La collaboration d’affaires sociales

Je ne suis pas sûr que la technologie de réseautage social, en particulier dans la forme que les vendeurs la présentent actuellement, offre la meilleure approche pour améliorer la collaboration d’affaires.
http://www.cibletrade.com/high-tech/dossier_271_la_collaboration_d_affaires_sociales_juste_un_engouement_couteux.html

Amplify’d from www.cibletrade.com

 

See this Amp at http://amplify.com/u/b108j3

La collaboration d’affaires sociales...

Je ne suis pas sûr que la technologie de réseautage social, en particulier dans la forme que les vendeurs la présentent actuellement, offre la meilleure approche pour améliorer la collaboration d’affaires.
http://www.tunisie-presse.com/high-tech/dossier_210_la_collaboration_d_affaires_sociales__juste_un_engouement_couteux_.html

Amplify’d from www.tunisie-presse.com

 

See this Amp at http://amplify.com/u/b109ic

engouement said:

I just found your page and absolutely adore every single strip from 3 years ago. (I'm not yet through, though, but so far, every thing was precious!) Thank you!

Thank you, thank you, thank you! I’m so glad that you enjoy them—especially despite how old many of them are. :D Thanks for the message!

La collaboration d’affaires sociales

Je ne suis pas sûr que la technologie de réseautage social, en particulier dans la forme que les vendeurs la présentent actuellement, offre la meilleure approche pour améliorer la collaboration d’affaires.
http://www.cibletrade.com/high-tech/dossier_271_la_collaboration_d_affaires_sociales_juste_un_engouement_couteux.html

Amplify’d from www.cibletrade.com

 

See this Amp at http://amplify.com/u/b108j3

Et l'emballement.

Prise de bec dans mon estomac.

Brisons les cocons. Grimpez chères chenilles.

Sans queue ni tête. Muez, évoluez. 

Monarques en liberté. Avortons ces papillons. 

De mes doigts glacés à mes artères marathoniennes

Je savoure ce moment du jour.

Où tout est surcroît.

Où tout n’est que sensation difforme.

Puis quand mon corps te crie son engouement.  

Au large ma boussole dorée, on a perdu le nord. 

Outlander, nouveau succès pour le créateur de Battlestar Galactica ?

Outlander, nouveau succès pour le créateur de Battlestar Galactica ?

Alors que les médias et le public ont les yeux rivés aujourd’hui sur des séries comme Game of Throne ou Walking Dead, une autre série qui vient tout juste de débarquer aux U.S. pourrait bien faire l’objet d’un nouvel engouement.

Son réalisateur n’est ni plus ni moins que Ronald D. Moore, créateur de la série de science-fiction Battlestar Galactica, qui travaillera également sur certains épisodes…

View On WordPress

Entrez dans le role de Malefique

Restons aux côtés de Christian Louboutin pour vous annoncer une grande nouvelle. Pour toutes celles qui sont des incontournables fanatiques des dessins animés de Disney vous n’avez sans doute pas manqué le tout dernier Maléfique ou Maleficient divinement incarnée par Angelina Jolie. On a adoré ce film, on a fini par aimer la méchante, une Angelina parfaite dans son rôle, la présence de ses trois enfants qui donné une touche émouvante à certaines scènes et au final une Sleeping Beauty complètement réadaptée … Et bien grâce à Louboutin, en Septembre vous pourrez chausser non le soulier de Cendrillon comme il y a deux ans mais les chaussures de la grande maléfique ! 

image

Lors de la tournée promotionnelle vous avez sans doute été intriguées par les chaussures d’Angelina, des escarpins aussi originaux que jamais vus signés Louboutin bien sûr. Face à l’engouement du public pour le film Maléfique, Christian a décidé de commercialiser ces escarpins crées initialement pour Angelina. 

image

Vous allez donc en Septembre moyennant 1000 euros chausser le look de Maléfique ! Des escarpins originaux devant qui sont ponctués par le détail qui tue : la présence d’une ronce servant de talon. En rouge ou en noir, la ronce rappelle la scène ou Philip tente d’accéder au château pour vaincre la méchante … 

image

image

Elles sont belles, originales et édition limitées, plus qu’à attendre Septembre pour vous doter de ces pièces uniques ! 

Source : Glamour 

Hey oui, je suis depuis peu un des fidèles spectateurs des Mardis cyclistes de Lachine. J’en ai parlé la semaine dernière et vu mon engouement, ma copine voulait m’accompagner et faire quelques clichés de la grande finale 2014 (c’est elle qui a pris les photos de l’article).

Photo : Laurence Bouchard

Il faisait beau et chaud mardi soir dans le Sud-Ouest montréalais pour la présentation de la dernière épreuve de la saison 2014 et heureusement, il a commencé à pleuvoir seulement lorsque la course s’est terminée.

Photo : Laurence Bouchard

Encore une fois, c’est à très haute vitesse que se sont déroulées les épreuves. Je n’ai pas vu un seul sprint intermédiaire masculin sous la barre des 55 km/h et la vitesse moyenne de la soirée était de 48.5 km/h!

Pour cette finale 2014, 126 cyclistes ont pris place sur la ligne de départ, y compris, pour la première fois en 37 ans, deux femmes, la brave Catherine Dessureault (SAS Mazda) qui avait participé à l’épreuve féminine juste avant l’épreuve masculine et l’olympienne Joëlle Numainville (Optum). De toute l’histoire du critérium lachinois, seulement deux autres femmes avaient complété l’épreuve masculine avant le duo Dessureault et Numaiville : Lyne Bessette et Audrey Lemieux.

