Anecdote qui s’est passée Samedi passé:

Madame achète deux produits à 99¢, le total est 1,98$. Elle me donne 2$. Normal! J’encaisse le 2$ et lui donne son reçu. Encore là, tout va bien. Elle revient environ 1 minute après avec son petit reçu, je me tourne vers elle pour lui demander quesqu’ya. Elle dit: “Tu m’as pas donné mon change.” Je regarde à nouveau son reçu pour voir combien j’étais supposé lui devoir et me rends compte que c’est les fameuses cennes qu’on doit plus donner aux clients depuis le 4 Février. Je lui dis: “Ah! Mais on redonne plus les sous noirs.” Madame dit:”Oui, mais là je perds 2¢ là…” Moi: “Bin, c’est comme ça partout au Canada depuis le 4 Février là. On peut prendre les cennes, mais on en rend pas…” Of course, la madame avait pas les 3 cennes pour ravoir son 5 cennes. “Oui, mais là, vous me volez 2 cennes?” “Bin, c’est comme ça, je peux rien y faire… C’est une décision du gouvernement.” À ce moment j’avais le goût de lui demander si elle était pas dans l’bois depuis la dernière année, pis là à dit: “Je veux mon change moi!” Finalement, ne voulant pu y voir la face, je fouille dans ma poche, sort deux cennes et les semi-pitche devant elle en disant:”Quint! Les v’là vos 2 cennes!” Elle les prend, sans se sentir cheap ou ridicule et s’en va sans me remercier. Cunt. 

La fin des cennes noires.

image

Eeehh oui! Depuis le 4 février, la monnaie royale canadienne a arrêté de produire les 1 sous. C’est une page de notre histoire qui se tourne et qui va progressivement disparaître pour alléger les frais de production et par la même occasion, nos portefeuilles. Fini les vieilles madames qui passe des heures devant la caisse pour voir si elles peuvent vider leur petit change alors qu’il y a un line-up derrière eux, fini les cendriers en cennes noire et en bâton de popsicle de grand-papa et fini de déposer des gros rouleaux à la banque alors qu’ils ne valent que 50 sous chaque. C’était une belle épopée.

Par contre, il faut que je précise quelque chose. Elles vont disparaître progressivement. PROGRESSIVEMENT!! Alors oui, les restaurants et les endroits publiques peuvent quand même vous en donner parce que les commerçant doivent aussi les faire passer jusqu’à ce qu’ils n’en n’auront plus, pour ensuite changer leurs systèmes dans leurs caisses pour pouvoir arrondir leurs prix. Alors ne venez pas me péter une coche solide lorsque je vous remets votre change (histoire vrai). Le Canada ne peut pas, en une seule journée, faire tout disparaître d’un claquement de doigts! Ça risque de prendre encore 1 ou 2 ans avant de ne plus les voir.

Alors calmez-vous, et faite comme d’habitude. Roulez vos sous pour les déposer à la banque. Redonnez-les au couche-tard ou dans les restaurants comme tip, fondez-les pour revendre le cuivre. Soyez créatif! Oui, je suis aussi content que vous de ne plus les avoir dans les pattes, mais ce n’est pas une raison d’être si impatient (Et croyez-moi, je le dis souvent à ma blonde Lol).   

Moi, je lève mon Pepsi pour les cennes noires. Vous ferez toujours partir de mes souvenirs d’enfances. 

hachimitsu-pai said:

Jakie jest twoje najcenniejsze wspomnienie?

Nie wiem, wszystkie wspomnienia są cenne, ponieważ są częścią mnie.

Br: fajna plejlsita, blog nie w moim klimacie, jednak jest bardzo fajny, więc 11/12 c: 

Pytanie = ocena

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video