Prochaine exposition / Bruxelles

AHARON GLUSKA

Imagined Landscapes

12 septembre - 11 octobre 2014

Galerie Lazarew Bruxelles

VERNISSAGE: VENDREDI 12 SEPTEMBRE

image

L’artiste israélien Aharon Gluska se consacre, depuis une dizaine d’année, à la réalisation de paysages vierges, dépeuplés. La précision des traits et le rendu noir et blanc pourraient d’abord laisser penser qu’il s’agit de photographies; pourtant à y regarder de plus près, les vallées n’ont pas une pente naturelle, les différents éléments ne pourraient pas cohabiter ensemble… et il y a cette matière, ce relief, qui vient troubler le regard quand on s’approche…

Loin de la photographie, Aharon Gluska a mis en place un processus unique, lent et physique, qui lui permet de créer des paysages naturels.

Sa fascination pour le chaos organisé des éléments naturels a débuté quand, jeune adulte effectuant son service militaire, il marchait des jours durant dans les montagnes désertiques d’Israël. Dans la culture israélienne, le paysage a toujours été perçu comme l’expression de la relation d’appartenance à un lieu.

A plusieurs reprises lors de sa carrière d’artiste, il a tenté de trouvé un système permettant de reproduire, non pas la nature elle même, mais le processus créatif de constitution des éléments naturels (reliefs, matières, etc.). A chaque fois, ses essais ne le satisfaisant pas, il laisse de côté ses recherches pour se consacrer à d’autres projets, comme sa série bleue ou la galerie de portraits de l’holocauste, qui lui ont permis d’intégrer les collections du Brooklyn Museum ou du Jewish Museum à NYC, entre autres.

Il y a dix ans, ce désir revient comme une obsession. Il décide de s’inspirer de la nature en travaillant sur l’eau, la terre et le vent, où le geste de l’artiste a une place centrale. Alors, un quatrième élément intervient: le mystère de la création.  C’est d’ailleurs ce qui fascine chez l’artiste : la tension constante entre la maîtrise des techniques qu’il a élaborées et la place laissée au hasard, qu’il n’hésite pas à qualifier de magie.

Aharon Gluska a présenté de nombreuses expositions en Europe, aux Etats-Unis, en Chine ou au Moyen-Orient. Pour sa première exposition en Belgique, Imagined Landscapes, il rassemble une dizaine de paysages imaginaires, pour la plupart présentés en grands diptyques. Le vent qui balaie ses paysages vierges, dénués de présence humaine, vient casser leur silence apparent en drainant un souffle d’humanité: l’envie de revenir à un endroit familier et pur.

image

image

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video