intimist

Sempre ao seu Lado - choro silencioso

Não sei o que fazer e já não sei o que pensar. Tudo que queria era poder estar ao seu lado, segurar tuas mãos, enxugar suas lágrimas, afastar os pensamentos ruins e roubar sua dor. Queria que você entendesse o quão importante você é, o quanto vale sua vida…minha alma chora, meus olhos doem, meus pensamentos me assombram e meu corpo treme de medo num lamento silencioso…apagar suas memórias, cuidar de suas feridas, estar ao seu lado quando você descobrir quem verdadeiramente é…quero te ver em paz, feliz…não sei, não sei de mais nada…amo-te e te quero bem!

Estarei sempre ao seu lado…

Le Dit de Drégonjon et de son Elfrie (nouvelle)

Le Dit de Drégonjon et de son Elfrie (nouvelle)

Titre : Le Dit de Drégonjon et de son Elfrie (nouvelle)
Auteur : Chantal Robillard
Éditeur : Mnémos (dans l’anthologie Reines et Dragons)
Date de publication : juin 2012

Synopsis : D’un univers à l’autre, de l’exaltation aventureuse à la retenue intimiste, tout l’éventail de la Fantasy se déploie, porté par sa créature la plus légendaire et par sa figure la plus complexe. Drégonjon et son Elfrie,…

View On WordPress

youtube

The Clarks Project - I became a man

Tel près d’un feu de bois, les cordes des guitares acoustiques dégagent une chaleur notable

Dont les chaleureuses mélodies semblent inviter à s’approcher et sur le dos s’allonger, pensif de souvenirs agréables

Faits de souvenirs mémorables faisant écho à la douce nostagie qui apparaît suite à la magie de ces guitares..

Tel près d’un feu de bois, The Clarks Project nous invite dans une ambiance intimiste,

Avec leur EP teinté du style Folk Authentic Music et intitulé « We Became Men ».

Une authenticité justifiée par l’esprit de cet EP, dont le titre se réfère au parcours initiatique

Que tout jeune garçon entreprend avant de devenir jeune homme

Dans l’aventure palpitante des parcours sentimentaux parsemées de relations plus ou moins compliquées avec les jeunes filles. […]

Read More: http://wp.me/p4xVuL-oy 

Salon de Genève 2015 : toutes les nouveautés

Chaque printemps, le salon de Genève fait figure de respiration pour l’industrie automobile entre Paris et Francfort. Presque intimiste avec son unique hall, il est aussi un événement privilégié par les constructeurs pour dévoiler leurs autos les plus prestigieuses. L’édition 2015 ouvrira ses portes au public du 5 au 15 mars ; découvrez d’ores et déjà ci-dessous toutes les stars, annoncées et potentielles, du salon helvète.

Alfa Romeo Giulia : le groupe Fiat a d’ores et déjà annonce la présentation en juin d’un nouveau modèle, pressenti pour une être une grande berline issue de la Maserati Ghibli. Peut-être en aura-t-on un aperçu sous la forme d’un concept au salon de Genève.

Alfa Romeo 4C Spider : après le très réaliste concept-car, Alfa dévoile la version de série de sa 4C Spider. Celle-ci devrait arriver sur le marché l’été prochain.

Alpine : après la magnifique voiture virtuelle développée pour Gran Turismo, peut-être un avant-goût plus réaliste de la future Berlinette avant son arrivée l’année suivante ?

Aston Martin Vantage GT3 : en attendant son remplacement imminent, la « petite » Aston devrait avoir droit à un alléchant baroud d’honneur à travers une version radicale au fort parfum de pistarde.

Audi Q7 : déjà dévoilé en vue du salon de Detroit, la deuxième génération du grand SUV aux anneaux fera sa première apparition européenne à Genève.

Audi A1 restylée : dotée d’une armada de nouveaux trois-cylindres sous une allure quasi-inchangée, la phase II de la citadine Audi sera l’une des vedettes de son stand au Palexpo.

