesquière.

image

Le problème avec ce type de tendance, c’est que l’on peut très vite basculer dans le déguisement…et puis si ce genre de total look peut-être rafraîchissant sur une jeune fille en fleur, il est totalement hors de propos passé 30 ans.

Le bon truc, c’est sans doute la chaussure. Ainsi, on est dans la tendance mais pas dans le fashion-victimisme (oh que j’aime inventer des mots débiles !). Une petite paire de babies glitter portée avec un slim (pas en robe ça fait mémère à mon âge), des boots disco avec une mini, des escarpins pointus kitten hells avec des socquettes et toutes les boots à l’esprit swinging-london qui vont avec tout, là je dis oui !

image

Et puis, rien ne nous empêche d’opter pour une pièce (juste une), à l’esprit sixties, que l’on mariera avec notre vestiaire 2.1.

Une veste…

image

Une robe…

image

Une cape….

image

Une petite jupe….

Pour un look révolutionnaire, puisque la rentrée s’annonce sous le signe de la grogne sociale !

Comme quoi les designers sont peut-être très visionnaires et qu’en nous refaisant le coup des années 60, c’est en fait à Mai 69 qu’ils pensaient ! “Sous les pavés, la plage” :-)

Alors vous en pensez quoi, vous, de ce revival ?

Quand je fais péter la BO du film ”Mamma Mia !à fond et rien à foutre des voisins et de “l’enfant du foyer”. *Happy dance* *Kiffage* *Fangirling time* *Que j’aime ce film* *Meryl Streep forever* *Colin Firth <3* *Love ABBA Song* *Ce film me fait penser à ma BFF à chaque fois (moment nostalgique)*

Hier et ce soir, j’ai passé la soirée avec S et M. Ils sont ensemble depuis 4ans et demi genre, et en fait je connais S depuis.. je sais pas, plus de 3 ans.. Mais on avait jamais vraiment parlé avant.

On a maté des films de ouf, genre Dawn of the dead (1978) de Romero et c’était vraiment trop bien, et après Police Story avec Jackie Chan et on a trop fait nos fans boys. Et puis on a trop parlé jusqu’à 7h du matin.

Aussi, Ils m’ont raconté une histoire trop sale sur un de leur pote, du coup on fait des privates jokes genre “fait gaffe j’ai un ventilateur dans mon sac” et on rigole comme des cons parce que c’est bâtard mais bon il mérite quand même.

Et puis ce soir on s’est fait Be kind rewind. Toujours aussi nostalgiquement bien. Et j’ai fais des pâtes au pesto, oignons à peine cuits et plein de parmesan et d’escalope de dinde.

Maintenant ils sont parti, M commence à 9h demain et il était déjà 1h.

Sad sad sad.

J’ai hâte que mon piercing soit cicatrisé. Je me sens bien quand j’y pense, c’est un peu ma lumière in the dark666.

J’ai hâte que mon piercing soit cicatrisé. J’ai hâte de me reprendre une bière, je me sens bien quand j’y pense, c’est un peu ma lumière in the dark666.

Alors j’écoute Soko, puis l’OST d’Eternal Sunshine of the Spotless Mind. Infusion de Thym.

J’ai hâte de me reprendre une bière, je me sens bien quand j’y pense, c’est un peu ma lumière in the dark666.

anonymous said:

Oui ta bien reponduu gentillment :3 Tu connais season in the sun chante par Kurt ?

Ouais elle me donne une sensation de bien comme je ne peux pas décrire ça me rappelle les jours passés dans notre grand jardin en Roumanie ça me rend un peu nostalgique aussi, quand je commence à l’écouter je ne peux plus m’arrêter :)) Et toi, tu la trouves comment ? :3

image

Thanks for the message ! Kisses !

Quand le film ”Mamma Mia !" passe à la tv et que je le regarde avec toujours autant de tendresse à chaque fois. *Fangirling time* *Que j’aime ce film* *Meryl Streep forever* *Colin Firth <3* *Love ABBA Song* *Ce film me fait penser à ma BFF à chaque fois (moment nostalgique)*

La rentrée

C’est la période de l’année qui me rend la plus nostalgique. C’est un mélange de tristesse et d’excitation, triste de voir l’été partir et excité de débuter une nouvelle aventure. Une nouvelle aventure scolaire … l’université … la peur s’install tranquillement parce que ce n’est plus le cegep … je suis maintenant dans la cour des grands, une cour rempli de promesse d’un beau futur, la où le monde viennent chercher un petit papier qui va leur permettre d’occuper le métier de leurs rêves … l’éducation est devenu un produit, ce n’est pas un produit les amis … bon je m’éloigne trop … bonne rentrée à tous peace xx

24 08 2014 : Antoine est venu déjeuner à la maison, petite baignade après… il est nostalgique de sa colloc avec sa soeur !

Watch on toooldforthisbutstill.tumblr.com

Et maintenant que je suis lancée dans un trip merdouille nostalgique -la faute à Bernard Minet- je me dois de vous faire profiter de mon tout premier souvenir télévisuel, à égalité avec un épisode d’Inspecteur Gadget et une finale des Chiffres et des Lettres.

I don't want to grow up

Hello Cuties !

Have you ever felt the urge to listen to old song ? Songs that remind you of your childhood ? 

I don’t know how to explain this feeling … I’m being nostalgique. The weird thing is that i can’t remember how i was at my 8-13 years old, i only remember when i was 6 and 5 and for me the past is this period, betwen my 4-6 years old. Whenever i hear a song, smell a odeur, find a snack i used to eat or a toy i used to play with, i get very emotional !

Now that i have only one year left in the teenage years … i fell so WEIRD a little bit lonely. 

I realize that Cher Lyod would be the Avril Lavigne of this Generation and Ariana Grande the Britney Spears ….

I realize that people would use internet for Facebook and Twitter and noone would know about MSN or Myspace

I realize that those kid would know about Lizzie Mc guire and That’s so Raven 

I realize that we watched the musicvideo with a very bad quality, it was light i was more the 90’s but now …..

I’m being nostalgique and i don’t want to grow up

Je les vois tous souffrir à outrance, le cœur défoncé, transpirant la déception nostalgique.

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video