lauwers

ITW Doum Lauwers : ‘ Je ne m’attendais pas à rejouer.. et je suis en finale du championnat ! ‘

http://www.catch-and-shoot.com/basket-europe/itw-doum-lauwers-je-ne-mattendais-pas-a-rejouer-et-je-suis-en-finale-du-championnat/2012/

A deux jours de la manche décisive des finals entre Ostende et Charleroi, nous avons interviewé notre blogueur Doum Lauwers, qui a rejoint le club ostendais fin avril.

Depuis ton retour en Belgique, Ostende a fini la saison en trombe et joue le titre, es-tu le porte-bonheur des Côtiers ? 

Je ne sais pas si je suis le porte-bonheur mais c'est vrai que la fin de championnat n'est pas la même que chaque année. Charleroi, habitué à tout écraser sur son passage, a un concurrent qu’il redoute.

Personnellement, je ne pense qu'à donner un coup de main à l'équipe. De cette façon, Ostende est plus profond et plus fort mentalement. Vu ma situation en Italie, je ne m'attendais même pas à rejouer cette saison… et je me retrouve en finale de championnat !


Cette finale, justement, est l'une des plus palpitantes depuis quelques années, chaque équipe s’imposant à l’extérieur. Quelles seront pour toi les clés du match 5 ?  

Oui je suis d'accord avec Eric Somme (président de Charleroi) quand il dit que c'est la plus belle finale des 10 dernières années ! C'est 2-2 et j'ai presque envie de dire que c'est dommage qu'il y ait un champion ! Charleroi a l'avantage d'avoir une équipe qui joue ensemble depuis quelques années, tandis qu'Ostende est une équipe qui a été perturbée tout au long de l'année. Changement de coach, 4 joueurs arrivés entre Novembre et Janvier, 2 autres il y a un peu plus d'un mois, la blessure de Van Den Spiegel, etc… Malgré cela, elle a su trouvé un équilibre en fin de saison. Les équipes se connaissent maintenant, cela se jouera à peu de choses, mais j’espère que la clé ne sera pas… l’arbitrage.

A deux jours du match décisif, comment est l'ambiance dans le groupe ?

Le groupe est bien et a confiance en ses moyens. La déception de la défaite dans le match 4 est normale, mais comme je vous disais, elle fait surtout mal si on sait que Charleroi a tiré à 2/21 sur toute la deuxième mi-temps ! Nous savions que nous ne devions pas nous attendre à des cadeaux de la part des arbitres à Charleroi mais on ne s'attendait tout de même pas à ce qu’ils obtiennent 19 lancers-francs dans le dernier quart !

On n'attendait pas Ostende aussi près du but, est-ce qu'une défaite vendredi serait tout de même considérée comme un échec ? 

C'est vrai qu'il y a quelques mois, on n'attendait même pas Ostende en finale ! Mais comme on dit l'appétit vient en mangeant et je pense qu'à ce stade, on se doit de vouloir cette dernière victoire. Ca sera difficile, Charleroi reste le gros calibre du basket belge, notre représentant en Euroligue, c'est donc l'équipe à battre.
 

Le titre de champion pourrait-il te faire rester à Ostende ? ou tu donnes la priorité à l'Italie, peu importe le résultat ? 

J'ai eu une saison tellement perturbée au niveau personnel qu'en ce moment, je dois entièrement être concentré sur Ostende. Le reste viendra tout seul je l'espère…
 

12ans après ton départ, qu'est-ce qui a changé à Ostende et dans le championnat belge en général ?

Les équipes et leurs infrastructures se sont professionnalisées mais le nombre d'équipes diminuent chaque année. (8 équipes l’année prochaine après le retrait de Gand) Je ne sais pas si c'est un bien ou un mal. En tout cas, c'est une ligue fermée et sans trop de pression puisque personne de descend.

Pendant trop longtemps la porte a été trop ouverte au marché américain et cela fait qu'il n’y a généralement qu’un ou deux belges maximum qui jouent un rôle important au sein de l'effectif. En France par exemple, ils limitent à 5 étrangers et ça pousse quand même les clubs à valoriser leur propre talent. Je pense que la France est l'exemple à suivre !

Kicked Out By Management.

This seemed pretty likely a few days later. Andrew Louer, a Modest! worker told us what we already had been guessing. This, I believe, is even before Zayn’s interview with The Sun.
He means that Zayn broke the contract, something with going on the break from the tour, and that led to Management kicking him out.

Okay, so first of all, I’m going to support the above then contradict it. So the arguments will be double sided.

This could be true. A very slim chance though. Zayn has been caught smoking weed and cigarette. Not many times, but he’s done it. Parents began worrying that it was a bad image for their daughters, or even, sons. A.k.a Directioners.
Then came the day when Zayn didn’t show up at 1DDay Today Show, Orlando. Matt Lauwer hinted out a question about substance abuse. Drugs. Which, of course, doesn’t strengthen Zayn’s image. Zayn’s image then obviously leads to One Direction’s image.