Audi Q3 restylé : le Q3 se refait lui aussi une beauté avec la nouvelle calandre « 3D » de la marque, mais c’est un quasi statu quo sous le capot.

Audi RS3 : cinq-cylindres 367 ch pour la compacte la plus musclée du marché, de quoi clouer le bec à la Mercedes A 45 AMG.

Bentley Bentayga : le salon de Genève sera peut-être l’occasion de découvrir le modèle de série issu du  concept EXP 9 F, cousin du nouvel Audi Q7. En attendant que Rolls-Royce se décide à s’aventurer à son tour sur ce terrain.

Bentley Grand Convertible : la descendante de l’Azure, probablement le plus fastueux cabriolet du marché, sera l’une des invitées de marque de l’édition 2015.

BMW Série 1 restylée : la compacte voit ses faces avant et arrière redessinées et reçoit sur les versions d’entrée de gamme essence et diesel les moteurs trois cylindres présents sur la Mini.

BMW M2 : après la M235i, BMW pourrait dévoiler dès ce printemps une Série 2 encore plus performante forte de quelque 380 ch.

Cadillac ATS-V : aperçue à Los Angeles, la rivale américaine des BMW M3 et M4 viendra défier cette dernière sur son terrain.

Chevrolet Corvette Z06 : une autre «  »tueuse de géants » en puissance avec son V8 6.2 compressé de 660 ch pour un prix d’ami.

Citroën C4 restylée : née en 2010, la compacte aux chevrons se retend très légèrement les traits et optimise ses mécaniques.

Ferrari 458 M : après la California, la 458 passera à son tour au V8 turbo. Genève paraît être le lieu idéal pour la transition.

Ferrari LaFerrari FXX K : 1050 ch pour une monstrueuse pistarde hybride  réservée à quelques happy few.

Ford S-Max : après la pré-série au Mondial, le grand monospace devrait se dévoiler en version définitive à Genève.

Ford GT : si la nouvelle supercar de Ford a été fraîchement dévoilée à Detroit, elle devrait également faire le déplacement au Palexpo.

Ford Focus RS : cette fois, cela va être a bonne. Avec son 2.3 turbo (partagé avec la nouvelle Ford Mustang) de plus de 300 ch, cette super traction espère bien mettre tout le monde d’accord, comme sa légendaire devancière.

Honda NSX : on l’aura déjà découverte à Detroit. Avec son V6 hybride central arrière et quatre roues motrices, la berlinette Honda sera une rivale toute désignée pour la BMW i8.

Honda Civic Type R : Genève ? Francfort ? Peut-être aurons-nous la chance de découvrir la compacte sportive et son VTEC turbo dès le mois de mars.

Honda CR-V restylé : on avait vu un « concept » à Paris. Le très compétent CR-V débarquera en phase II début 2015, fort notamment d’un tout nouveau 1.6 Diesel 160 ch.

Honda HR-V : Honda ressuscite sa joy machine pour venir chasser sur les terres des Renault Captur, Peugeot 2008 et Nissan Juke.

Honda Jazz : la troisième génération du minispace nippon débarquera elle aussi l’année prochaine en Europe.

Jaguar XE : découverte à Paris, la baby Jag sera en plein lancement commercial au salon de Genève.

Land Rover Discovery Sport : idem pour la nouvelle entrée de gamme Land Rover, qui remplace à peu de chose près le Freelander.

Lexus GS F : la sage routière hybride que l’on connaît se métamorphose en une surpuissante sportive à même de s’attaquer à l’Audi S6. Dévoilée à Detroit, elle fera sa première apparition européenne à Genève.

Lotus Evora restylée : un coup de jeune est à prévoir pour la berlinette anglaise, presque six ans après son arrivée sur le marché. La rumeur veut aussi qu’elle serve de base à un petit crossover sportif…

Lotus Elise S Cup : une pistarde réadaptée à la route (une version stradale, diraient les Italiens). Au programme, 220 ch, un poids réduit grâce à un équipement minimaliste, et des réglages évidemment radicaux.

