bilbaokulturlab

Bilbao entre les lignes

Le basque connait un nouvel âge d'or. La moitié des Bilbainos le parlent. Mais combien le lisent ? La publication est délicate. Même les librairies les plus indépendantistes passent par des ouvrages en espagnol pour se faire entendre. Pour prendre le pouls d'une langue régionale par ses livres, rencontres dans deux librairies bien différentes…

Louis Sibille

Dans les plis de Balenciaga

Pour la plupart des Français, le maître est parisien, peut-être même italien. Cristóbal Balenciaga est né dans la province de Guipuscoa, à 80 km de Bilbao, dans le petit village côtier de Getaria. Qui le sait aujourd'hui à Bilbao ? Que reste-t-il de l’esprit Balenciaga au Pays Basque ?

«Les Bilbainos ne connaissent pas tous Balenciaga. Mais les Basques oui». Lucía Perez, habitante de Bilbao, se promène souvent dans le quartier bourgeois d'Abando. Gucci, Maje, Loewe… c'est ici que sont concentrées les boutiques de luxe. Avec ses larges lunettes de soleil et son chien modèle réduit, la sexagénaire explique que les Bilbaínas portent beaucoup d’attention à leur façon de s’habiller. 

Keep reading

Sang neuf pour le FANT

Un zombie basque qui dévore un pintxo orné d'un globe oculaire ? Bienvenue au FANT, festival bilbaíno du film fantastique. Dix-septième du nom.

Voir un film coréen de 1960 en version originale, sous-titré anglais, sous-sous-titré espagnol (et heureusement pas en basque) ? Pour The Housemaid de Kim Ki-Young, le public a investi la salle. La technique, elle, fait quelque peu défaut : au bout de cinq minutes, l'image disparaît et le film doit être relancé. Les équipes en cabine peinent à centrer l'image sur l'écran et à s'accorder sur son bon format. Le film reprend vingt minutes plus tard, aucune protestation n'a été signalée dans la salle. Le public est conciliant.

Keep reading

"Une écologie de surface, pour les touristes"

Bilbao est une ville propre, sans aucun doute. Florent Marcellesi est le fondateur de Berdeak Verdes, le parti vert local. Selon lui, la culture écologiste peine à s'implanter au Pays basque. 

 Il a 32 ans. C'est la tête de liste du parti écologiste basque aux élections municipales du 22 mai. Berdeak Verdes, il l'a fondé un peu par hasard, en arrivant à Bilbao en 2004. Il est né à Angers, a fait des études d'urbanisme à Lyon puis à Paris, est parti vivre au Mexique avant de siéger au Parlement européen. Aujourd'hui, cela fait sept ans qu'il vit au Pays basque et s'évertue à faire renaître un parti écolo presque éteint. 

Keep reading

Bilbao côté flots

Richard Bedere est régatier. Il a participé en 2009 à la première édition de la BB race, une course à la voile entre Bilbao et Bordeaux. En juin, il renouvellera l'expérience. Bilbao est un port qu'il connaît bien. 

Agathe Goisset

A vos Basques, prêts, partez !

En 2020, Bilbao se trouvera à une heure et cinquante minutes seulement de Bordeaux. C’est l’objectif visé par la future Ligne à grande vitesse (LGV) Sud-Europe Atlantique, qui reliera la capitale girondine à l’Espagne. Le temps de trajet actuel, en voiture, est d’environ trois heures et demie. A condition d’avoir une voiture, le permis et du temps devant soi, ce n’est pas si loin. Mais pour les autres ?

Keep reading

Zorrozaurre, péninsule à l'ouest de Bilbao

Carreaux cassés, parpaings et murs tagués, Zorrozaurre ressemble, aux premiers regards, à une friche comme on en voit dans les villes lourdes d'un passé industriel. Des usines, des hangars, des peintures écaillées, des jardins abandonnés. Plus loin, vers le centre de la presqu'île, une haute maison de guingois dresse sa tête au dessus des ruines industrielles, comme un animal curieux. C'est vers elle que nous nous dirigeons.

Keep reading

Zorrozaurre : la réhabilitation par l'art

Entre les murs défoncés de Zorrozaurre, de jeunes bilbainos pleins d'idées ont mis sur pied ZAWP, un collectif créatif et conceptuel autour duquel des artistes se retrouvent pour dynamiser le quartier. Une initiative résolument alternative.

Marie-Alix Autet


Plus de posts sur Zorrozaurre :

Entre les lignes, le quartier se laisse à découvrir

Les ruelles de Zorrozaurre en images

Le projet artistique Señal-art, une signalétique qui joue avec un quartier fantasmé

Les regards croisés des étudiants en journalisme de Bilbao sur la péninsule


Mode : sans "faux-pas" ni folie

Nagore de Garamendi ose. «La semaine dernière, j'ai acheté un pantalon jaune fluo. J'ai beaucoup hésité parce que c'est une pièce qui sera difficile à porter à Bilbao.» Adolescente, cette  blogueuse mode n'était déjà pas une Bilbaína comme les autres : «Quand j'étais plus jeune, ma cousine m'envoyait des vêtements de Londres parce qu'à Bilbao tout était trop classique, sans aucune originalité.»

Les habitants d’une des villes les plus avant-gardistes d’Espagne semblent bien sages. Tailleurs pour les femmes actives, combos ballerines-slims pour les étudiantes, la mode à Bilbao ne décolle pas.

Keep reading

Jorge Rui Pedro, de Bilbao Arte : «Bilbao a des airs de comics !»

Jorge Rui Pedro est un artiste portugais de 23 ans. Il aime le vert. Il est «Mr Green». Son domaine de prédilection est la peinture. Depuis janvier 2011, il est l'un des jeunes créateurs liés au Bilbao Arte. Cette fondation aide les artistes en leur fournissant tous les moyens nécessaires pour concrétiser leur projet : atelier, studio, matériel, exposition…

Keep reading

Chicisimo from Bilbao, la mode en réseau

Mini-jupe bleu-marine et top en soie rose fushia. Nosinmistacones a reçu 142 «chics» pour sa dernière tenue. Un score qui la place en tête des filles les mieux habillées de Chicisimo (à prononcer Chiquissimo), une communauté de 10 000 modeuses créée par Maria Arenaza, une mère de famille.

Cette Bilbaina de 38 ans n'est ni une modeuse, ni une geek. Seulement une expatriée qui s'ennuyait. En 2008, Gabriel, son mari, accepte un poste à San Francisco. La petite famille quitte Bilbao. Une fois sur place, Maria ne peut pas obtenir la fameuse green card, indispensable pour travailler aux États-Unis.

Keep reading

Quatorze ans de solitude au Musée des Beaux-Arts

Entrer dans le Musée des Beaux-Arts de Bilbao c'est comme découvrir un lieu secret où jamais personne ne serait entré. Si les pas du personnel ne résonnaient sur le marbre poli, le silence y règnerait. Plus de 8000 oeuvres d'art s'exposent en plein désert. Trente et une salles recouvertes de toiles de maîtres. Goya, El Greco, Zurbaran, Murillo, Van Dyck, Gauguin, Bacon. Un espace somptueux, magistral, vide. 

A quelques rues du Guggenheim, qui trône dans Bilbao depuis 1997, le contraste est cruel.  

Le Musée des Beaux-Arts recèle autant de trésors que le bâtiment de Franck Gehry compte de plaques de titane sur sa façade. De l'art romain à nos jours, neuf siècles sont représentés au travers des plus importantes pièces des écoles européennes et basques. 

Keep reading