Hommage émouvant de Marignane à Jacques le "héros"

Un silence religieux pendant une marche d’une demi-heure, puis deux minutes d’applaudissements sans discontinuer sur les lieux du crime: la population de Marignane a rendu un hommage émouvant lundi à Jacques Blondel, ce retraité tué jeudi en tentant…

View Post

"Dégage" : un livre fort et émouvant

"Dégage", mot d’ordre symbolique de la révolution tunisienne, est devenu un livre foisonnant où une centaine d’acteurs du mouvement témoignent de ces 29 jours qui ont abouti le 14 janvier au départ de Ben Ali : des sourires, des larmes et des paroles enfin libérées.
http://www.cibletrade.com/tunisie_news/dossier_7465__degage____un_livre_fort_et_emouvant_sur_la_revolution_tunisienne.html

Amplify’d from www.cibletrade.com

 

See this Amp at http://bit.ly/j4IJQ9

Prête moi ta plume

Essoufflée, usée de remplir des feuilles en blanc
De mots qui respirent le vide, qui n’ont plus d’odeur
Il y a des fleurs fanés dans le silence de mon cœur
Et une encre qui tangue dans des sables mouvants

Encore une nuit plus blanche que ma feuille d’infortune
Où ma plume se tait craignant d’effrayer la lune
Une chanson de mon enfance me revient, jouée sur un piano
Au clair de la lune mon ami Pierrot, prête moi ta plume pour écrire un mot

Entre mes cils mouillés, dans le calme pesant de cette nuit d’été
Où mes rêves tournent en rond, l’ombre d’un homme apparaît
Il me tend des mots, des lettres, des mélodies d’un tendre apaisement
Sa verve porte un charme qui étoile mon ciel, il est si différent

La caresse des mots est un baiser parfumé
L’encre du cœur monte aux lèvres et la plume renaît
Deux mains se touchent en glissant sur le papier
Deux âmes mises à nue se mettent à rêver

LadyAngel

10

Toute l’histoire de Paris est retracée dans le Musée Carnavalet. Les anciennes gravures, cartes, plans et autres accessoires d’une immense valeur nous permet de nous imaginer à travers les siècles passés.Toutes les périodes de l’histoire de Paris sont reprises, en particulier la révolution. Quelques objets, telles des mèches de cheveux de Marie Antoinette et Louis XVI sont émouvants. 

カルナヴァレ博物館はパリの歴史にどっぷり(無料で)浸れる貴族の館。フランス革命に関する展示・ルイ16世やマリーアントワネットの最後の日々を伝える絵画や日用品の他にも、見どころが沢山あり、また日をあらためて訪れることにする。(アパルトマンから徒歩5分圏内でよかった!)

いわゆる名画の範疇には入らないが、さまざまな画家が各時代に描いたパリの風景や情景画(でもピカソ・フジタもある)が沢山あり、芸術というよりも「歴史資料として各時代に思いを馳せる」絵画鑑賞のあり方を教えてくれる場所。Juliette Récamierは、19世紀のフランス文学・政治サロンの花形だった女性だけあって、そのあまりの美しさにFrançois Gérard画から目が離せなくなる。

Christian Bobin ; un texte que je viens de lire , émouvant ...

Le plus beau proverbe que je connaisse vient d’Egypte. C’est une injonction : “Ne fais jamais peur à quelqu’un, n’inspire jamais la peur à un autre être humain.” Je trouve que c’est une sentence magnifique. Et j’y ajouterai : n’injurie jamais la douleur de l’autre, ne va pas trop vite, ne fais pas l’économie de ce que les autres vivent. Comment pourrais-je vous dire cela ? J’ai de la joie à aller dans les endroits, même les moins éclairés qui soient. Je pense, par exemple, à des hôpitaux ou des maisons de retraite, endroits que je continue de fréquenter. J’ai une joie profonde à traverser les épaisseurs de grisaille, la dureté que le monde met sur certains visages à la fin d’une vie. J’éprouve une joie profonde à enlever tous ces voiles et à voir, soudain, deux yeux qui brûlent dans l’ombre. L’humain est un soleil. La vie, voilà la seule merveille. Et c’est la seule merveille non commercialisable. L’humain est un soleil que l’on peut aller chercher dessous les décombres, dessous la fatigue, dessous les pertes. Il n’y a rien de pire que de perdre un enfant. Rien de pire. C’est connaître et éprouver l’hémorragie de ses propres forces. Oui, la vie est très rude. Mais j’essaie de peindre, de livre en livre, le sourire que je vois sur ces lèvres. Malgré tout. Je connais la perte de qui on aime plus que tout. Et je le redis: la vie est peut-être cent milliards de fois plus belle que nous l’imaginons - ou que nous la vivons. 

