Sélection arbitraire, atrabilaire et en français, parce que c’est qui qui commande?

Oui l’espoir meurt en dernier. Après toi. Après moi. Avant nous?

J’aimerais mieux pas.

J’ai été arrêtée en août 80 sans qu’on me fournisse de raison. Pas de jugement. De l’arbitraire. Prison centrale de Kinshasa, pavillon des femmes. C’est le numéro 10. Les neuf autres sont pour les hommes. Les femmes qui sont là sont des voleuses, des criminelles. Aucune n’est là pour des raisons politiques… 

Et si Dieu était cruel ?

Il ne s’agit que d’une pensée matinale, mais j’entends la noter ici pour m’en souvenir plus tard. Car il m’est arrivé de me réveiller avec des idées multiples mais rarement avec une idée sur Dieu.

Bref.

On entend souvent “avec toutes les guerres, Dieu ne peut pas exister” ou “si ce Dieu a permis ça, je ne crois plus en lui”, ou “je ne veux pas croire en ce Dieu-là”.

Il y aurait presque un côté enfantin dans cette réaction : si tu fais cela, alors je ne crois plus en toi. Mais, au final, que l’on croie en Dieu ou non ne dit rien sur son existence. Ce n’est pas parce que je ne veux pas croire en Lui qu’Il n’existe pas.

Cela ne ferait que dire quelque chose de Dieu : Dieu pourrait être violent, cruel, arbitraire.

A la rigueur, et par l’absurde, si Dieu était celui-là, alors on aurait sacrément intérêt à croire en Lui, de façon à éviter qu’Il ne s’en prenne à nous.

Bref, cette idée que les malheurs du monde pourraient justifier que l’on ne croie plus (ou pas) en Dieu n’est pas une objection sérieuse.

Ceci n’est évidemment pas une raison suffisante pour croire en Dieu, juste le constat matutinal qu’une objection souvent entendue n’est pas fondée.

Enfin, si l’on se place dans l’hypothèse de l’existence de Dieu, alors il faut passer en revue ce que chacun nous en dit, la cohérence du propos etc. Et déterminer celui ou celle qui paraît nous en parler le mieux (sauf bien évidemment à recevoir une révélation qui nous épargne ce passage). Vous ne serez, j’imagine, pas surpris, que je continue de considérer qu’au bout du compte, c’est ce qu’en dit Jésus que je veux suivre.

Hého ? Je suis le seul à trouver flippant que le gouvernement va pouvoir empêcher qui il veut de quitter le territoire de façon arbitraire ? Et de checker son historique ? Et de s’introduire dans son ordi ?

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux."
- Benjamin Franklin

Toute la presse parle du retour de Sarkozy, c’est la cacophonie, et vous vous oubliez ça.

Je vous dit Georges Bush ? Vous dites qu’il est horrible ! Je vous dis Obama ? Le meilleur président des USA depuis FDR ! Et vous êtes sur le point de laisser passer un Patriot Act ! Et vous acceptez cette guerre en Irak ! Vous n’êtes même pas cohérents.

Vous méritez ce qui vous arrive. Vous méritez la peur, vous méritez la crise, vous méritez la misère et vous méritez la guerre.

Moi je me barre dans un an ou plus… Et j’espère que ceux qui liront ce message auront suffisamment de jugeote pour se demander pourquoi je le fais.

On aimerait s’indigner contre l’incompétence des fonctionnaires, qualifier les gestes dénoncés par le Protecteur d’erreurs impardonnables. Hélas, on n’y croit pas une seconde. On a plutôt l’impression que ces décisions injustes sont le produit d’une culture organisationnelle dénaturée - une culture où l’assuré et le contribuable sont vus comme des fraudeurs en puissance et la clientèle, comme une source de gaspillage. C’est oublier que le demandeur de services est la seule raison d’être de ce système et de ceux qui y travaillent. Et que retenir ou saisir arbitrairement des sommes dues ne devrait pas être considéré comme de la saine gestion, encore moins être récompensé.

«Les interlocuteurs du Protecteur du citoyen dans les services publics sont très souvent sincèrement soucieux du redressement des choses et apportent (…) leur collaboration à cette fin», souligne Mme Saint-Germain dans son rapport. Il est heureux que le bon sens et la décence aient encore leur place dans la culture l’État québécois. On aimerait toutefois qu’ils s’imposent d’entrée de jeu dans les relations avec les citoyens, et non après coup, quand le mal est fait.

