expressif

Milan Hulsing

We present the Dutch comic artists that will be part of Les Ateliers Néerlandais, in French. No 12: Milan Hulsing

Milan Hulsing (1973)
Est actif dans le monde de la bédé depuis les années quatre-vingt-dix. Ses histoires courtes paraissent dans diverses revues. En 2006, il part pour cinq ans en Egypte où il dessine Cité d’Argile. Il a débuté avec Le grand homme (2000),  viennent ensuite Ce que Fred ne savait pas (2004), Les aventures de Lana Planck (2009), Cité d’Argile, (2011). Cité d’Argile a paru en français chez Actes Sud. L’album a également été traduit en espagnol et en arabe. En préparation : une adaptation du roman d’Harry Mulisch  L’Attentat, un des plus importants romans de la littérature néerlandaise sur la Seconde Guerre mondiale.

http://milan-hulsing.blogspot.nl/

Expressif 2013

 

The four different grape varieties (Merlot, Syrah, Malbec and Cabernet) are blended to perfection.

Made from Syrah, Merlot, Malbec and Cabernet Sauvignon. A youthful color. Shades of violet purple and cherry red.

On the nose tones of crisp red fruit and spices. This wine gives itself generously. The red fruit is very present (cherries, currants), very well integrated with the notes of…

View On WordPress

youtube

Billie Holiday - No More (Decca Records 1946)

10

Work in progress, première phase d'un travail d'Expression Plastique, exposé aux portes ouvertes de mon école ( juste à côté du travail de mon parrain, Dimitri ). La consigne était d'interpréter graphiquement un ou plusieurs animaux, la seconde phase étant de mettre en application ces recherches plastiques. Pour la mise en application je compte faire des affiches pour le musée de la chasse et de la nature.

Réalisation sur grand format noir à la peinture acrylique blanche.

Il pénétra dans la salle de bain et sursauta en apercevant, dans le miroir, le reflet d'un frère inséparable, toujours plus fatigué. La légère pointe d'ironie qu'elle avait glissée dans sa voix ne l'irritait plus. Ils étaient désormais dans un immense no man’s land à travers lequel ce qui subsistait de leurs émotions émettaient des signaux à l'instar des sémaphores sans code. Sa voix formait au plus un module aussi expressif que les perspectives du mur et du plafond aux lignes rigides comme le dessin d'un paquet de détergent. (…) Quel acte faudrait-il entre eux pour qu'ils parviennent à se rejoindre ?
—  J.G.Ballard - The atrocity exhibition
On the road 66 . groupe Cristina et Bastien . atelier #13

Nous voici à nouveau, à la poursuite de notre aventure sur les Camés numériques, cette fois-ci avec nos dames de la Tapisserie. 

Illico, Denise et les autres passent par notre studio photo improvisé afin de realiser la première étape de notre chaine de production: la prise du portrait.

Une fois numérisés, les profils de nos dames sont imprimés afin qu’elles puissent tracer le contour de leur camée sur du rhodoïde.

On s’étonne de la facilité avec laquelle on realise l’exercice…

Et on est surpris à quel point des traits si succincts peuvent être expressifs ! 

Nos dames s’amusent aussi à tracer des autres versions de leur visage, avec et sans couleurs, en laissant l’imagination libre, on les entent encore rigoler de leurs esquisses pleines d’audace !

On prépare les profils sur un fond blanc à fin de les prendre en photo pour les numériser à nouveau, un coup  de ‘tracing’ sur illustrator et hop on passe au logiciel 3D !

C’est ici que nous montrons aux dames comment nous avons sculpté numériquement ces portraits en volume sur une surface ovale, imitant les modèles plus connus des camées.

Et voilà leurs modèles de camé prêts à être imprimés.

Denise lance avec l’impression avec aisance sur notre Makerbot…

ET les voilà imprimés et prêts à être émaillés afin de les convertir en magnifiques broches !

Et d’ailleurs on ne vous a pas tout raconté… on a aussi numérisé et imprimé d’autres choses, vous vous rappelez d’une telle Sonia qui nous a beaucoup inspiré cette année? mais chuuuute, on ne vous raconte rien, ce sera pour la prochaine fois !

Mr Barak Obama : Trouverez-vous « le temps » d’être au moins fidèle aux «bons » des USA

Mr Barak Obama : Trouverez-vous « le temps » d’être au moins fidèle aux «bons » des USA
By Boujemaa Kharraj

Monsieur le président: Vous venez de dire : « Être président n’est pas facile. Je dois toujours régler le problème de notre système d’immigration, menacer d’utiliser mon veto, négocier avec l’Iran, tout ça en « trouvant le temps » de prier cinq fois par jour » Veuillez accepter ma franchise sans rancune. Merci.