And the the cheating scandal in Thailand happened, which just wasn’t okay at all. Mixers got involved. By then people already felt a bit anger at Zayn for lying, they believed. He was sick on stage and next day he was, reportedly, seen with his friends and he was partying. Now, remember. All this is what the papers are saying, okay? He could have really been sick, we have no proof that he went and partied out with his mates. We have no proof that the girl, Lauren, was a fan maybe or not, or if she wanted to have a picture. Or maybe Zayn did cheat unintentionally or intentionally.mWe don’t know. But, we have to grasp all info and try our best to find out what’s going on. We’re being tricked in someway, I know that. Anyways. Now, management would have a really good reason to kick Zayn out, okay? Time for contradiction. Management are some greedy bastards. We know that by know. Especially us Larry shippers. They want money, and they care completely nothing when it comes to the boys personally. Economically, yes. Now, Management are tricky bastards. They’re sick and we hate them beyond anything, but they’re not stupid. They would know that kicking Zayn out would be the biggest mistake ever. Even if they could disguise it as him leaving, the results would be the same. Maybe less hate on managements part, though. They would lose fans. Sure, people would want to be supportive and would buy their merchandise, but only to a limit. If they kick Zayn out, they know that they just lost a big part of the money they make. And, If they really hold the power to kick someone out of the band, bandmates must agree. Which, Louis, Liam, Niall and Harry would never even do. So, I believe that Zayn wasn’t kicked out. Please Follow for next update. This is important. We are Directioners. We deserve better. We need to unite and uncover. Love you guys, please respond with something, anything.
Doum Lauwers à Ostende

http://www.catch-and-shoot.com/doum-lauwers-a-ostende-12691.html

Après le retour à Charleroi de Demond Mallet, c'est Doum Lauwers qui est de retour en Belgique. Notre bloggeur a signé à Ostende jusqu'en fin de saison. 

Doum Lauwers a commencé sa carrière à Ostende en 1997, avant de s'envoler pour la France d'abord, puis l'Italie où il jouait depuis 2002. Il avait quitté son club d'Avellino il y a quelques semaines.

Doum Lauwers s'est exprimé pour nous : “  ” J'étais bloqué en Italie car le marche était fermé. Je ne pouvais donc que jouer à l'étranger. Etant en Belgique depuis, le club de mon coeur m'a demandé de donner un coup de main jusqu'à la fin de saison. Je n'ai pas hésité, cela me permettra de me remettre en forme, et d'essayer de gagner un titre avant de retourner en Italie. “ 

youtube

The Logos robot orchestra plays ‘White’ by Kristof Lauwers

Film by Alexander Verdoodt.

ITW Doum Lauwers " Dur de quitter Avellino "

http://www.catch-and-shoot.com/carnet-doum-lauwers-dur-de-quitter-avellino-12486.html

Doum Lauwers a récemment fait l’actualité en Italie, par son départ d’Avellino et par son combat dans le dossier des joueurs passeport en Lega. Nous l'avons interviewé.

Doum, tu as quitté Avellino il y a quelques semaines, plusieurs versions ont été entendues selon les sites, raisons personnelles, salaires non payés… Peux-tu clarifier cela pour nous ?

  La situation à Avellino n'était plus idéale pour moi et j'ai donc décidé de partir. Vu que je suis en bons termes avec certaines personnes à Avellino et que celles-ci font encore un boulot immense pour sauver l'équipe de la faillite, je préfère ne plus revenir sur ces problèmes. Même s’ils me doivent encore une belle somme d’argent…   Cette décision a dû être difficile à prendre.   En effet, ce fut difficile car je suis amoureux de l'Italie et j'adore jouer dans le sud de celle-ci. Mais je reste convaincu que j’ai fait ce qu'il y avait de mieux pour moi, et même peut-être aussi pour le club !   En Italie depuis 2002, quel regard portes-tu sur cette longue aventure ?   L'Italie est un pays fantastique, qui s’accorde bien avec mon caractère. J’y ai d’ailleurs acheté une maison et je compte bien y retourner après ma carrière ou dès que j’en aurai l’occasion !   Quelles sont tes perspectives ? Un retour au pays, un autre championnat ? Des équipes se sont-elles déjà manifestées ?   Le marché des transferts est fermé pour moi. Il vient également de se fermer en division 2. Jouer dans un autre pays serait la seule solution actuelle, mais je ne veux pas m’engager car j’aimerais continuer à jouer en Italie.   Je me retrouve donc en vacances anticipées avec comme seule option d’être le joker médical d’une équipe. Mais cela ne dépend pas de moi évidemment.   Penses-tu à la retraite, à une éventuelle reconversion ?   Non, je n’y pense pas du tout.  Je suis jeune (32 ans) et j'ai encore beaucoup d'années à passer sur les parquets.   Malgré ton départ, tu es toujours engagé dans le dossier des passeports italiens, peux-tu nous en dire plus ?   Je suis en effet un peu devenu le porte-parole des joueurs de passeport italien qui, comme moi, n'ont pas eu de formation en Italie. Nous subissons une forme de discrimination depuis 2006 avec l’instauration d’une nouvelle règle, limitant à un joueur passeport par équipe.   Règle dont j’ai encore fait les frais cette année avec plusieurs équipes qui me voulaient, mais qui avaient déjà dans leur effectif un autre joueur de passeport !  Je fais plusieurs démarches avec une vingtaine de gars, mais j'ai bien peur qu'une solution ne doive se décider que devant un tribunal !