Maserati Kubang : le Porsche Cayenne pourrait bientôt trouver à qui parler du côté de Modène.

Mazda2 : au printemps, la nouvelle Mazda2 déclinera le style séduisant et les motorisations Skyactiv de la 3 sur le segment des citadines.

Mazda MX-5 : la quatrième génération du roadster le plus vendu de l’histoire sait se faire désirer. Il faudra encore patienter un peu avant de pouvoir l’approcher en concession, mais on pourra se consoler au Palexpo.

Mazda6 et CX-5 restylées : la grande berline et le crossover auront droit par la même occasion à une légère mise à jour.

McLaren Sport Series : on devrait en savoir beaucoup plus sur la petite sœur de la 650S au salon de Genève, peut-être même l’y découvrir sous toutes les coutures.

McLaren 675LT : on découvrira quoi qu’il en soit un nouvel avatar de la 650S, encore plus performant et caractérisé par une poupe « long tail. »

Mercedes GLE coupé : ni plus ni moins que le X6 de Stuttgart.

Mini Clubman : issu du concept éponyme de Francfort 2013, le Clubman connaîtra une sérieuse poussée de croissance pour flirter avec les 4,20 m et chasser sur les terres des compactes premium.

Opel Karl : le salon de Genève sera l’occasion de découvrir la nouvelle entrée de gamme du Blitz, remplaçante de l’Agila.

Porsche 911 GT3 RS : on l’espérait déjà au Mondial, Porsche ne devrait plus nous faire languir très longtemps.

Renault Kadjar  : on découvrira début février le nouveau crossover compact Renault, qui viendra s’intercaler entre le Captur et le Koleos. Ce cousin du Qashqai sera ensuite la vedette du stand de la marque à Genève.

Renault Espace : après avoir déplacé les foules au Mondial de l’Auto, la cinquième génération de la « voiture à vivre » arrivera sur le marché au moment du salon de Genève. En attendant, le constructeur a dévoilé les prix de son nouveau haut de gamme.

Renault Twingo GT : l’architecture de propulsion à moteur central arrière de la nouvelle Twingo se prêterait parfaitement à une déclinaison sportive, d’autant que la puce au losange nous a déjà confirmé ses qualités dynamiques en version 90 ch. Rendez-vous à Genève pour un renfort de cavalerie et un châssis made in Renault Sport ?

Seat Leon ST Cupra : un an après les Cupra trois- et cinq-portes, voici venir un bouillant break de 280 ch, cousin de la Volkswagen Golf R SW.

Skoda Superb :  basée sur la plate-forme MQB et inspirée du concept VisionC, la troisième du nom sera présentée à Genève.

Skoda Fabia Combi : déjà plus spacieuse que jamais, la nouvelle citadine sera rejointe par une version Combi encore plus logeable.

Smart Fortwo et Forfour Brabus : ces cousines de la Twingo pourraient elles aussi enfiler leur tenue de sport dès Genève.

Volkswagen Tiguan : l’actuel a beau ne pas faire ses sept ans, cela va finir par se voir. Peut-être découvrirons nous son remplaçant sur base MQB au Palexpo.

Volkswagen Taigun : de même, Wolfsburg réclamera bien à un moment ou un autre sa part du gâteau chez les crossover urbains. Pourrions-nous découvrir dans les prochains mois la version de série du sympathique concept de 2012 ?

Volkswagen Golf R SW : comment rendre une Golf R de 300 ch encore plus exceptionnelle parmi les compactes sportives ? En la déclinant en break, pardi.

Volvo XC90 : après le galop d’essai du Mondial de l’Auto, le XC90 devrait refaire parler de ses motorisations quatre-cylindres hybrides et de sa sécurité passive ultra-perfectionnée au salon de Genève.

Cet article Salon de Genève 2015 : toutes les nouveautés est apparu en premier sur Autonews.fr.