TOGO : David Ekoudé Ihou est un cas d’ébola dans la République

TOGO : David Ekoudé Ihou est un cas d’ébola dans la République

Les conseils de Kpatcha Gnassingbé et de Pascal Bodjona ont déposé en début du mois une requête devant la Cour de Justice de la Cedeao à Abuja pour s’insurger contre les violations incessantes des droits de leurs clients notamment la détention arbitraire, l’atteinte à l’honneur, le droit à l’exécution des décisions de justice, la…

View On WordPress

Certes, elle signifiait une haine tenace, et chaque camp se croyait fermement menacé de destruction par l’autre. Mais en même temps les Etats-Unis comme l’Union Soviétique trouvaient immédiatement, (…) une source de justification infinie pour leur action politique aux yeux de l’opinion publique.
Elle justifiait a priori toutes les opérations de contrôle intérieur et d’impérialisme extérieur, qui trouvaient là une caution objective. L’opposition idéologique introduisait de l’indiscutable en politique, parce qu’elle permettait à n’importe quel débat politique de pouvoir se porter à un niveau de gravité qui mettait un terme à toute discussion. (…)
D’où la phrase fameuse du directeur soviétique de l’Institut d’Amérique du Nord (Gueorgui Arbatov) à ses interlocuteurs américains en 1987: nous allons vous porter un coup fatal, nous allons vous priver d’ennemi.

(…)

Pour Montesquieu, la liberté politique fondamentale, c’est de sentir que les lois nous protègent de l’arbitraire de l’Etat.
(…)
Or l’anormalité est assez vite constitué comme la racine de l’illégalité. (…) La police convoque un savoir diffus mais épais du normal et de l’anormal, qui lui sert pour ses identifications. (…)Le citoyen honnête, c’est toujours un individu normal.

(…)

L’état d’exception est paradoxal et limité. Paradoxal en deux sens : la suspension de toute norme juridique dépend d’une disposition juridique ( c’est par exemple l’article 16 de la constitution française (…) ). Il est d’autre part limité. Dans le temps : il ne saurait être perpétuel sans se renier (une exception pérpétuelle devient une règle) (…)

L’état d’exception, écrivait Schmitt, c’est l’équivalent, en politique du miracle pour la religion
(…)
Comment distinguer les simples opposants et les insurgés radicaux, les contestataires et les terroristes ?

(…) Dans le régime totalitaire, (…) il n’y a plus de différence entre “espace public” et “espace privé” (…) La police totalitaire (…) consomme les choses et les hommes. (…)

La Biosécurité (…)

— 

Frédéric Gros, Le Principe Sécurité (Gallimard)

Note: un livre majeur, en ce début de siècle.

Le conseil de l’Europe mène son #enquete sur les répressions en marge des événements de #LMPT http://t.co/nbpmEFYSll pic.twitter.com/rr9dk9crD0

— Aleteia (@AleteiaFR)

15 Septembre 2014

Des responsables de la Préfecture de police de Paris, le procureur de la République de Paris, des membres des forces de l’ordre, des victimes d’arrestations arbitraires et de violences et leurs avocats seront, entre autres, entendus par les deux rapporteurs nommés par la Commission de suivi (ou de monitoring) dans le cadre de la procédure initiée par le projet de résolution « Graves revers dans le domaine des droits de l’homme et de l’Etat de droit en France » (Doc. 13255) du 26 juin 2013. La liste précise des personnes convoquées est confidentielle.

La Commission de suivi de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe est chargée de veiller au respect par les États de leurs obligations et engagements contractés au sein du Conseil de l’Europe, en particulier dans le domaine des droits de l’homme et de la démocratie.
Durant ces auditions qui se tiendront à huis-clos à Paris, les deux députés rapporteurs, Valeriu Ghiletchi (Moldave, PPE) et Stefan Schennach (Autrichien, socialiste), chercheront en particulier à évaluer l’ampleur et à identifier les causes de l’usage abusif de la force, des gaz lacrymogènes, des arrestations et gardes à vue arbitraires lors des manifestations non violentes contre le « mariage pour tous ». Rappelons que plus de 1000 manifestants ont été alors arrêtés, placés en garde à vue et fichés en quelques semaines.
 