Photo : Laurence Bouchard

Félicitations aux gagnants de chaque catégorie de cette épreuve : Pierrick Naud (Garneau Quebecor), Rebecca Beaumont (indépendant), Thierry Kirouac Marcassa  (NCCH) et Dawson MacDonald (NCCH) ainsi qu’aux gagnants du cumulatif des points de la 37e édition des Mardis Cylistes de Lachine : Simon Lambert-Lemay (Garneau Quebecor), Marie Soleil Blais (Realdealgears), Thierry Kirouac Marcassa  (NCCH) et Antoine Dalterio (Espoirs Laval).

Photo : Laurence Bouchard

Photo : Laurence Bouchard

Photo : Laurence Bouchard

Photo : Laurence Bouchard

Toute l’équipe de SurDeuxRoues.org souhaite que le commanditaire manquant soit trouvé et que l’épreuve soit de retour en 2014… Si vous êtes un PR de passage sur notre site, voici une belle opportunité de commandite!

Retour sur la grande finale 2014 des Mardis Cyclistes de Lachine Hey oui, je suis depuis peu un des fidèles spectateurs des Mardis cyclistes de Lachine. J’en ai parlé la semaine dernière…

« ÇA C’EST INTERDIT : LE BRACELET RAINBOW-HAPPY-FUNNY-FUNKY-FLASHY ET TOUT CE QUE VOUS VOULEZ »

Bon, OK. On a devant nous une belle invention, une chouette innovation qui je pense, si j’avais encore 8 ans aurait fait battre mon cœur. Mais (oui, l’interdit est fait de mais et de non), entre un jouet tendance pour les enfants et un engouement sociétal majeur, nous avons largement dépassé le point de l’entre deux qui nécessite que nous faisions un léger (bon gros) pas en arrière.

Prenons un exemple simple et concret : réunion de famille la semaine dernière, plaisir d’être ensemble, de la ripaille et de la boisson. Arrivée de la tata, les bras remplis de cadeaux et de gâteaux – anniversaire oblige. Mais pas que… Le panier rempli de bracelets aussi ! Et de toutes les formes, gros, fins, de toutes les couleurs, pastel, fluos… un festival qui s’étalait là sur la table du salon laissant petits et grands un peu sans voix. Tata a fait des bracelets pour toute la famille ! Chacun en essaya un, le plus assorti à sa tenue estivale, le garda, ou le reposa sagement. Enfin, nous passions à table.

Mais poursuivons dans d’autres sphères. La situation est encore pire ! Ce petit bracelet, s’il a colonisé la table de NOTRE salon s’est aussi invité sur la plupart des poignets des Français. Et il transcende tout ! Les âges, les générations, les sexes, les types d’habitat, les CSP, tout ! Comme si plus qu’un jeu pour enfant, ce petit bracelet révélait un état d’esprit en latence enfin épanoui : je veux du soleil, je veux de la couleur, je veux de la joie – où comme disait l’autre « because I am Happy ».

Je le vois, en ce moment même, sur le poignet velu de mon voisin de droite, il me nargue de sa joie à toute épreuve, de sa flexibilité sans faille, de son éclat persistant. Je le voyais hier, sur le poignet d’une collègue qui reconnaissait revenir à ses fondamentaux vestimentaires, le « cheap » (aïe), tout est dit. Je le vois très souvent, aux poignets encombrés des mamans qui se voient offrir ces petites merveilles, à tour de bras – sans mauvais jeux de mots. Une secte Happy grandeur nature.

Mais à y regarder de plus près, oui, regardons de plus près : que vaut, d’un point de vue esthétique, cet amalgame de petits bouts de plastiques colorés ? Quelle classe apporte-t-il à nos poignets ? Quel lien symbolise-t-il avec votre sens du bon goût et de la sape ? Pas grand-chose hein ?!

Je passe l’excuse à ceux dont les marmots produisent sans s’arrêter parce que bon, c’est difficile de dire “non, c’est moche et j’en veux pas”. Mais tous les autres, j’implore votre bienveillance à l’égard du bon goût à la française. Et j’espère secrètement que, comme le bracelet brésilien fut un temps, tout ceci n’est qu’une grande mascarade qui durera ce que dure les roses, l’espace d’un (trop long) matin.

3/10 sur l’échelle de Kate, parce que faut pas se tromper, c’est Middleton qui a succombé, pas Moss

3

La marque du passage des pèlerins est partout sur le chemin , de vrais trésors architecturaux que l’ engouement pour le pèlerinage refait vivre .
C est des lieux très chargés .

amatrice-de-porn: Je comprends pas cet engouement pour les grosses queues… Personnellement je...

http://goo.gl/FYEyi Filles exhibes nues amatrice-de-porn:

Je comprends pas cet engouement pour les grosses queues…

Personnellement je préfère un mec avec qui je m’amuse vraiment bien, qui se lâche vraiment quand on baise quelque soit la taille de sa bite (ou son physique, ou si il est rasé ou poilu etc), et que je peux considérer comme un “ami” en dehors du cul.

C’est bien dit. gros cul de filles http://goo.gl/nLR1m

Des ruches à l'Opéra et Notre Dame

Des ruches à l’Opéra et Notre Dame

Des ruches à l’Opéra et Notre Dame

 

Nicolas Géant est éleveur d’abeilles mais il vend aussi des essaims et du matériel aux particuliers via son site Internet Nicomiel.com. Il gère également les ruches installées sur les toits d’entreprises ou de monuments parisiens comme Vuitton, l’opéra Garnier ou Notre-Dame de Paris.

Y a-t-il un engouement récent des habitants d’Ile-de-Franceà installer…

View On WordPress

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video