• lui :Je suis désolé...
  • moi :Tu sais que je ne t'empêcherais jamais de parler à quelqu'un mais elle.. laisse la dans son coin, s'il te plait.
  • lui :Promis.
  • moi :Je suis vraiment bien avec toi Axel, j'aime dormir avec toi, je veux pas te perdre, je t'aime et ce que tu as fait m'as fais mal, on me fait toujours du mal et je veux plus avoir mal...
  • lui :je sais, je t'aime aussi Manon, je te laisserais pas...
  • moi :Je suis heureuse avec toi, avant toi je ne l'étais pas.
  • lui :Et moi tu crois que je l'étais ?

Je suis fatiguée, épuisée et pourtant je ne lâcherai pas, du moins j’essayerai…
Jusqu’au moment ou je serai trahis par mon propre esprit, par mon propre corps….
A ce moment là, j’abandonnerai et tout sera terminé.

"red flag"

Nous vivons dans un présent où la raison est donnée à celui qui crie le plus fort, à celui qui montre ses plus beaux atouts, qui de son corps peut faire sortir la voix la plus envoûtante. Et les muets restent dans l’ombre, avec leurs réelles idées de liberté. Mais à qui peuvent ils dire leur pensées quand ils refusent tous de les entendre? Je fais partie de ces muets, et même si je peux chanter tant que je le veux, les autres ne m’entendront jamais, tant ils sont rendus sourds par notre société qui leur ordonne de suivre le mouvement. L’étau qui enserre ma gorge me fait mal mais je ne lâcherai jamais mes idéaux. Car pendant qu’ils jettent sur vous leurs mensonges éhontés, dans l’ombre une révolution ne tarde pas à arriver. Les muets se rassemblent et de leur silence s’élève un murmure, il deviendra votre hantise, jusqu’à qu’il se transforme en un hurlement dévastateur et qu’il vous détruise.

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video