Un recours à la force abusif
Déjà, le 27 juin 2013, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe avait adopté une Résolution dénonçant l’usage abusif de la force par les autorités françaises contre ces manifestants. L’Assemblée européenne invitait notamment à « mener des enquêtes diligentes concernant le recours excessif ou disproportionné à la force par des membres des forces de l’ordre, et en sanctionner les responsables ». La veille, l’ECLJ avait présenté au Conseil de l’Europe un rapport réunissant de nombreux Témoignages des victimes des répressions policières, en présence de représentants des manifestants.
L’ECLJ a coordonné la rédaction et remis à la Commission un nouveau rapport développant point par point les violations des droits constatées durant ces manifestations. Ce rapport a été rédigé par des avocats dont certains seront auditionnés. La finalité de ce rapport n’est pas seulement d’exposer publiquement les atteintes et violences commises contre des manifestants, mais aussi que la Commission se saisisse des défauts structurels du droit français qui ont permis au gouvernement de réprimer les manifestants dans un but politique. Ces défauts structurels, la Commission de suivi peut les condamner et demander au gouvernement de les corriger.
 
Une répression politique
Parmi ces défauts structurels, le rapport pointe notamment des défauts dans les procédures de contrôle et de vérification d’identité, de garde à vue, dans le fichage systématique et dans l’absence d’indépendance du parquet. Plusieurs de ces défauts structurels ont déjà été identifiés et condamnés par la Cour européenne des droits de l’homme. Pour l’ECLJ, la Commission devrait utiliser cette procédure de suivi pour obtenir du gouvernement français qu’il corrige sa législation et améliore ainsi le respect des droits et libertés.
Certes, la répression exercée contre les manifestants français est bien moindre que celle constatée en Ukraine ou en Turquie, elle est néanmoins grave par son ampleur sans précédent récent en France, un pays qui prétend être exemplaire pour son respect des droits fondamentaux et des libertés publiques.
La Commission de suivi, sur la base des faits rapportés par les deux rapporteurs, se prononcera avant le 30 septembre 2015 sur l’opportunité de poursuivre la procédure jusqu’à une éventuelle sanction. A défaut de sanction, l’Assemblée peut décider d’entamer un dialogue avec les autorités nationales sur certains problèmes spécifiques : en particulier les défauts structurels identifiés.
Depuis la création de la Commission de suivi en avril 1997, des demandes visant à ouvrir une procédure de suivi ont été déposées à l’encontre de la Grèce en 1997, de la Lettonie en 1997, de l’Autriche en 2000, du Liechtenstein en 2003, du Royaume-Uni en 2006, de l’Italie en 2006 et de la Hongrie en 2011 et de la France en 2013.
 
*@ECLJ_Official / Gregor PUPPINCK 

est directeur de l’ECLJ (European Center for Law and Justice) qui publie un rapport sur les violations des droits constatées.
 
Source : Liberté Politique.

New Post has been published on http://x-prime.net/air-max-one-pas-cher-san-jos-and-san-fernando-in-bocachica/

air max one pas cher San Jos and San Fernando in Bocachica

san jos air max one pas cher and san fernando in bocachica

The students take air max pas cher upper level courses in biology, agriculture, environmental science, history and geography taught by professors from McGill, the Smithsonian Tropical Research Institute (STRI), the University of hollister deutschland Panama and the Universidad Catlica Santa Mara La Antigua. They criss cross the country, hollister shop deutschland Qu’il ne quitterait pour rien au monde learning about tropical environmental and livelihood issues from indigenous groups, farmers, and villagers. They also intern with research institutions and NGOs on local projects, sometimes spending hours commuting by bus to their sites..

Ce qui est bizarre, c’est que cette expression ne contient aucune atteinte ni à l’Etat, ni à la personne du roi [.]. Cette arrestation est arbitraire et n’a aucun fondement, cela démontre que nos responsables peuterey giubbotti online ne veulent pas que le peuple marocain se rebelle contre la sacralité et qu’il réclame de vivre dignement. Ils veulent continuer à nous assujettir..

présent les barres prennent le dessus sur le paysage, immeubles à six ou sept étages, petite ville urbaine malfamée, les tags piranhas tailladent les façades, d’aucunes voitures calcinées jonchent la route et un chat, à moins qu’il s’agisse d’un gros rat, se cache sous la roue avant droite d’une Peugeot 407 tunée. Là plus bas j’aperçois l’ancien Mestdagh, hier racheté Champion, aujourd’hui squat de vagabonds. Les pouilleux du quartier se regroupent sur le parking désaffecté où éclateront des bagarres d’ivrognes ou de junkies (ce qui est la même chose).

