les-pirates

My dash is so dead~

Let me follow you, lovelies.

-Harry Potter
-Doctor Who
-Sherlock
-Les Mis
-Marvel (mostly MCU/Avengers/AoS)
-Skulduggery Pleasant, Gone, Artemis Fowl and other icky books
-Pacific Rim
-Inception
-Pirates of the Caribbean
-more trash I can’t remember

Quand la B.O de Pirates des Caraïbes arrive à rendre épique même l’organisation des institutions chrétiennes au Moyen Âge

Eddit : fonctionne aussi avec celle du Seigneur des Anneaux

Quand j’ai une longue conversation sur un sujet sérieux avec quelqu’un sans déconner à un moment ou à un autre

youtube

Pi-rates ! Victimes du marketing, sortez vos bigoudènes, vos binious et votre Tipiak : oui, les pirates sont de retour ! Cette publicité est idiote : qu'iraient faire des pirates en Bretagne ? Voler une recette de quinoa ? Vraiment ?

Idiote, mais efficace : trois Bretonnes qui réclament des droits d'auteur, tout en militant contre la mondialisation du goût, ça marque. J'ai vaguement pensé à elles, en faisant la file pour voir ce nouveau bijou des Studios Aardman : Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout. Je commettais pourtant une terrible erreur en voulant voir ce film, un jour férié (j'ai oublié lequel) : la salle était remplie de mômes, je me suis retrouvé le seul adulte non accompagné.

Vous me direz : le film a trouvé son public. Certes. Je vous rétorque par une question existentielle : pourquoi diable me suis-je plus esclaffé que les autres spectateurs de petite taille ? C'est tout le génie des Studios Aardman et de l'humour britannique, si mille-feuilles : les adultes, contraints d'accompagner leur progéniture, peuvent aussi rire d'allusions plus subtiles.

Le scénario est assez basique : le Capitaine Pirate, un looser de première, flanqué d'un équipage de pieds nickelés, décide malgré tout de concourir pour le prix de Pirate de l'Année. Oui, oh bon : il l'obtiendra à la fin. Les mômes ont leurs exigences.

Le plus intelligent est d'avoir transformé deux gentils historiques en improbables méchants. Là est le génie de ce film. Ainsi Darwin devient un machiavélique savant, une fripouille prête à tout pour obtenir le prix de Scientifique de l'Année. Et surtout, le reine Victoria devient une mégère hystérique, une virago prête à tout pour… manger le dernier dodo sur Terre ! Bon appétit, merci !

vimeo

happy #tooseuls day http://www.lestooseuls.com/

Les Pirates - As Tu Connu Le Mineiro

Full song lyrics: Les Pirates - As Tu Connu Le Mineiro

As tu connu le Mineiro

As tu connu le Mineiro
Hourra mes bouées hourra
Ce clipper est un beau bateau
Tra lalala lalala la la

Il fait la ligne de Rio
Hourra…
St sâ??arrête à Valparaiso
Tra lalala…

Mais au Cap Horn, il ne fait pas chaud
Hourra…
Tâauras lâabri dâ??un cabillot
Tra lal…


Full song lyrics: Les Pirates - As Tu Connu Le Mineiro

anonymous asked:

I would love if they did limited edition dolls for Pirates of the Caribbean. Elizabeth swann in an authentic 18th century gown would be so awesome, and I think Tia Dalma from dead man's chest would be really interesting. would love to see how they could do on the face sculpts. what are your thoughts on Pirate LEs?

Tonner made Pirates of the Caribbean LE dolls of them! They’re GORGEOUS!

Source: - http://ift.tt/1IwsYym

Original Caption: Roronoa Zoro surnommé le “Chasseur de Pirates” , il veut devenir le meilleur épéiste du mon en vaincant en duel Dracule Mihawk (surnommé “Oeil de Faucon”) sous-capitaine du Thousand Sunny . Il est le premier membre d'équipage de Luffy et donc son meilleur ami.

Link: http://ift.tt/1Q8uJnB

You like Anime, Video Games, Comics, Mangas, etc? Visit my blog!: http://ift.tt/1ajGjwN

Maître Folace : Touche pas au grisby, salope !

Paul Volfoni

: L'alcool à c’t'âge-là !


Monsieur Fernand

: Non mais c'est un scandale hein ?


Raoul Volfoni : Nous par contre, on est des adultes, on pourrait peut-être s'en faire un petit ? Hein?


Monsieur Fernand : Ça… le fait est… Maître Folace ?


Maître Folace : Seulement, le tout-venant a été piraté par les mômes. Qu'est ce qu'on fait ? on se risque sur le bizarre ?… Ça va rajeunir personne.

(Il sort la bouteille)


Raoul Volfoni : Ben nous voilà sauvés.


Maître Folace : Sauvés… Faut voir !


Jean : Tiens, vous avez sorti le vitriol ?


Paul Volfoni : Pourquoi vous dites ça ?


Maître Folace : Eh !


Paul Volfoni : Il a pourtant un air honnête.


Monsieur Fernand : Sans être franchement malhonnête, au premier abord, comme ça, il… a l'air assez curieux.


Maître Folace : Il date du Mexicain, du temps des grandes heures, seulement on a dû arrêter la fabrication, y'a des clients qui devenaient aveugles. Alors, ça faisait des histoires !


(ils trinquent puis boivent prudemment)


Raoul Volfoni : Faut r'connaître… c'est du brutal !


Paul Volfoni :

(les larmes aux yeux)

Vous avez raison, il est curieux, hein ?


Monsieur Fernand : J'ai connu une Polonaise qu'en prenait au p'tit déjeuner. Faut quand même admettre : c'est plutôt une boisson d'homme…

(il tousse)


Raoul Volfoni : Tu sais pas ce qu'il me rappelle ? C’t'espèce de drôlerie qu'on buvait dans une petite taule de Bien Hoa, pas tellement loin de Saïgon. “Les volets rouges”… et la taulière, une blonde comac… Comment qu'elle s'appelait, nom de Dieu ?


Monsieur Fernand : Lulu la Nantaise.


Raoul Volfoni : T'as connu ?


(Monsieur Fernand lève les yeux au ciel)


Paul Volfoni : J'lui trouve un goût de pomme.


Maître Folace : Y'en a.


Raoul Volfoni : Eh bien c'est devant chez elle que Lucien “le cheval” s'est fait dessouder.


Monsieur Fernand : Et par qui ? Hein?


Raoul Volfoni : Ben v'la que j'ai plus ma tête.


Monsieur Fernand : Par Teddy de Montréal, un fondu qui travaillait qu'à la dynamite.


Raoul Volfoni : Toute une époque !