Les-Naufrages

C’est dans la vie recommencée que s’enfouissent les souvenirs des abandons et des naufrages. Le surplace, parfois si impossible à dépasser, n’est que l’alignement de nos ratages et de nos peurs ; à l’image du cimetière, les alignements géométriques des regrets et des morts qui ne vont plus nulle part. Il faut oser reconnaître la réalité des disparitions, des fins et des tragédies amoureuses, et faire ce pas ; ce pas immense qui ressemble à un arrachement, à une naissance. Vers la vie recommencée.
—  jacques dor
Fantômes blancs

Les Icebergs sont des invitations au naufrage. On les voit bien déchirant la brume rose, absolument droits comme New York la première fois pour le Cuirassier Céline ! Ils flottent sur la mer, très calmes, l’allure magnifique… Doucement…

Ces gros morceaux de Moïse me fascinent. Choyés par Neptune, ils ouvrent la mer en deux avant de faire vaciller au loin un paquebot de Norvège, dans un vertige la nuit… J’ai une grande tendresse pour eux. Je rêve d’un exil vers le Pôle immense monosyllabique, à la dérive, le long des Fjords aux luxuriances boréales…

Le blanc, c’est mon écriture. Les Icebergs ne sont que les phrases qui s’en détachent, à la Brancusi : des Fantômes blancs.

Avec un Flegme de Buster Keaton, ils imposent leur avancée immobile aux gris mous poissons, obligés de se disperser de part et d’autre, muets tous comme des carpes face à la sérénité grandiose de ces cathédrales en dôme, pointues sous les rayons d’amour du Soleil…

Il y en a bien pour souhaiter, dans leur barbe d’algues, qu’ils fondent sur l’eau douce, ces Esquifs chics qui ont tout bu et semblent revenir à la surface après avoir sombré au fond du gouffre, d’un bleu ultramarine encore plus fluide que ceux de Picasso…

D’autres, au contraire, viennent se réfugier près de ces Arches immenses, en cohortes dégringolantes. Ils se laissent aller à leur nonchalance, au milieu des restes du dernier naufrage, « L’Horizon », draps de métal froissés et bouts de peaux, en essaims fébriles dans la bave écumeuse…

8

Amber Rose, le ultime foto (alle Hawaii) fanno boom sui social
Soltanto su Instagram la modella americana, 31 anni, sfiora i 5,5 milioni di follower.
‪#‎gazzettadellosport‬

L’importante è mostrarsi, anzi è mostrarlo. Il nuovo credo di matrice tutta americana lanciato dalle big booty-girl a stelle e strisce in Amber Rose ha, senza dubbio, una nuova sacerdotessa. Celebratissima, appunto, negli States, da cui rimbalzano con puntualità quasi maniacale i suoi selfie-social, planando nella vecchia Europa con grande risalto. Accade così che gli ultimi scatti postati dalla modella (così almeno dice la sua carta d’identità) 31enne, nota soprattutto per le relazioni naufragate con i rapper Kanye West e Wiz Khalifa, e per un’insanabile rivalità (sapientemente cavalcata dai media di mezzo mondo) con l’altra regina del trash-system Usa Kim Kardashian, siano finiti in primo piano sull’edizione online di uno dei quotidiani più diffusi del Regno Unito, il Daily Mail. Inevitabile, a giudicare dal seguito che la ragazzona ha sui social network: soltanto su Instagram sfiora i 5,5 milioni di follower.

Fait chiez. Tu étais tout. Pas qu’une partie de ma vie, tout putain juste TOUT. Bon je croise les doigts, espérant que la vie te ramène à moi comme la mer qui rapporte à la terre les naufragés… Tu es un naufragé de l’amour et j’aurai aimé être ta bouée de sauvetage, malheureusement tu ne l’as pas vu ainsi… Peut-être serais-je un jour ta terre de rapatriement, ton oasis, ton mirage dans le désert, je l’espère car je t’aime et malgré moi peut être que je t’attend. Je ne sais pas. Je ne veux pas. Mais le cœur a ses raisons que la raison ignore et tu es trop bien pour que je te laisse seul, alors même si tu ne lis pas ça sache que je suis là, quelque part, je ne t’attend pas, j’apprends à vivre sans toi mais je suis là pour toi.

3

Peu de films atteignent le niveau de A nos amours (Maurice Pialat, 1983) pour illustrer l’âge de l’adolescence, magnifiquement incarnée par la magnétique Sandrine Bonnaire. Au sein d’une famille aux rapports complexes, le corps d’une jeune fille va tenter de vivre éperdument, à la recherche de quelque chose qui n’a pas de nom, pas de forme, mais que par facilité on nomme amour. Les personnages du film évoluent dans un tourment existentiel dont ils peu ou pas connaissance, et chaque personnalité va traiter ce vaste néant de différentes manières. Cris, pleurs, rires et caresses sont autant de gesticulations quotidiennes pour éviter de regarder le monde en face. Seules rescapées de ce naufrage humaniste, les conversations entre une fille et son père (magistral et imposant Maurice Pialat) nous invitent à considérer la franchise comme seule alternative à la fausseté du jeu social dans lequel nous évoluons. Définitivement l’un des plus beaux films du cinéma.

Quand elles te disent que tout va bien et qu’elles s’en iront jamais, puis qu’elles s’en vont le lendemain toi t’es le seul naufragé, quand elles te regardent avec des yeux à faire pleurer l’humanité, quand toi tu tombes amoureux de toute leur putain de beauté, quand elles te disent des mots de ceux qui changeront ta vie, moi j’avais pas assez de maux maintenant j’ai mal à l’infini, regarde moi de tes yeux mouillés, remercie moi de m’être battue, j’suis là dans le train des condamnés et c’est à toi que j’écris ce que t’aurais même pas lu.

