Watch on resistons.tumblr.com

PARTAGER LES RICHESSES !

Pas de confusion des genres : les patrons responsables et humains des PMI et PME seront protégés par le front de gauche.

Petit clin d’oeil à mon tonton, j’ai repensé à cette vidéo grâce à ses lumières. Merci !

#Mercato 2012: les politiques ont ils toujours l'amour du maillot?

Quel est le rapport entre Léonardo, footballeur champion du monde en 1994 et pressenti pour devenir le manager genéral du PSG,  Julian Brugier désigné plus beau mec de la télé par Têtu et nommé joker de Delahousse sur France2 et Jean-Luc Mélenchon, tribun politique old school, qui représentera les couleurs du PC à l’élection présidentielle? Aucun. Ce sont des univers différents: le foot, la télé et la politique. Et pourtant il y en a un. Pour tous on peut parler de transferts. Ils animent les mercatos de ce mois de juin. La métaphore a ses limites: Brugier et Léonardo sont des mercenaires qui vont au plus offrant, Mélenchon lui ne change pas de conviction. En tout cas pas sur les plus récentes.

Mais on peut se demander où est l’amour du maillot. Leonardo est passé du Milan AC à l’Inter de Milan, l’ennemi, sans aucun problème. En peu de temps, Brugier va de BFM TV à I-Télé, puis arrive sur France 2. Le chemin qui a conduit Mélenchon du PS au PC est plus long, il est cohérent, mais en terme d’affichage cela reste un transfert dans le club ennemi.   Des opportunistes (ce n’est pas tout à fait le cas de Mélenchon), retrousseur de vestes, il y en a toujours eu en politique. Des individualités aux engagements intermittents ou aux stratégies variables, cela ne manque pas. Mais il me semble que pour 2012, il y a un phénomène nouveau, du moins  assez intense pour qu’il apparaisse comme nouveau: les partis se donnent comme représentants à l’élection suprême des candidats qui ne sont pas issus de leurs rangs. Mélenchon donc et le PC, peut-être Hulot et Europe Ecologie et d’une certaine façon c’est pareil pour Borloo et le Nouveau Centre. A chaque fois, le calcul est le même. Personne dans nos rangs ne s’affirme, trouvons un champion, floquons un maillot à son nom, il nous fera gagner le match, l’élection ou l’audience. Un espoir fondé sur une réputation médiatique plus que sur une réalité efficiente. Le palmarès de Léonardo entraîneur n’est guère brillant, Julian Brugier sauf erreur de ma part n’a pas relevé la moyenne décevante de I-télé. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il s’est présenté une seule fois au suffrage universel direct à une élection cantonale. Et en 2009 aux européennes, il a amélioré de 1,5 % le score de la liste communiste par rapport à 2004 dans le Sud-Ouest. Pas mal mais rien d’extraordinaire.  

Aucun rapport entre les trois noms si ce n’est un air du temps. Un name dropping pour Pollock du buzz. Un subprime de notoriété. Une bulle de réputation. Je suis peut-être vieux jeu, mais j’aime l’idée de la promotion en interne du militant de toujours à l’interieur de son parti. Le mercato me semble tourner à vide comme les spéculations des traders. Difficile de distinguer les fausses valeurs du bon investissement de père de famille. Mais c’est l’air du temps que résume une seule figure: Rama Yade. Et ce n’est pas un hasard, même si j’exagère un peu pour le beauté de la métaphore qu’elle est à voir avec les trois milieux: le foot (secretaire d’état aux sports), la télé (chroniqueuse à LCI) et la politique (porte-parole à tout faire pour qui veut bien d’elle). 

Jean Luc Melenchon : ” Ceci est une minorité de fanatiques “ Est-un cause d’un manque de lieux de culte  ? ” non ça c’est des histoires “ ” Y a rien dans l’Islam qui vous oblige à  prier tous ensemble et par contre il y a des choses  dans l’Islam qui vous interdisent de prier n’importe où “ ” Il y a une poignée d’excités, plus visibles que les autres, … “ J.M Apathie : Ces gens prient dans les rues parce qu’il n’y a pas de mosquée “ Jean Luc Melenchon : ” Non “

Pour les patrons le problème c’est le coût du travail, et c’est pour cela qu’ils vont à l’étranger pour trouver des ouvriers qui ne coûtent pas cher. Et bien pour nous ce ne sont pas les ouvriers, c’est le patron. Nous irons trouver des patrons qui compte moins cher.
—  Jean-Luc Mélenchon sur france2
Anything above €360,000, we take it all. The tax bracket will be 100%. People say to me, that’s ideological. I say too right it is. It’s a vision of society. Just as we won’t allow poverty in our society, we won’t allow the hyper-accumulation of riches. Money should not be accumulated but circulated, invested, spent for the common good.
— 

Jean-Luc Mélenchon


Article is from last month & Hollande just won the election but ‘tis worth a read.  Perhaps France is for me after all.

Sigh.

Watch on melenchon2012.tumblr.com
Les politiques devraient réserver leurs profils Tumblr...

Comme pour Twitter ou facebook, les politiques devraient réserver leur profil Tumblr au moins pour éviter le Web squatting par des concurrents.

Merci à l’équipe de Jean-Luc Mélenchon de nous contacter pour reprendre ce profil : http://www.elus20.fr/contact/

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video