feminisme

Un privilège utilisé à bon escient.

“Les gens ne vous écoutent pas ou ne vous prennent pas au sérieux sauf si vous êtes un vieil homme blanc. Et maintenant que je suis un vieil homme blanc, j'utiliserai cela pour aider celles et ceux qui en ont besoin.”

Défendez les droits des femmes et des filles.

DES LIENS POUR TOUJOURS PLUS DE FUN !! :

- Le site du Geena Davis Institute on Gender in Media et celui de Miss Representation (d'où viennent pas mal des chiffres sur genre et médias cités ici)
- Un pdf sur les femmes au travail dans les films et à la télé et un autre sur les disparités de genre dans les films familiaux US   du GDIGM
- Un chouette et court article sur Feminist Disney sur “arrêtez de vous offenser parce qu'il n'y a pas de personnes de couleur dans les films !” (basé sur cette étude)
- Un article avec 10 exemples de rôles de personnages POC (people of color) joués par des acteurs/trices blanc/ches (comme si y'avait pas assez de rôles de gens blancs à la base)
- Un article sur la représentation des personnes handicapées.
- Un article sur les clichés négatifs sur les transgenres dans les médias et un très bon épisode de Need More Gay sur le trope “It’s a trap !”
- Un article sur la représentation LGBT et un autre de GLAAD sur le même sujet .
- Un fact check sur les 13 personnages Disney féminins entre 1937 et 2005.
- Le site bechdeltest.com, qui répertorie tout un tas de films en notant si ils passent ou non le Bechdel Test.
- Le strip original du Bechdel Test
- Les conseils du site mediasmart (habilomedia en français) dont celui sur la phase de la princesse dont je parle ici - ils ont des conseils pour les parents sur plusieurs sujets, dont les stéréotypes raciaux par exemple.
- L'association Smart Girl at the Party, d'Amy Poehler (ma personne pref), qui travaille sur plein de sujets en rapport avec le féminisme, dont la représentation (il y a un tumblr aussi).
- Et enfin, puisqu'il est important de donner des sources, l'histoire du cheval médium utilisée en boutade. Yes sir !

Pourquoi j’ai besoin du féminisme

@futur-eden m’a demandé si j’avais besoin du féminisme et pourquoi (dans son fort sympathique billet que vous devriez lire si ce n’est pas encore fait).


J’ai besoin du féminisme car j’en ai plus que marre de me faire klaxonner dans la rue et d’entendre des “t’es bonne” tout le temps. J’ai besoin du féminisme car je voudrais ne pas avoir peur de marcher seule quand je porte une jupe ou une robe.

J’ai besoin du féminisme car même si de nombreuses lois garantissent les droits des femmes au même titre que les hommes en France, dans la réalité, le sexisme n’a pas disparu. Mon établissement scolaire m’interdit de porter des shorts et des jupes qu’ils jugent trop courtes. Mais oui, suis-je bête, c’est vrai que contrôler ses pulsions sexuelles quand on voit des jambes et des bras, c’est difficile…

J’ai besoin du féminisme car les films au sommet du box-office m’insupportent : ils mettent en scène des hommes dits virils et dotés d’une grande “expérience” et des femmes, jeunes, qui doivent répondre à de nombreux critères de beauté. La figure féminine est dénigrée et relayée au second rang.

J’ai besoin du féminisme car lorsque je parle de masturbation et de sexe ouvertement, tout le monde est ébahi. La sexualité des femmes ne doit pas être avilissante.

J’ai besoin du féminisme car les médias portent un regard stéréotypé sur les femmes politiques en commentant davantage leurs tenues et leurs physiques que leurs idées et leurs actions.

J’ai besoin du féminisme car les normes stupides comme “les garçons ne pleurent pas contrairement aux filles” ou “les garçons savent se battre, pas comme les filles”, on pourrait s’en passer.

J’ai besoin du féminisme car dans les livres et manuels d’histoire, il n’y a que des hommes. Les femmes sombrent dans l’oubli.

J’ai besoin du féminisme car même si les femmes peuvent porter librement des pantalons, porter des jupes ou des robes pour un homme, c’est impensable. 

J’ai besoin du féminisme car les catalogues de jouets séparent les dînettes, les aspirateurs, les caddies de supermarché et les voitures ou costumes d’astronautes. Toi, mon fils, tu seras acteur de ce monde et toi, ma fille, tu seras belle et feras le ménage, les courses et la cuisine.


J’ai besoin du féminisme, tu as besoin du féminisme, on a besoin du féminisme. Il faut que les idées changent pour que notre société évolue, enfin.


J’aimerais que les personnes qui lisent ce billet disent pourquoi elles ont besoin du féminisme.