langental

10

Oh les œuvres de Carson Ellis inspirées du roman de Siri Undset, grande romancière norvégienne, sa trilogie Kristin Lavransdatter de 1922, lue et digérée pendant les nuits de semi-insomnies de la deuxième grossesse de l’illustratrice… L’histoire, je n’en sais pas grand chose, mais à travers le moyen-âge scandinave est posée la question de l’identité féminine, et de la maternité. Comme on le voit, l’amour, les contes, les peurs, les dures réalités comme les plus merveilleuses fantaisies s’y mélangent, avec noirceur… Ça me donne envie de le lire. Mais après. Je suis entrain de cheminer agréablement avec Prue dans Wildwood….

Un nouveau jour est sur le point d’arriver mais l’ancien porte encore sa lourde traîne. Comme l’eau de la mer et l’eau de la rivière affrontent leurs élans à l’embouchure, le nouveau temps et l’ancien temps luttent et se mélangent. Takahashi, lui non plus, ne parvient pas à déterminer de quel côté du monde se situe son centre de gravité.
—  Le passage du temps 
#42

Au pied de la porte tu t’excuses. Tes yeux te grattent, il pleut, mais tu restes là. Tu pourrais crier toute la nuit s’il le fallait. Encore et encore ces inlassables mots. ” Je suis désolée, je suis désolée, je t’aime. ” Enfin, elle t’ouvre la porte, l’océan sous ces pupilles un peu trop dilaté. Elle est si belle. T’hésites un instant, les regards ce perdent l’un dans l’autre. Un dernier ” je t’aime ” ce noie confusément dans un autre ” j’suis désolée “. Tu gravis le pied de la porte. Tu prends sa tête entre ces mains, son front colle le tiens à présent. Tes lèvres touchent les siennes, les peaux qui ce mélangent.

Pas à pas.

À la noirceur, je grandis.
Dans des individualités
Qui se mélangent
Sur l’autoroute des pleurs.
Les semelles sur ma peau,
Le yeux lacés,
Mes souliers marchent.
Aveugles.

vimeo

Carlsberg: La bière interactive par Instagram

Nous sommes tous connectés à notre Iphone ou Samsung 24/7. Instagram, Whatsapp et Facebook se mélangent avec notre vie réelle.

Rembobinage

À l’aube du mois de février qui pointe déjà le bout de son nez, je me dis que l’année n’a pas super bien commencé.

Entachée par ces événements médiatiques tragiques, je me sens personnellement ralentie. Presque morose. Consciente, plus que jamais, du mal que l’on peut faire aux autres, inconsciemment ou pas d’ailleurs.

Consciente aussi, de la chance que l’on a de vivre dans un pays démocratique, un pays libre, un pays où toutes les cultures et les genres se mélangent. Consciente, donc, de cette chance inouïe d’une telle richesse humaine, de ce melting-pot permanent qui m’enrichit et me pousse personnellement à croire en ce que l’humain a de beau à l’intérieur.

Pas vraiment de nature à me démoraliser ou à baisser les bras, je me force à croire à une année merveilleuse :

- Une année pleine d’amour, car c’est important d’aimer. Aimer les gens, aimer les choses, aimer les lieux, les contextes, aimer ses passions.

- Une année pleine de projets qui nous emmènent au bout des choses, qui nous aident à nous surpasser.

- Une année pleine de rires. De fous rires… Jusqu’aux larmes même !

- une année pleine de lumière, pour qu’elle guide nos âmes et embaume nos cœurs.

Une année “pleine” finalement.
De quoi ? Je ne le sais pas vraiment, pourvu simplement que les douze prochains mois me surprennent.

Alors on va faire comme si nous étions encore le 1er janvier, on va rembobiner les dernières semaines, appuyer une nouvelle fois sur “play”, et, sans les cotillons, on va se souhaiter, à tous, une nouvelle fois : une excellente année 2015.

