maquereaux

A mon banc comme à un bar, A mon banc comme un bar, Je suis un poisson dans le haut, Tourne autour des requins et maquereaux.

Filets de maquereaux et compotée de tomates

Filets de maquereaux et compotée de tomates

J’aime le maquereau, comme beaucoup de poissons bleus.

Voici un plat qui met en valeur les maquereaux, parfumé, léger et surtout très très facile.

Avec un peu de tomates concassées, d’huile d’olive, de l’ail, on obtient un plat délicieux qui ensoleille le quotidien.


Ingrédients / pour 2 personnes

  • 4 filets de maquereaux (demander à votre poissonnier de vous les faire)
  • 500 g de tomates ou 1 petite…

View On WordPress

I - 6.

La demeure dans laquelle j’habitais était en bien moins bon état que celle d’Aurélien, mais vivant davantage dehors que dedans, je ne m’en souciais pas. La propriété comptait trois bâtiments ; deux autres furent acquis depuis. Notre maison encerclait une pelouse et sa haie hétéroclite, et nous possédions également un jardin à l’autre bout du village, dans lequel mon père faisait pousser des fruits.

En arrivant de Paris, lors des grandes vacances, m’y précipiter était l’un de mes premiers réflexes. Je me gorgeais de framboises, de groseilles à maquereaux, et grignotais les quelques fraises que je pouvais dénicher après les avoir débarrassées de leur pellicule de terre. Un jour, une voisine, m’apercevant de sa fenêtre et me prenant sans doute pour une malotrue venue dévorer de beaux fruits qui ne m’appartenaient pas se mit à me crier dessus. Je lui répondis, outrée, qu’il s’agissait là de mon jardin, et elle me laissa tranquille. Cependant, après cet épisode, de peur que l’on puisse de nouveau me prendre pour une voleuse, je ne pus plus jamais venir cueillir des framboises sans avoir l’impression d’être en faute.