7

Otaku day.

Fallait bien aller tester ce côté archi chelou du Japon. La culture Otaku. Équivalent du no Life chez nous, et pas du geek s’il vous plaît, le Otaku est passionné d’animation, de manga, de jeux vidéos… Le phénomène est tellement grand que le quartier d’akihabara à Tokyo lui est consacré.

J’ai pu donc essayer un des plus célèbres maid café du monde, le @homecafé. Et trouver des magasins de cosplay, de mangas en tous genres, de jeux vidéos rétros…
Que ne fut pas ma nostalgie en découvrant des piles de PS1, de Dreamcast, de Super Nes, des éditions spéciales, collectors, des consoles non officielles…
Je repars juste avec une peluche Kirby. Pour le souvenir ;).

Pour plus d’infos sur les otakus et les maid cafés :

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Otaku

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Maid_café

7

Il fait chaaaud ! Hatze en japonais.
J’ai quitté Tokyo pour Takazaki, où j’habite quelques jours chez un étudiant, Tani, qui partage sa chambre avec moi.
Ce matin, je suis allé avec des amis de Tani apprendre à planter du riz. Plutôt cool.
Les noms japonais sont encore galère à retenir, mais ça va venir. Par exemple sur la dernière photo ci dessus et de gauche à droite : Naoki, Waki et Natsu.
Tout ça pour dire : Papa, si tu veux une rizière a la maison, je suis ton homme.

4

Ninjas.

Le truc japonais le plus hype du monde, c’est bien les ninjas. Il se trouve que ma ferme se situe à shigaraki, province de shiga, cité de koga. Ce qui est intéressant, c’est que koga est un des deux lieux de naissance du ninjutsu avec la ville d’iga un peu plus au sud.

Aujourd’hui pour mon jour de congé, j’écris cet article depuis l’authentique maison du chef du clan ninja de koga, reconvertie en musée.

Qu’on se le dise, cette baraque est tarée, y’a des pièges, Des échelles pour monter à l’étage, des portes cachées… Les mecs étaient pas du genre rigolo en ce qui concerne la défense !

Pour ceux qui ont kiffé naruto, allez checker la page Wikipédia des ninjas et renseignez vous sur l’histoire, c’est super intéressant : http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ninja

8

Atami lifestyle

Hello guys ! It´s been a fucking while !
Je perd mon français a force de plus parler du tout… Depuis deux semaines, j’ai rencontré des gens au top parmi le staff de l’hôtel. À commencer par Takaya mon collègue du bar sur les photos 3,4 et 5.
Ma vie est routinière pour le moment et j’oscille entre le bar et les soirées.

Mon départ d’ atami City est pour dans quelques jours où je pars wwoofer dans une ferme proche de Kyoto.

Je traîne aussi beaucoup avec un des musiciens mexicains de l’hôtel, Javier, qui parle anglais et espagnol. La communication n’est donc pas un problème.

C’est aussi avec grande tristesse que je subis le décès de ma grand mère maternelle depuis l’autre bout du monde… L’envie de rentrer se fait donc extremement pressante… Mais les gens d’ici ainsi que mes amis me permettent de tenir le coup et il reste encore un bout de chemin à faire…

RIP Kama. You’re part of me anyway.

2

Shibuya.

Shibuya est l’endroit où j’ai passé la majorité de ma journée d’aujourd’hui. C’est un peu Time Square version Japon. La première photo montre le carrefour piéton le plus emprunté du monde. Ce lieu est quand même le temple du kitsch, du criard, du bling bling, de la musique trop forte mais surtout des adolescents à qui sont adressées principalement les boutiques situées dans les buildings Shibuyen.

Après m’être renseigné, j’ai eu vent de quelques magasins de musique intéressant sur le quartier. J’ai donc pu trouver le temple du vinyle : des vinyles neufs et occasions sur 4 étages, chaque étage pour un style de musique, et un magasin d’instruments plus classique avec guitares, synthés etc, dont est tirée la dernière photo.

Ps : Val si tu lis ça, j’ai trouvé le microkorg xl+ (synthé noire sur la gauche sur la photo). Mais dedans y’a pas le BadGirl… Ni le SmackIt… Snif.

4

Tokyo.

Me revoici depuis quelques jours à Tokyo. J’essaie de voir le maximum de cette ville géante en une semaine. Je suis hébergé chez Ms Otsuki, enseignante et résidente à Ichikawa (comptez une demie heure de train d’ichikawa à Tokyo station).

Du coup, premier jour, je sors du train à Tokyo station, dont l’architecture occidentale est illustrée sur la première photo, et me dirige vers la maison du grand gourou du Japon : le palais impérial. En réalité, les visiteurs ne peuvent accéder qu’au parc dont les deux photos centrales sont tirées. Mes pas m’ont ensuite dirigé vers un grand magasin, où j’ai pu profiter d’un menu café-crème brûlée à 15€ dans le magnifique “café de Joël Robuchon”.