Je me serais installé dans un petit cabanon cheap sur la sunset road.
Don Det est une île composée d’un petit village et de seulement 2 routes, Sunrise road et sunset road, qui font le tour de l’ile de chaque côté.
Sunrise road levée de soleil des plus grandiose, Sunset road couché de soleil magnifique !!! Je sens que je vais me plaire ici :)
Une atmosphère spéciale se dégage de cette petite Don Det, où locaux et touristes se mélangent et partagent plus qu’ailleurs !
Les locaux parlant très mal l’anglais, il est fréquent de voir des étrangers travailler avec les locaux et gérer les bars/restaurants/boutiques. Un peu comme du bénévolat, ils sont nourris et logés en échange.
Cela amène une touche particulière à l’atmosphère ambiante et aminci grandement la barrière entre locaux et touristes :)
Cette petite île est aussi peuplé d’animaux et bêtes en tout genre, il est pas anormal de klaxonner les poules pour qu’elles te laissent passer, d’attendre qu’un bœuf te fasse de la place pour continuer ta route … etc

Gili T - Indonésie


Dani s’occupe de la réception de l’hôtel Baleku. Il vient de Lombok comme la majorité des locaux sur l’île. La question qu’il me pose tous les jours est la suivante : «Samasama ce soir?». Nom du bar où tous les soirs les locaux se mélangent aux touristes.

Si l’île est synonyme dans l’inconscient collectif de fêtes déjantées dans des boîtes de jour comme de nuit, cette maison est un refuge de paix et de confort derrière ses murs de pierres. Ici on apprécie le farniente au bord de la piscine, et on profite d’un endroit ou se mélangent les différentes cultures pour…

Une oasis à Ibiza was originally published on Средиземноморская архитектура в Испании, Греции, Марокко, Египте / Mediterranean architecture and design

Jpasserai des heures comme ça. Mes pensées se mélangent a l’eau brulante. Plus rien n’existe. Mais toi tu persiste et ton empreinte en moi est indélébile.

Entre Réalité et Fiction, part. 2

C’est encore mieux quand les frontières des rêves, de la réalité, des mondes virtuels, des gens qui n’existent pas se mélangent dans un festival de grand n’importe quoi.

14 mars 2013 : Nasus, Mon Grand Ami

Je me trouve dans une maison inventée avec trois potes du Havre. On vient rendre visite à notre ami Nasus (un personnage tiré du jeu League of Legends, une sorte d’humanoïde venu de l’Egypte Antique ressemblant à Anubis). En fait, c’est un garçon de mon âge qui mesure environ deux mètres et qui se contente de mettre un masque de chien plutôt bien fait. Il est très timide et  n’a pas l’air de venir d’un jeu vidéo ni d’une époque ancienne. Il est très timide et n’a pas de pouvoirs surnaturels non plus. On tente de s’amuser avec lui mais ce n’est pas facile. On reste sur sa terrasse en se lancer un ballon et à dire des blagues auxquelles il rigole poliment. Je vais parler à sa mère un peu plus tard pour lui dire qu’il est très gentil mais que ce serait bien de voir son vrai visage un jour.

03 mai 2013 : Nasus, Plus du Tout Mon Grand Ami

Je suis avec ma copine et des amis inventés dans mon appartement inventé, situé dans un immeuble assez vétuste et pas très rassurant. La soirée se déroule plutôt bien jusqu’à ce qu’on apprenne que Nasus (toujours le même, mais ce n’est plus un simple garçon déguisé) est en train de kidnapper des gens. Une pote va voir dans le couloir ce qui se passe et elle se fait attraper. Ma chérie veut aller l’aider mais manque de subir le même sort également. On doit se mettre à plusieurs pour se battre et finalement repousser cet homme-chien assez dangereux. Il est d’ailleurs très fort et on doit utiliser toutes nos compétences martiales pour le maîtriser. Il nous explique alors qu’on aurait mieux fait de le laisser faire car il est employé par un gars bien plus dangereux que lui va viendra bientôt se venger du coup. On va vraiment peur et on le relâche seulement s’il nous rend notre amie. Il accepte et nous renvoie un gros colis par la poste qu’on reçoit quelques heures plus tard. La fille est dedans, inconsciente, et je la sors du carton rempli de plâtre en poudre avant qu’elle ne s’étouffe dedans.