2

Entrée d’Appartement (Factice) - Nuit & Jour


Dans un cadre particulièrement intimiste et agréable, des contrastes de couleurs et de lumières se mêlent intelligemment pour offrir à cette entrée un charme presque sacré. Une modénature métallique jaune au beurre clair structure et s’équilibre avec la présence d’un violet foncé dominant. Le bleu ciel qu’offrent le plafond et les meubles apporte une touche tant subtile que  lumineuse. Le bois des portes donne un aspect plus terrien à l’ensemble qui s’harmonise parfaitement.
Les traces figuratives, assumées, apportent en parallèle un coté poétique et véritablement digne à cet intérieur.

-Une fresque discrète, disposée sur la longueur décimétrique du plafond (voulu), nous rappelle l’importance de garder les pieds sur terre mais la tête dans les nuages !-

  • Haute Couture le jardin en fleurs de Chanel

Karl Lagerfeld a présenté une collection Haute Couture très fleurie sous la verrière du Grand Palais, aménagée pour l’occasion en serre emplie de plantes articulées. 

Pour le défilé haute couture printemps-été 2015 de Chanel, le directeur artistique a choisi de resserrer la verrière du Grand Palais en une serre plus intimiste. Ce mardi matin, presse et clientes ont découvert un podium circulaire, au centre duquel un bosquet de plantes en papier s’est brusquement animé pour révéler des fleurs aux couleurs vives. Les fleurs étaient ensuite le fil rouge de la collection, piquées dans les fishtails et les beenies des mannequins, rassemblées en bouquets de renoncules sur les manches d’une robe ou brodées par centaines sur la jupe de la mariée. 
  • les Couleurs Bleu myosotis, jaune mimosa, orange cyclamen, rose géranium ainsi que des nuances horticoles tempérées par du noir et du vert de gris.
  • Dans les acessoires on retrouve  de grandes capelines ornées de tulle noir, des beenies brodés de fleurs, de plumes ou de perles, souvent complétés d’une voilette sur les yeux, des boots-socquettes en cuir noir stretch.
  • Les Pièces fortes sont Les tailleurs de tweed aux couleurs pimpantes qui ont ouvert le show, ponctués de capelines de paille aux larges bords recouverts de tulle noir, les tenues qui découvraient le ventre, entre vestes “cropped” et jupes taille basse ponctuées des fines ceintures noires, la robe du soir à volants brodés de fleurs aux pétales de soie multicolores a déclenché des petits cris d’admiration dans l’assistance et pour finir la mariée escortée de ses jardiniers d’honneur.
Salon de Genève 2015 : toutes les nouveautés

Chaque printemps, le salon de Genève fait figure de respiration pour l’industrie automobile entre Paris et Francfort. Presque intimiste avec son unique hall, il est aussi un événement privilégié par les constructeurs pour dévoiler leurs autos les plus prestigieuses. L’édition 2015 ouvrira ses portes au public du 5 au 15 mars ; découvrez d’ores et déjà ci-dessous toutes les stars, annoncées et potentielles, du salon helvète.

Alfa Romeo Giulia : le groupe Fiat a d’ores et déjà annonce la présentation en juin d’un nouveau modèle, pressenti pour une être une grande berline issue de la Maserati Ghibli. Peut-être en aura-t-on un aperçu sous la forme d’un concept au salon de Genève.

Alfa Romeo 4C Spider : après le très réaliste concept-car, Alfa dévoile la version de série de sa 4C Spider. Celle-ci devrait arriver sur le marché l’été prochain.

Aston Martin Vantage GT3 : en attendant son remplacement imminent, la « petite » Aston devrait avoir droit à un alléchant baroud d’honneur à travers une version radicale au fort parfum de pistarde.

Audi Q7 : déjà dévoilé en vue du salon de Detroit, la deuxième génération du grand SUV aux anneaux fera sa première apparition européenne à Genève.