Désormais, nous devons tout acheter. Notre vie est devenue beaucoup plus onéreuse. Si le problème de l’indemnisation n’est pas réglé rapidement, comment allons nike tn foot locker nous nous sortir outlet hogan de cette scarpe hogan outlet situation?. Sem d Estou feliz tamb por causa disso: por ter vivido uma boa hogan outlet temporada com o Zenit. Faltou s conseguirmos o t porque perdemos alguns pontos bestas, que acabaram nos fazendo falta no final doudoune moncler site officiel (o clube foi vice campe um ponto atr do CSKA Moscou), mas para mim, pessoalmente, as coisas tiffany sito ufficiale foram excelentes. Marquei gols (na Liga, foram 17 em 24 jogos).

De Giant’s Causeway ligt aan de voet van de basaltrotsen langs de kust, aan de rand van het Antrim plateau in Noord Ierland. De rotsformatie bestaat uit zo’n 40.000 louis vuitton outlet online massieve zwarte basaltzuilen die uit de zee steken. De dramatische aanblik was inspiratie voor legendes over reuzen die over zee naar Schotland liepen..

La raison pour chaussure nike tn pas cher laquelle il y gucci borse outlet 5 stjrnor a un blocus naval, c’est le régime du Hamas des armes sont introduites clandestinement dans Gaza par toutes sortes de moyens. Une de ces voies est la mer. En vertu du droit international, un blocus maritime est reconnu comme un outil légitime en temps de conflit international.

Ce souci égalitaire se manifeste aussi dans le modèle économique.Les skieurs norvégiens reçoivent des aides financières assez faibles et ne sont pas autorités à avoir de gros sponsors personnels. La Fédération dispose des droits d’image de ses athlètes. Le sportif peut néanmoins signer des contrats avec des sponsors s’ils ne sont pas concurrents des sponsors de la Fédération.

Le gonzo un scénario des plus succincts ou nike tn pas cher le réalisateur est aussi acteur nike tn et une entrée directe dans le vice du sujet y est très répandu.Une révolution qui fait l’HistoirePionnier du genre, YouPorn est lancé en 2006. Interrogé par Portfolio, l’un de hollister uk ses dirigeants parle d’une révolution [qui] fait l’Histoire, pas moins. Issu de la prestigieuse université gucci outlet italia Stanford, employé dans un hedge funds de Newport Beach, ce jeune cadre de 27ans est catégorique: YouPorn prouve que le porno est imperméable à la récession.Mathieu B.

Ces deux matchs sont représentatifs du nouveau championnat d’Angleterre. Fermé, ennuyeux. Même , battu 2 0 à domicile par Swansea ce week end, jadis plus beau fond de jeu d tire de hogan outlet roma moins en moins au but. Situé dans le canton du Valais, tn requin pas cher à proximité de Berne, Crans Montana est apprécié aussi bien par les golfeurs français, italiens que par les nike tn pas cher allemands. La vue sur le lac et les montagnes est à couper Tiffany Milano Italia Ajoutez le lait concentré le souffle. Terre de nombreux golfeurs de talent, l’Afrique du Sud possède plusieurs magnifiques parcours de golf.

Le balancement des cent titres nage dans un heureux mélange d Seul classement : l chronologique. Les titres opèrent une répartition égale entre jazz, blues et soul. Un tiers pour chaque genre. Il n aucun moyen de vérifier quelle décision est la bonne, car il n aucune nike tn pas cher comparaison. Tout est vécu tout de suite pour la première fois et sans préparation. Comme si un acteur entrait en scène sans avoir jamais répété.



Apple iPhone 4 8GB (White) – Verizon


(534) Buy new: $140.97 245 used & new from $82.99



ASUS 15.6-Inch HD Dual-Core 2.16GHz Laptop, 500GB

by Asus 64 days in the top 100

(92) Buy new: $249.00 $219.99 66 used & new from $219.99



Brother Printer MFCL2700DW Compact Laser All-In One with Wireless Networking and Duplex Printing

by Brother Date first available at Amazon.com: August 1, 2014 Buy new: $199.99 7 used & new from $199.99

by Amazon Auto Links

.CPlase_panel display:none;

No products found.

by Amazon Auto Links

No products found.

by Amazon Auto Links

Text
Photo
Quote
Link
Chat
Audio
Video