2

La Buick Phaeton de “Casablanca” aux enchères

Cette Buick Phaeton cabriolet (81C) de 1940 est un modèle rare, car produit à seulement 230 exemplaires. Et quand on sait qu’elle figure au casting du célèbre film oscarisé “Casablanca” (1944), elle devient alors unique.

Longtemps propriété de la Warner Bros, elle a ensuite fait sa vie, connaissant plusieurs propriétaires successifs. Complètement refaite en 1990, Bonhams estime cette Buick entre 450 et 500 000 dollars. Mais compte tenu de sa présence dans ce film mythique, le prix devrait s’envoler.

La vente aura lieu le 25 novembre prochain à New-York.

10 microcars qui redonnent le sourire

Et non, la smart n’a rien inventé. La recherche du « tout petit », pratique et économique, existe depuis bien longtemps dans l’automobile. Avec plus ou moins de succès.  

L’âge d’or de ces curieux véhicules se situe au milieu des années 50. Ils sont majoritairement d’origine allemande, mais pas seulement. Découverte de 10 microvoitures qui redonnent le sourire.

Bmw Isetta

image

C’est sans doute la plus connue de toutes. Produite d’abord par la société italienne Iso Rivolta en 1953, elle sera ensuite produite sous licence par plusieurs autres marques, dont BMW en Allemagne dès 1955. Elle est véritablement la plus emblématique des microcars de cette époque. Avec plus de 160 000 unités produites, c’est aussi la plus répandue.

Peel P50

image

Ce modèle à trois roues détient un record, et pas des moindres, puisqu’il s’agit de celui de la plus petite voiture jamais produite. Il faut dire qu’avec 137 cm de long, il est difficile de faire plus court. Elle a été fabriquée sur l’île de Man de 1962 à 1965. Elle ne dépassait pas les 45 km/h.

Lightburn Zeta Sports

image

C’est la petite Australienne de la sélection.  Elle se distingue essentiellement de ses concurrentes par sa forme plus proche d’une auto “normale” (un coffre, un habitacle, un capot). Seuls 28 unités trouveront preneurs en 1964.

Fuldamobil

image

Fabriquée dans la ville allemande de Fulda d’où elle tient son nom, cette petite voiture a été produite entre 1950 et 1969, sous des formes variées. Conçue par Norbert Stevenson, elle sera également produite sous licence sous des noms différents, en Inde, en Grèce, en Suède, en Argentine….etc.

Messerschmitt KR200

image

Avec environ 40 000 unités produites, cette auto est un des grands succès de la mouvance microcar. Conçue par le designer Fritz Fend, elle sera produite par la société Messerschmitt, alors surtout connue pour ses avions. Sa commercialisation commencera en 1956, et durera 8 ans.

P. Vallée Chantecler

image

C’est la petite Française du groupe. Elle porte le nom de son créateur, Paul Vallée. Présentée au Salon de Paris en 1955, cette microcar à trois roues est fabriquée à Aubervilliers, non loin de Paris. Malheureusement, sa carrière se terminera prématurément avec le décès soudain de son créateur en 1957.

Avolette Record de luxe

image

Présentée en 1955 au Salon de Paris, cette petite voiture est le fruit de l’imagination d’Egon Brütsch, un ingénieur automobile allemand très prolifique au cours de cette décennie. Elle a été produite à seulement 12 exemplaires.

Scootacar MKI

image

Conçue par Henry Brown, la Scootacar est fabriquée à Leeds, en Angleterre. Elle sera produite, toutes versions confondues, à 130 exemplaires. Certains modèles pouvaient accrocher 110 km/h.

Heinkel Kabine 153 

image

La Heinkel Kabine a existé en 3 ou en 4 roues. Conçue et fabriquée d’abord par la société allemande Heinkel Flugzeugwerke de 1956 à 1958, elle sera ensuite produite en Irelande, puis au Royaume-Uni et enfin, en Argentine. Elle pouvait atteindre environ 90 km/h.

Jurisch Motoplan

image

Cet engin représente avant tout le rêve d’un homme, Carl Jurisch. Après la seconde guerre mondiale, le jeune ingénieur de 24 ans se lance dans la fabrication de sa microcar. Il utilise des pièces provenant, entre autres, de Messerschmitt et d’Heinkel. En 1957, le prototype est construit. Il n’y en aura que deux autres, pas plus.

Pour ceux qui aiment les vieilles motos, la retape, et la vie en mode alternatif (Portland!), voici un petit film qu’il ne faut pas rater : The Build. Une rencontre avec des gens qui vivent leur passion en retapant de vieilles motos avec les moyens du bord. Très belles images, des rencontres sympas, et des good vibes. C’est ici http://thebuildfilm.com/

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video