Audi A1 restylée : dotée d’une armada de nouveaux trois-cylindres sous une allure quasi-inchangée, la phase II de la citadine Audi sera l’une des vedettes de son stand au Palexpo.

Audi Q3 restylé : le Q3 se refait lui aussi une beauté avec la nouvelle calandre « 3D » de la marque, mais c’est un quasi statu quo sous le capot.

Audi RS3 : cinq-cylindres 367 ch pour la compacte la plus musclée du marché, de quoi clouer le bec à la Mercedes A 45 AMG.

Bentley Bentayga : le salon de Genève sera peut-être l’occasion de découvrir le modèle de série issu du  concept EXP 9 F, cousin du nouvel Audi Q7. En attendant que Rolls-Royce se décide à s’aventurer à son tour sur ce terrain.

Bentley Grand Convertible : la descendante de l’Azure, probablement le plus fastueux cabriolet du marché, sera l’une des invitées de marque de l’édition 2015.

BMW Série 1 restylée : la compacte voit ses faces avant et arrière redessinées et reçoit sur les versions d’entrée de gamme essence et diesel les moteurs trois cylindres présents sur la Mini.

BMW M2 : après la M235i, BMW pourrait dévoiler dès ce printemps une Série 2 encore plus performante forte de quelque 380 ch.

Cadillac ATS-V : aperçue à Los Angeles, la rivale américaine des BMW M3 et M4 viendra défier cette dernière sur son terrain.

Chevrolet Corvette Z06 : une autre «  »tueuse de géants » en puissance avec son V8 6.2 compressé de 660 ch pour un prix d’ami.

Citroën C4 restylée : née en 2010, la compacte aux chevrons se retend très légèrement les traits et optimise ses mécaniques.

Ferrari 458 M : après la California, la 458 passera à son tour au V8 turbo. Genève paraît être le lieu idéal pour la transition.

Ferrari LaFerrari FXX K : 1050 ch pour une monstrueuse pistarde hybride  réservée à quelques happy few.

Ford S-Max : après la pré-série au Mondial, le grand monospace devrait se dévoiler en version définitive à Genève.

Ford GT : si la nouvelle supercar de Ford a été fraîchement dévoilée à Detroit, elle devrait également faire le déplacement au Palexpo.

Ford Focus RS : cette fois, cela va être a bonne. Avec son 2.3 turbo (partagé avec la nouvelle Ford Mustang) de plus de 300 ch, cette super traction espère bien mettre tout le monde d’accord, comme sa légendaire devancière.

Honda NSX : on l’aura déjà découverte à Detroit. Avec son V6 hybride central arrière et quatre roues motrices, la berlinette Honda sera une rivale toute désignée pour la BMW i8.

Honda Civic Type R : Genève ? Francfort ? Peut-être aurons-nous la chance de découvrir la compacte sportive et son VTEC turbo dès le mois de mars.

Honda CR-V restylé : on avait vu un « concept » à Paris. Le très compétent CR-V débarquera en phase II début 2015, fort notamment d’un tout nouveau 1.6 Diesel 160 ch.

Honda HR-V : Honda ressuscite sa joy machine pour venir chasser sur les terres des Renault Captur, Peugeot 2008 et Nissan Juke.

Honda Jazz : la troisième génération du minispace nippon débarquera elle aussi l’année prochaine en Europe.

Jaguar XE : découverte à Paris, la baby Jag sera en plein lancement commercial au salon de Genève.

Land Rover Discovery Sport : idem pour la nouvelle entrée de gamme Land Rover, qui remplace à peu de chose près le Freelander.

Lexus GS F : la sage routière hybride que l’on connaît se métamorphose en une surpuissante sportive à même de s’attaquer à l’Audi S6. Dévoilée à Detroit, elle fera sa première apparition européenne à Genève.