10

Templedeouf.

Après la réunion parents profs, direction un temple du coin. Un IMMENSE temple du coin. Apparemment endroit super connu au Japon, tout de bois construit, l’édifice est sacrément impressionnant. Une allumette mal placée ferait des ravages ;).

Nan sérieux, l’endroit est perdu dans la montagne, et est absolument magnifique. Certains arbres font juste 50m de haut. C’est la folie. D’ailleurs les statues qui font peur de l’avant dernière photo font 3 ou 4m de haut. Impose ton style devant des molosses pareils !

Big up à Boudha, que Papa Deco appelait Gradouble quand on allait au resto chinois pour nous faire rire ma sœur et moi étant gamins.

5

Vésuve

Nan quand même pas… Ceci dit il y a une dizaine de jours a Atami on m’a emmené visiter un volcan en activité. Haut lieu touristique s’il en est, ce volcan, plutôt explosif, est pour ainsi dire… Sulfureux. C’est le premier mot qui me vient a l’esprit :). Au sens propre du terme hein !? L’endroit sent en effet le souffre a plusieurs kilomètres. Des vapeurs sortent constamment du sol et montent vers le ciel au rythme des touristes qui prennent des photos a tout va… C’était sympa ceci dit.

3

Hot springs :

Ce sont des sources d’eau chaude naturelles. On arrive au vestiaire, on se déshabille intégralement (oui, oui, intégralement) ; puis après s’être douché et nettoyé on rentre dans un bassin d’eau à 45 degrés. Bizarrement dans un pays aussi pudique que le Japon les hot springs sont monnaie courante. Mais la nudité n’est qu’une formalité et la sobriété est de mise. À la fin et après s’être douché à nouveau, on se rhabille. J’ai pu aller au Hot Spring d’Ikaho, un fameux complexe. Ma foi c’est extrêmement agréable ! On en ressort lessivé…

Photos : Google image

10

De nombreux magasins japonais portent des noms français. Parfois pour le meilleur (“fleur de cheval blanc” sonne excellent !) mais parfois pour le pire a l’image de “Comme ça du mode” qui à mon goût, à défaut d’avoir du sens, ne sonne pas vraiment chic. En extra le prix d’une baguette en Yen (115 yen = 1€ environ) et un nom de pain que je ne connaissais pas : le bâtard.

2

Final step.

On y est. Le grand départ, après un resto dantesque la veille avec des gens qui m’ont accueilli et organisé mon voyage.
Je reviens heureux, avec de l’appréhension toutefois. Celle de parler français, langue inutile sauf en de rares occasions depuis 3 mois, est la principale. C’est pas grand chose :).

J’en profite pour clôturer ce tumblr, qui n’a plus de raison d’être tenu à jour. Thank you japan. You are amazing.

6

Tokyo skytree.

Bon ok, j’ai fait ça il y a une semaine et ait complètement oublié de poster. La deuxième plus haute tour du monde, c’est celle là. 630m de haut environ, posé.

L’inconvénient, c’est que pour des raisons évidentes, le lieu est extrêmement touristique. On se retrouve donc à faire la queue pendant 1h avant d’accéder à son ticket.

On remarquera que Kirby était content de profiter d’un énorme pancake après tout ça. Et pour être honnête, moi aussi :)

4

Tokyo fashion day #1.

Aujourd’hui promenade vers shibuya et harajuku. Shibuya, c’est le Time square tokyoïte, j’en ai déjà parlé, c’est la folie. À harajuku, on trouve toute sorte de boutiques. Le repérage est effectué, je reviens en France blindé de nouvelles fringues…

Les photos montrent un peu la folie du coin. Magasin de capotes, le chien le plus hype et rock&roll du monde et une putain de Ferrari.

5

Tokyo Tower posé.

Me revoilà donc à Tokyo pour mes derniers jours. Un peu de tourisme s’impose. Je monte aujourd’hui au main observatory de Tokyo Tower. En fait le premier étage. Tel un oiseau dans son nid (lol), on peut observer la ville depuis 150m de haut. Swagg !

Petit challenge Perso, redescendre avec les escaliers, 600 marches en extérieur. Oh yeah.

Back to takasaki.

Juste pour une journée, afin de voir une dernière fois ces gens qui m’ont si bien accueilli au début du voyage.

Demain en route pour Tokyo pour deux semaines de tourisme, revoir les copains wwoofers et peut être quelques autres personnes à qui je dois beaucoup ; avant de repartir pour le pays :).

5

Mon petit poney.

J’aurai jamais pensé m’attacher à ces bestioles. Et pourtant, il se trouve que je m’occupe en partie de ces deux bébés poneys depuis quelques jours. Ils sont méga kawai, mais super farouche, whatever. Les autres photos présentent Roy le taïwanais, maintenant parti de la ferme depuis 3 jours et Bernadette dont le départ est aujourd’hui. Et oui, il me reste 3 jours… Seul !

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video