Monsieur le président
En Islam la prière n’est pas un moment de la dernière minute pour le plaisir de Dieu comme s’il serait fou de joie de vous voir lui consacrer un laps de votre précieux temps… ou pour être au diapason de votre expressif ; lui consacrer un soupir dans la symphonie de musique des guerres… si chères à vous et que vous fredonnez en éloquent orateur avec sadisme partagé avec d’autres qui n’ont rien à voir ni avec Lincoln ni avec Kennédie …
Il est donc certain qu’avec telle noblesse vous faites plaisir aux Israéliens sionistes pour vous applaudir dans cet art de servilité.
A ce titre sachez que les dignes de leur Judaïsme dont les aïeux avaient été à la Médine- Mounawara sont plus musulmans de conscience que les régimes Arabes qui vous soutiennent et savent bien que la vraie Thora avait prédit Mahomet.
Monsieur le président
Permettez donc à ce titre de vous adouber sur votre échiquier et de vous rappeler que vous ignorez totalement l’Islam alors que vous gérez les affaires des états Unis qui devraient mériter des leaders dignes de confiance qui vivent la liberté dans leurs veines et non seulement en une mode d’intellectualisme à compétences transversales ouvertes plutôt sur la dérive des sens existentielles dans le tourbillonnement d’un dogme sosifié sur l’ordre du désordre chaotique destructeur constructeur !!!!
A ce propos rappelons que les cellules des humains sont en molécules et non en métal pour computation-aliser en constructivisme…
Et enfin pour revenir sur Bilal Bnou Rabah je vous informe qu’il était le premier noir libéré grâce à l’Islam qui n’est ni celui que vous préconisez ni celui de ceux qui vous complètent sanguinaire-ment au moyen orient au nom de l’Islam.
Notez que notre Islam est plus intellectuel et plus savant dans son appel fondateur de l’dentaire musulman :« Lis au nom de ton Dieu … celui qui a enseigné par la plume القلم »
Monsieur le président :
Permettez de vous poser cette question qui m’est venue depuis la lecture de votre expressif : ne trahissez- vous pas les Etats Unis d’Amérique durant deux mandats dont lesquels vous avez semé la haine contre l’Islam dans le cœur des innocents qui vous ont fait confiance dans vos desseins de façon non fondée?
La question est si simple mais elle concerne tout un système de pensées qui se veut sauveur de l’humanité alors que son cœur est un antéchrist puisque il trompe les humains et trouve le plaisir de se faire trahir par lui-même sadiquement en faisant couler le sang partout !!!!
Alter Info l'Information Alternative

April 29, 2015 at 11:55AM
via alterinfonet.org Agence de presse associative http://ift.tt/1bCNkZI

Les Saveurs 2013 - Domaine Christian Binner
Et si on mettait du Riesling, du Sylvaner, de l’Auxerrois, du Gewurztraminer et du Pinot Gris dans une cuve, comme le faisaient les Anciens autrefois en Alsace. Et si, en plus, c’était Christian Binner, dont nous n’avons plus à vanter ni le talent, ni le savoir-faire, qui réalisait ce superbe mélange, vous diriez quoi ? Que c’est formidable ! Car oui, c’est formidable !
Dégustatiiiionnnnn !!! La robe est dense, voluptueuse, couleur paille.
Le nez est déjà un voyage en soi, expressif à souhait sur des notes de compotes et de fruits mûrs. Puis, c’est la pâte de fruit qui vous cueille, l’odeur les coings tombés de l’arbre dans le jardin de mes grands-parents, les bonbons acidulés aux fruits, sans abus de sucre. C’est superbe !
La bouche développe une dimension vive, que le nez ne laissait pas soupçonner et qui lui va à ravir, avec une légère pointe d’acidité, qui offre au vin un équilibre ravissant, contrôlé. C’est souple, légèrement soyeux, c’est flatteur mais pas surfait, c’est complexe mais tout en restant accessible. A l’apéritif, avec des olives lucques, ou en dessert sur une tarte meringuée, un plat asiatique, peu importe, ce sera un carton assuré !
English /
Les Saveurs 2013 : It’s just so good, go ahead and go for it! Binner is one of those wine maker that makes you think you should always begin tasting wine this way and keep on drinking this type of wonderful wine, for ever!
#vinvivant #vinnature #vinnaturel #naturalwine #vinlibre #binner #alsace #wine / on Instagram http://ift.tt/1zkML1Z

Bangkok (jour 1)

[[13.806315, 100.490481]]
Ce matin, Alee m'emmène voir Artists House, une jolie maison traditionnelle au bord d'un canal et qui propose des spectacles de marionnettes. C'est dans le vieux Bangkok (de l'autre côté du fleuve par rapport à l'actuel Bangkok) et c'est très calme avec des maisons basses. Le spectacle de marionnettes est intéressant (il a trois marionnettistes par marionnette ce qui permet d'être très expressif) mais il y a trop de touristes à mon goût (en Birmanie je trouvais qu'il y avait trop de touristes mais ici c'est bien pire).
Nous allons ensuite dans le centre ville où il y a plein de grands centres commerciaux (ils sont vraiment grands mais le plus impressionnant c'est qu'il y en a plusieurs dizaines sur la même avenue). Nous prenons ensuite le métro (aérien ce qui permet de profiter de la vue) puis le bateau et nous retrouvons Jasmine, une amie d'Alee avec qui nous dînons. La cuisine thaïlandaise est très bonne même si c'est aussi très épicé (Alee m'a soutenu que la soupe que nous avions n'était absolument pas épicée alors que je voyais les bouts de piment flotter (et on les sentait bien dans la bouche aussi)). Finalement c'était quand même moins épicé que ce à quoi j'étais préparé.
Sur le chemin du retour, nous avons pris un tuktuk pour compléter la liste des moyens de transport thaïlandais et nous nous sommes arrêtés devant le palais royal qui est illuminé la nuit.