19 mai 2013 : La Ville Champ de Bataille

Je joue au jeu vidéo League of Legends avec ma copine. Le décor n’a rien à voir, j’ai l’impression que ça se déroule dans une maison, avec des personnages minuscules (une tasse de café est à peu près quatre fois plus grosse qu’un perso). Notre équipe est en train de gagner très facilement contre les adversaires. Certains héros sont des personnages de Mortal Kombat et le plus fort des ennemis est un mec en uniforme de Sub-Zero Blanc qui se bat avec des chaînes terminées par des pièges à loups. La partie se termine et on part se balader dans la rue au Havre. On arrive à une place bien connue et on revoit tous ceux qu’on a croisés dans le jeu mais en vrai. Ils sont en file indienne avec une cinquantaine de petits personnages (les minions) et marchent sans but apparent. On a quand même peur qu’ils attaquent la ville.

1er Juillet 2013 : La Relève de Ripley

Je fais partie d’un groupe de gens dans une énorme bâtisse qui mélange entrepôt et hangar futuriste un peu comme dans les films Alien. Ca tombe plutôt bien (ou pas), vu qu’on est en train de fuir le plus vite possible un xénomorphe qui nous poursuit. On débouche dans une pièce immense où se trouve le robot jaune qui a servi à Ripley à la fin d’Alien 2. J’essaie de monter dedans mais je me fais attaper le pied avant et me fais manger. Je me dis que quand même, c’est vraiment très important d’y arriver alors la scène recommence au début et je dois courir encore une fois pour m’installer dans la machine. Je rate à nouveau et je réapparais une troisième fois dans le hangar, au même endroit, comme si j’avais plusieurs vies dans un jeu vidéo.

Ce mas Catalan, le Domaine des Demoiselles se transmet de mère en fille depuis des générations. Ses vins, notamment la cuvée Les Aspres Le Partage 2005, mélangent de légères saveurs grillées, une sucrosité savoureuse, des tanins savoureux, le tout dans une belle harmonie.

22h22 c'est l'heure où ce que j'écris n'a plus beaucoup de sens

Je suis
L’indépendante et l’insécure
La dynamique et la réservée
L’artiste et la rationnelle
L’impulsive et la réfléchie

Je suis
À toi
Mais à toi aussi
Moitié-moitié
On s’chicane pas

Des fois j’rêve que tu me laisse
Que tu me marie
Que tu me trompe
Que tu me fasse des enfants
Que tu me frappe

Que tout ça se passe en même temps
Que tous les mots se mélangent

En images - Les plus beaux spots de plongée du monde
—-
Amoureux de plongée-sous marine, enfilez votre masque et vos palmes, car aujourd’hui Paris Match vous emmène plonger dans les plus beaux spots du monde à la découverte d’un monde extraordinaire où se mélangent des poissons multicolores, des raies mantas, des requins et de somptueux coraux. Si nombreux ont déjà vu à quoi ressembler -peu ou prou- le paradis du terre, c’est désormais sous la terre que nous vous donnons rendez-vous. A quelques mètres…

Aouch

I think my family and friends don’t understand the whole “K-pop” thing. They just hurt my feelings each time. Today is the day I’ve decided to never talk about it with them ever again. There’s a saying in french : “Les gouts et les couleurs ne se mélangent pas”. And I think that’s really accurate.

3

cliquez pour élargir les images

TYPOGRAPHIE/ La Bipoline

Les lettres de la Bipoline mélangent deux caractéristiques opposées : les attaques sont rondes, comme enflées, tandis que les empattements sont rectangulaires comme une mécane. La typographie tient deux discours, elle est comme bipolaire.