Du monde
je ne désire pas seulement l’enveloppe
mais le dedans
Le dedans des êtres et des choses
Petits mystères à grain de peau
dans tes pensées
rouge gorge de ton sexe
où naissent et renaissent sans fin
mes yeux et mes mots en toi vraiment
Labyrinthes chair où je croise en secret
la soie des fleurs oubliées et l’huile des grands palmiers
glissés là comme des devinettes émouvantes
Et dans tes yeux
lire le verbe aimer conjugué à la faveur d’un ciel patient
celui où je m’arrange à être
nuage clarté orage éclair soleil et nuit
oui rien que ça
tout ça
dans un même amour
—  jacques dor Le poème pour M.
La nouveaucratie

Jour après jour chacun des dictateurs qui animent cet espace de conseils musicaux avisés mais fermes rapporte dans la poche intérieure de son uniforme deux ou trois morceaux bien frais, mec, une vraie tuerie. Après une discussion animée, l’intimidation de la famille des récalcitrants et un vote à main levée, le comité de censure a décidé de partager ces titres dans une playlist hétérogène mais savamment ordonnée, mensuelle ou pas, composée de morceaux récents ou presque, à synchroniser avec ton Archos Jukebox 6000.

Ce mois-ci, tu y trouveras Arto Lindsay qui chante chez To Rococo Rot, papy Bob et papy Jay en pleine forme, un frère Kilgour psychédélique, un frère Ween émouvant, un extrait du sublime Israel Nash qui est sorti en 2013 mais on a effacé le numéro de série pour que tu n’y voies que du feu, Carla Bozurich et Hisstracts qui élèvent toujours plus haut les rêves de Constellation, les beats pas bien réveillés de Dalhous, les obsessions de The Hotelier, et beaucoup d’autres belles choses.

Jamais ne sécheront les larmes que nous n’aurons pas su pleurer sur le désastre de ces jours que nous voulions beaux, mais pourquoi désespérer ?
Il suffirait d’avoir la patience et la paix blonde des grands champs de blé, leur consentement aux grâces mouvantes du vent et des lumières.
—  Christian BOBIN , La présence pure  ( encore et toujours ) 

Non, loin des yeux n’est pas loin du coeur ! le contraire
Pour les âmes d’élite est plutôt vérité.
Quand d’amis sérieux il s’est fait une paire,
L’un ne trahit pas l’autre après l’avoir quitté.

L’éloignement détruit l’amitié du Vulgaire
Pour qui coule toujours l’eau du fleuve Léthé;
C’est un sable mouvant: Bien fol et téméraire
Qui se fierait jamais à sa solidité!

À nous qui caressons la divine chimère
Et dont les hauts pensers se rencontrent aux cieux,
Que font en plus, en moins, quelques pas sur la terre?

Loin de l’Antiquité, nous adorons ses dieux,
Nous chérissons Virgile et vénérons Homère;
Désirant nous revoir nous nous aimerons mieux.