Moi j’ai frappé à ta porte, tu m’as jamais ouvert, je crois que le diable m’escorte mais je préférerais être en enfer, tu m’as regardé plonger comme un enfant au cinéma, mais quand je me suis noyé tu m’as jamais tendu ton bras, et t’avais le feu au cul, moi j’avais la corde au cou, et quand tu ne m’aimais plus j’étais déjà perdue je t’avoue, moi j’ai regardé en arrière histoire de voir si t’y étais pas, mais comme un soldat qui part en guerre tu t’es pas retournée une seule fois. 

#departementales2015 : 4 ans pour le naufrage en douceur d’un cycle politique : depuis 2011, le PS de l’agglomération grenobloise a franchi toutes les étapes d’un naufrage en douceur à la différence du choc brutal de ses prédécesseurs.

Septembre 2011, le PS se prend les pieds dans le tapis pour éviter l’élection d’un Sénateur Vert. Cette sénatoriale laissera des traces multiples tant au sein du PS (dossier Chiron) que dans les relations entre le PS et les Verts.

Mai 2012 : ils se voyaient tous ministres sauf celle qui est … nommée. Nouvelle étape dans les divisions avec la nomination de Fioraso au Gouvernement. Pour la première fois à ce point, les haines internes vont s’étaler au grand jour.

Mars 2014 : les Verts gagnent Grenoble. La campagne du PS a été très difficile : passation de témoin trop tardive, très faible implication des leaders locaux, divisions ouvertes assumées (Chiron, Pilaud) … : les factures politiques des règlements de comptes personnels sont présentées pour la première fois à ce point.

22 mars 2015 : la gauche assume toutes ses divisions et offre le Département de l’Isère sur un plateau à la … droite. Trop de gauche tue …la gauche et la caricature est donnée dans le canton du Président de la Métro où la gauche n’est même pas présente au second tour et c’est le FN qui arrive en tête. Qui aurait pu imaginer que la “circonscription de Migaud” connaisse 5 ans seulement après son départ une telle évolution ? Où est passé le professionnalisme de Migaud qui quadrillait ses circonscriptions électorales (Communes, Cantons …) sans oublier le moindre électeur possible ? C’est ce qui restera de plus étonnant dans la période actuelle : une défaite soldée sans campagne. Dans la morne plaine la plus absolue. Le PS est résigné, usé, dépité. Dès le 22 mars au soir, son président sortant reconnait même officiellement, expressément, publiquement … la défaite du 29 mars. C’est fini. Du jamais vu. Pas le moindre esprit combatif. Presque … soulagé.

29 mars : l’Isère passe à droite. Le PS ne dispose plus dans l’Isère d’aucune Institution élue au vrai suffrage universel direct. A la Métro, le PS ne tiendra la présidence que tant qu’il exécutera les orientations principales des Verts et du Parti de Gauche. 

C’est la fin d’un cycle politique

A chacune de ces étapes, la vigueur combative n’aura pas été une caractéristique dominante comme si “avoir le pouvoir devait aller de soi pour le PS local”. C’est probablement ce qui restera de plus sombre au tableau du PS dans les 12 derniers mois : le manque de panache dans les compétitions délicates. Et à la fin lors des cantonales 2015 presque une offrande à ses concurrents. Les candidats de gauche venaient déposer leurs divisions pour que la droite gagne. Témoignage de leur extrême confiance et de leurs extrêmes oppositions personnelles comme si perdre était impossible ou si gagner pour un de leurs ex-proches aurait été désormais l’insulte la plus intolérable à entendre les explications de l’après 22 mars…

http://ift.tt/1yfjmA3





Éditeur(s) : Casterman 2014



Sale temps sur la casse auto Marchado. Quatre jeunes malfrats en fuite après un braquage qui a dégénéré, dont l’un grièvement blessé, s’y sont réfugiés lors d’une nuit de déluge. Depuis, ils y séquestrent José, le patron des lieux, un costaud taciturne, misanthrope et revenu de tout. Comment échapper aux recherches policières ? Sauver le blessé ? Et, surtout, livrer le butin du braquage à son commanditaire, le sinistre La Villette ? En l’espace de quelques heures grinçantes se noue un huis clos d’une intensité exceptionnelle, ponctué de flash-back qui font tomber les masques et dévoilent les ressorts secrets de cette histoire poisseuse et tragique à souhait : sous le nom de Laser Jo, José Marchado fut autrefois un boxeur fameux et doit au même La Villette le naufrage de sa vie dévastée. L’heure est venue de solder les comptes…
Du roman noir sec et glaçant.
Russie: une aide de 400 millions d'euros pour l'automobile

Menacé d’effondrement, et déjà en pleine Bérézina avec la retraite sous contrainte de certains de ses constructeurs, le marché automobile souffre dans une Russie considérée jusque là comme le second débouché du continent européen. La crise fait des ravages de l’autre côté d l’Oural et le gouvernement local tente de colmater les brèches pour éviter le naufrage. Près de 400 millions d’euros vont être ainsi débloqués pour maintenir à flot un secteur économique qui emploie beaucoup de Russes.

from Caradisiac.com : toute l’actu auto en continu http://ift.tt/1DP69oO

Russie: une aide de 400 millions d'euros pour l'automobile


Menacé d’effondrement, et déjà en pleine Bérézina avec la retraite sous contrainte de certains de ses constructeurs, le marché automobile souffre dans une Russie considérée jusque là comme le second débouché du continent européen. La crise fait des ravages de l’autre côté d l’Oural et le gouvernement local tente de colmater les brèches pour éviter le naufrage. Près de 400 millions d’euros vont être ainsi débloqués pour maintenir à flot un secteur économique qui emploie beaucoup de Russes.