Lotus Evora restylée : un coup de jeune est à prévoir pour la berlinette anglaise, presque six ans après son arrivée sur le marché. La rumeur veut aussi qu’elle serve de base à un petit crossover sportif…

Lotus Elise S Cup : une pistarde réadaptée à la route (une version stradale, diraient les Italiens). Au programme, 220 ch, un poids réduit grâce à un équipement minimaliste, et des réglages évidemment radicaux.

Maserati Kubang : le Porsche Cayenne pourrait bientôt trouver à qui parler du côté de Modène.

Mazda2 : au printemps, la nouvelle Mazda2 déclinera le style séduisant et les motorisations Skyactiv de la 3 sur le segment des citadines.

Mazda MX-5 : la quatrième génération du roadster le plus vendu de l’histoire sait se faire désirer. Il faudra encore patienter un peu avant de pouvoir l’approcher en concession, mais on pourra se consoler au Palexpo.

Mazda6 et CX-5 restylées : la grande berline et le crossover auront droit par la même occasion à une légère mise à jour.

McLaren Sport Series : on devrait en savoir beaucoup plus sur la petite sœur de la 650S au salon de Genève, peut-être même l’y découvrir sous toutes les coutures.

Mercedes GLE coupé : ni plus ni moins que le X6 de Stuttgart.

Mini Clubman : issu du concept éponyme de Francfort 2013, le Clubman connaîtra une sérieuse poussée de croissance pour flirter avec les 4,20 m et chasser sur les terres des compactes premium.

Opel Karl : le salon de Genève sera l’occasion de découvrir la nouvelle entrée de gamme du Blitz, remplaçante de l’Agila.

Porsche 911 GT3 RS : on l’espérait déjà au Mondial, Porsche ne devrait plus nous faire languir très longtemps.

Renault Kadjar  : on découvrira début février le nouveau crossover compact Renault, qui viendra s’intercaler entre le Captur et le Koleos. Ce cousin du Qashqai sera ensuite la vedette du stand de la marque à Genève.

Renault Espace : après avoir déplacé les foules au Mondial de l’Auto, la cinquième génération de la « voiture à vivre » arrivera sur le marché au moment du salon de Genève. En attendant, le constructeur a dévoilé les prix de son nouveau haut de gamme.

Renault Twingo GT : l’architecture de propulsion à moteur central arrière de la nouvelle Twingo se prêterait parfaitement à une déclinaison sportive, d’autant que la puce au losange nous a déjà confirmé ses qualités dynamiques en version 90 ch. Rendez-vous à Genève pour un renfort de cavalerie et un châssis made in Renault Sport ?

Seat Leon ST Cupra : un an après les Cupra trois- et cinq-portes, voici venir un bouillant break de 280 ch, cousin de la Volkswagen Golf R SW.

Skoda Superb :  basée sur la plate-forme MQB et inspirée du concept VisionC, la troisième du nom sera présentée à Genève.

Skoda Fabia Combi : déjà plus spacieuse que jamais, la nouvelle citadine sera rejointe par une version Combi encore plus logeable.

Smart Fortwo et Forfour Brabus : ces cousines de la Twingo pourraient elles aussi enfiler leur tenue de sport dès Genève.

Volkswagen Tiguan : l’actuel a beau ne pas faire ses sept ans, cela va finir par se voir. Peut-être découvrirons nous son remplaçant sur base MQB au Palexpo.

Volkswagen Taigun : de même, Wolfsburg réclamera bien à un moment ou un autre sa part du gâteau chez les crossover urbains. Pourrions-nous découvrir dans les prochains mois la version de série du sympathique concept de 2012 ?

Volkswagen Golf R SW : comment rendre une Golf R de 300 ch encore plus exceptionnelle parmi les compactes sportives ? En la déclinant en break, pardi.

Volvo XC90 : après le galop d’essai du Mondial de l’Auto, le XC90 devrait refaire parler de ses motorisations quatre-cylindres hybrides et de sa sécurité passive ultra-perfectionnée au salon de Genève.

Cet article Salon de Genève 2015 : toutes les nouveautés est apparu en premier sur Autonews.fr.