—  Camille Saint-Saëns à Georges Audigier
Le soir s’envole
complainte inachevée
et tes mains d’ortie blanche
caressées dans le miroir ovale
te déshabillent
Soie émouvante comme ta peau
au parfum d’huile essentielle
Fragile est le dessous des choses
les souterrains de tes pensées
les replis de toi
dont s’inspire le souffle lent des prairies
Ta gorge nue que le galop nacré de nos mains
soulève jusqu’au fond des larmes
—  jacques dor Le poème pour M.
14 preuves que NUITS BLANCHES A SEATTLE est la plus grande comédie romantique de l'histoire du cinéma
1. Parce que Tom Hanks est si émouvant en veuf inconsolable…

image

image

image

image

image

image

"Je vais sortir du lit tous les matins. Inspirer et expirer toute la journée. Ainsi, après quelques temps, je n’aurais plus à me rappeler de sortir du lit chaque matin et inspirer et expirer. Et, après quelques temps, je n’aurais pas à penser à ces moments géniaux et parfaits que j’ai eu un temps."

2. Et parce que Meg Ryan est si craquante…

image

image

3. Parce que quand deux acteurs en viennent à faire trois comédies romantiques ensemble, c’est qu’il y a de la magie…

Joe Contre Le Volcan en 1990 + Nuits Blanches à Seattle en 1993 + Vous Avez Un Message en 1998.

image

image

image

image

4. Parce qu’il a su au premier regard…

image

image

5. Et qu’il ne s’est pas trompé…

image

image

image

image

image

"Elle pouvait éplucher toute une pomme en une longue bande bouclée."

6. Parce que le film Elle et Lui est si romantique…

image

image

image

image

7. Parce que la seule chose qu’ils se sont dit, c’est “Hello”

image

image

8. Parce que les gosses, ils sont si mignons…

image

9. Parce que tous les romantiques de cette planète s’y sont retrouvés…

image

image

image

image

10. Normal ça a fait tilt dans leur tête…

image

"Tu ne veux pas être amoureuse. Tu veux être amoureuse dans un film."

11. Parce que c’était en avance sur son temps…

image

"Ils croiront à tout tant que c’est dans l’ordinateur."

12. Parce que tout simplement… LA MAGIE.

image

image

13. Et parce que Nora Ephron est décidément irremplaçable…

Réalisatrice et scénariste décédée en 2012 à qui l’on doit également, entre autres, Quand Harry Rencontre Sally et Vous Avez Un Message.

image

14. Parce que vous allez encore pleurer…

image

JE T’AIME AU GRÉ DE LA MORT 

Plus lourd 
moins grand 
je porte mon épreuve et je m’en vais 

Tant que tu seras le faîte du monde 
tant que la surface de la terre sera convexe 
je descendrai et m’éloignerai 

Un jour les sables mouvant m’absorberont 
je m’enfoncerai peu à peu 
dans l’opaque éternité de ton amour 
je perdrai connaissance 
me déroberai aux regards 
les foules assisteront à la célébration de ma mort 
les aventuriers et les poètes me jalouseront 
Quant à toi 
tu jetteras un nouveau joyau 
dans le coffre de tes martyrs 

Je t’aime sois sans regret 
ne tends pas la main pour me secourir 
permets-moi de t’aimer 
au gré de la mort 
Je t’aime… au gré de la mort 

SAMIH AL-QASSIM

Watch on gracepatri.tumblr.com

Grace Kelly Festival de Cannes 67 ème Moment émouvant pour tous…

5

Si il n’en restait qu’une…
C’est elle, elle et pas une autre.
Je n’aurais jamais les mots suffisant pour la remercier de tout ce qu’elle est pour moi, ce n’est pas une idole, c’est un modèle, mon modèle, plus qu’à n’importe quelle femme au monde c’est à elle que je veux ressembler.
Angie c’est cette femme drôle, émouvante, forte et tellement belle, qu’elle le sache un jour ou pas elle m’aide chaque jour à avancer, à démarrer bien la journée mais aussi à croire encore en mes rêves.

I love you for ever.

Au fond de moi. Le souvenir calme, dans mon corps, de cet autre corps. La beauté sombre de l’étrangeté. Le souvenir de l’intimité profonde, absolue, avec cette étrangeté-là. L’émouvante et anxieuse nostalgie. L’apaisement.
—  Jacques Serena in “Les Fiévreuses”.
Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video